PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentLe RMT vote en faveur de l'offre salariale de Network Rail

Le RMT vote en faveur de l’offre salariale de Network Rail

Des milliers de travailleurs du rail, y compris le personnel de signalisation, ont voté par trois voix contre une pour accepter l’offre, une augmentation de salaire de 9% sur deux ans, lors d’un référendum qui s’est achevé lundi.

Le syndicat a déclaré qu’avec un taux de participation de près de 90 %, ses membres ont voté à 76 %-24 % en faveur de l’offre et qu’il mettait fin au conflit qui l’opposait à Network Rail.

Ce résultat devrait mettre fin aux grèves les plus perturbatrices et susciter l’espoir d’un règlement prochain de tous les conflits salariaux dans les chemins de fer, bien que le RMT ait déclaré que la balle était « dans le camp du gouvernement ».

Les membres du RMT de 14 opérateurs ferroviaires sont toujours prêts à faire grève pendant deux jours la semaine prochaine – le 30 mars et le 1er avril – et les conducteurs du syndicat Aslef n’ont pas encore réglé leur différend.

Toutefois, la percée du RMT chez Network Rail – où le syndicat qui a déclenché le plus grand nombre de grèves a le plus de poids – sera accueillie par le secteur comme un moment crucial dans la résolution des grèves les plus répandues depuis des décennies.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Quatre personnes blessées lors de bagarres entre partisans et opposants d'Erdogan près d'un bureau de vote

Le secrétaire général du RMT, Mick Lynch, a déclaré que le syndicat avait été informé au printemps 2022 que les travailleurs n’obtiendraient qu’une augmentation de salaire de 2 ou 3 %. Il a ajouté : « Cependant, depuis lors, les actions de grève et la solidarité et la détermination inspirantes des membres ont permis d’obtenir de nouveaux fonds et une nouvelle offre qui a été clairement acceptée par nos membres et ce différend est maintenant terminé.

« Notre conflit avec les compagnies ferroviaires est toujours d’actualité et les récentes actions de grève très efficaces menées par nos membres dans les 14 compagnies ferroviaires ont montré leur détermination à obtenir un meilleur accord.

« Si le gouvernement autorise les compagnies ferroviaires à faire une offre correcte, nous pourrons alors la proposer à nos membres, mais d’ici là, les actions de grève prévues pour le 30 mars et le 1er avril auront lieu. La balle est dans le camp du gouvernement.

L’accord conclu avec Network Rail devrait représenter jusqu’à 15,2 % de plus pour les travailleurs les moins bien payés, tous les salaires étant augmentés d’au moins 1 750 livres sterling et certains salaires rétroactifs supplémentaires ayant été convenus dans l’offre révisée, après que l’accord ait été initialement rejeté lors d’un vote avant Noël.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  La Fed suspend les augmentations de taux - Moneyweb

Les ministres ont toutefois insisté sur le fait que l’offre actuelle des opérateurs ferroviaires était « la meilleure et la dernière ». Le ministre des transports, Mark Harper, a déclaré : « Je suis heureux que les membres du RMT de Network Rail aient voté en faveur d’une offre salariale équitable et raisonnable de 5 % plus 4 % sur deux ans, que le gouvernement s’est efforcé de faciliter.

« Bien qu’il s’agisse d’une bonne nouvelle, les membres du RMT qui travaillent pour des entreprises ferroviaires n’ont malheureusement pas la même chance de mettre un terme à leur conflit. En effet, le RMT a refusé de mettre en œuvre le plan d’action du Rail Delivery Group. [RDG] offre très similaire du Rail Delivery Group, refusant ainsi à ces membres l’augmentation de salaire qu’ils méritent.

« C’est pourquoi j’exhorte une fois de plus le RMT à annuler ses prochaines grèves dans les entreprises ferroviaires, à soumettre l’offre du Rail Delivery Group à un vote et à donner à tous ses membres la possibilité de s’exprimer.

Le directeur général de Network Rail, Andrew Haines, a déclaré : « Je suis heureux que les membres de RMT aient pu voter sur cette offre et le vote massif en sa faveur est une bonne nouvelle pour notre personnel, nos passagers et notre pays. Mon équipe et moi-même allons maintenant concentrer tous nos efforts sur la reconstruction de notre chemin de fer ».

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  L'assurance voyage couvre-t-elle la chaleur extrême ?

Le RMT compte un peu plus de 20 700 membres chez Network Rail, dont 18 300 dans les classes qui ont voté lors du référendum, sur un total de 42 000 employés de Network Rail. Environ 20 000 opérateurs ferroviaires et agents de gare sont membres du RMT et sont toujours en conflit ; environ 3 000 membres du syndicat TSSA, plus petit, ont accepté l’offre salariale de RDG le mois dernier.

Environ 12 000 conducteurs de l’Aslef sont employés par des opérateurs ferroviaires nationaux sous contrat avec le ministère des transports et restent en conflit. Les conducteurs ont organisé moins de grèves, mais sont généralement en mesure d’interrompre complètement les services lorsqu’ils le font. Bien qu’un accord final avec l’Aslef soit encore loin d’être conclu, les négociations se poursuivent et aucune autre grève n’est attendue à ce stade.

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles