PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentLe projet de loi RAF va "priver les victimes d'accidents de véhicule...

Le projet de loi RAF va « priver les victimes d’accidents de véhicule de leurs droits et réduire les indemnités »

La loi sur le Fonds d’indemnisation des accidents de la route (RAF) vise à protéger les citoyens et la société contre les conséquences financières et socio-économiques graves et insidieuses des accidents de la circulation routière (RTCs). Cela est réalisé par la suspension du droit de droit commun d’une personne que RTC a blessée de réclamer au conducteur responsable et la déviation de cette responsabilité vers un fonds financé par les contributions de ces membres de la société (une taxe sur les carburants de 2,18 c/l) qui créent le risque de RTCs et de préjudices qui en découlent. Écoutez/lisez : le projet de loi sur la modification du RAF « privera les Sud-Africains de leurs droits ». L’objectif de la loi sur le RAF est de protéger la victime d’un accident de la route (RCV) contre la possibilité de ne pas pouvoir récupérer les dommages auxquels elle a droit en raison d’un conducteur indigent négligent et de pouvoir récupérer les indemnités cequattendre. Environ 50 à 100 000 Sud-Africains décèdent chaque année des suites d’accidents de la route. L’Organisation mondiale de la santé fixe la moyenne pour les pays à revenu intermédiaire à 19/100 000. Sur la base des admissions à l’hôpital, 364 000 personnes sont blessées en Afrique du Sud, dont 73 000 gravement. Les accidents de la route coûtent à notre économie 184 milliards de Rands par an et affectent directement et indirectement 1,7 million de Sud-Africains. Ces statistiques résultent du non-respect par le gouvernement de son devoir constitutionnel d’assurer des déplacements routiers sûrs. Nombre élevé de demandes d’indemnisation Le nombre de décès liés aux accidents de la route est resté plus ou moins stable au cours des cinq dernières années. Le taux élevé d’accidents de la circulation entraîne un nombre simultané élevé de demandes d’indemnisation. Le nombre annuel moyen de demandes d’indemnisation pour préjudices subis par des victimes d’accidents de la route au cours des 20 dernières années est de 93 000. Le nombre moyen de personnel du RAF pour cette période était de 2 400. Le taux de réalisation des demandes d’indemnisation annuelles du RAF est estimé à 30 % du total des demandes déposées au cours d’une année civile. Fin 2021, le nombre total de demandes était d’environ 360 000. Cette situation était principalement due à une politique mise en œuvre par le RAF à partir de 2002 visant à défendre toutes les demandes, qu’une défense soit justifiée ou non, et à régler les affaires uniquement une fois qu’une date d’audience en cour…
(Note that the text exceeds the character limit. Please continue in another message if necessary.)

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les interrogations sur le chronomètre de Vingegaard sont « justifiées » selon Christian Prudhomme.

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles