PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentLes banques canadiennes font face à une augmentation des risques de crédit.

Les banques canadiennes font face à une augmentation des risques de crédit.

Canada se trouve toujours au début d’un cycle de crédit qui pourrait peser sur les six plus grandes banques du pays pour le reste de l’année, ont déclaré des analystes de la Banque Scotia. La croissance ralentie des prêts hypothécaires est l’un des premiers signes de cette situation, ont-ils expliqué. Les taux d’intérêt sont en train de limiter la disponibilité de crédit et la croissance globale, ce qui a diminué la demande pour les prêts. Si les taux continuent de monter, ils augmenteront également les risques de crédit, mettant ainsi plus d’emprunteurs en danger de défaut. La Banque Scotia a également noté que toutes les banques canadiennes, sauf la Banque impériale du Canada, la Banque nationale du Canada et la Banque Laurentienne du Canada, sont tombées en dessous des attentes de Bay Street pour leurs résultats financiers du deuxième trimestre, en raison notamment des coûts croissants et des provisions pour pertes de crédit. Les analystes ont souligné que la Toronto-Dominion Bank était la mieux placée pour faire face à cette situation grâce à son bilan solide.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les manifestations "Just Stop Oil" ont coûté 7,7 millions de livres sterling à la police britannique depuis le mois d'avril

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles