FinanceGagner de l'argentLes allègements fiscaux accordés aux personnes non domiciliées sont réexaminés par le...

Les allègements fiscaux accordés aux personnes non domiciliées sont réexaminés par le Trésor afin d’accroître les recettes.

Les responsables du Trésor examinent la possibilité d’inclure dans la déclaration d’automne des modifications du statut de non-domicile et des mesures visant à augmenter les impôts sur les dividendes en réduisant les abattements fiscaux.

Aucune décision définitive n’a été prise, mais des sources du Whitehall ont déclaré que les options étaient examinées par l’équipe chargée de la politique des particuliers fortunés du Trésor.

Les changements pourraient inclure la réduction de la période pendant laquelle les personnes fortunées peuvent éviter l’impôt sur leurs revenus mondiaux. Les experts suggèrent que la réduction de cette durée de 15 à 5 ans pourrait permettre de lever 1,6 milliard de livres sterling supplémentaires par an.

Le chancelier, Jeremy Hunt, envisage également de réduire le seuil d’exonération d’impôt pour les revenus des actionnaires provenant des dividendes, qui est actuellement de 2 000 £ – bien qu’une mesure plus ambitieuse consisterait à augmenter le pourcentage d’impôt payé aux trois seuils, dont le plus élevé est légèrement inférieur à 40 %.

Il a déjà déclaré que le principe directeur serait que “ceux qui ont les épaules les plus larges devraient être invités à supporter le plus grand fardeau”.

Il a également été demandé à M. Hunt d’envisager des modifications de l’impôt sur les plus-values, qui pourrait rapporter des milliards de dollars s’il était modifié pour correspondre aux taux de l’impôt sur le revenu. Un tel changement était la principale recommandation du Bureau de la simplification fiscale en 2020, mais il a été rejeté par Rishi Sunak l’année dernière.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le rapport de StatCan jette le doute sur les affirmations d'une pénurie de main-d'œuvre généralisée au Canada.

Le chancelier a l’intention de soumettre les plans clés de la déclaration pour examen à l’Office for Budget Responsibility d’ici la fin de la semaine afin qu’ils puissent commencer à les intégrer dans leurs prévisions.

Toute mesure concernant les non-doms serait politiquement risquée pour Sunak, dont la femme, Akshata Murty, est une non-dom. En avril, Murty a accepté de payer des impôts sur tous les revenus mondiaux à l’avenir, mais pas de manière rétroactive.

Murty payait auparavant 30 000 £ par an pour obtenir ce statut, ce qui signifie qu’elle ne paie pas d’impôt britannique sur ses revenus à l’étranger. En vertu des règles actuelles, ce statut aurait automatiquement cessé d’exister dès qu’elle aurait résidé en Grande-Bretagne pendant 15 ans.

Ce changement est depuis longtemps redouté par le parti travailliste, qui a déclaré qu’il supprimerait entièrement cette échappatoire et utiliserait les revenus supplémentaires qui en découleraient pour financer certaines de ses propres propositions de dépenses.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les livraisons de Tesla ont atteint les estimations de Wall Street. Voici ce qui attend les actions.

La chancelière de l’ombre, Rachel Reeves, a déclaré que la suppression totale de l’avantage fiscal permettrait de récolter 3,2 milliards de livres par an et que les travaillistes utiliseraient ces fonds pour financer l’expansion des effectifs du NHS. Cependant, le parti aurait également besoin d’une proposition pour un nouveau régime pour les résidents temporaires, qui pourrait être de six mois à cinq ans.

Sunak et Hunt auraient convenu que les seuils d’imposition seraient gelés jusqu’en 2028, soit deux ans de plus qu’annoncé précédemment. Cette mesure permettrait de récolter de l’argent auprès de millions de personnes, l’inflation entraînant un nombre croissant de personnes vers des tranches d’imposition plus élevées ou vers le paiement d’impôts pour la première fois. Elle devrait rapporter 5 milliards de livres par an, mais a été qualifiée de “taxe furtive”.

L’une des principales cibles des augmentations d’impôts sera probablement les compagnies pétrolières et gazières, avec un impôt sur les bénéfices exceptionnels renforcé, dont le taux passe de 25 % à 30 % et qui est prolongé de trois ans jusqu’en 2028, avec une extension possible aux producteurs d’électricité.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  La rente viagère prend-elle fin au décès ou après une période déterminée ?

Il s’agit d’une autre politique réclamée par les travaillistes – et qui laisserait à l’opposition une marge de manœuvre encore plus réduite pour ses propres plans de dépenses.

Selon des sources au sein du Trésor, aucune décision définitive n’a été prise sur plusieurs points clés de la controverse. Deux domaines qui pourraient permettre au Trésor de réaliser des économies importantes sont les modifications de l’augmentation des prestations et du triple verrouillage des pensions, dont Hunt a dit qu’elles étaient sur la table, bien que lui et Sunak aient dit qu’ils donneraient la priorité aux plus vulnérables.

Les députés conservateurs ont déjà fait part de leur hostilité à l’égard des modifications du triple verrou ou de la liaison des prestations aux salaires plutôt qu’à l’inflation, alors que Sunak a déjà promis cette dernière solution.

L’autre domaine clé en jeu est le salaire du secteur public, qui pourrait être limité de manière générale à des augmentations de salaire de seulement 2% en 2023-24, selon le Times. Toutefois, cette hausse limitée est susceptible d’alimenter le mécontentement dans un secteur où il y a déjà de multiples actions de grève ou des scrutins imminents.

Retour à l’accueil Worldnet

Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles