PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuLe président de la fédération espagnole sous le feu des critiques pour...

Le président de la fédération espagnole sous le feu des critiques pour un baiser sur la bouche avec Hermoso

——————————Article Journaliste—————————————————-

**Le président de la fédération espagnole critiqué pour avoir embrassé Hermoso sur la bouche**

*Un geste qui fait scandale dans le monde du football espagnol*

Le monde du football espagnol est en ébullition suite à un geste controversé du président de la fédération espagnole, Luis Rubiales. Lors de la remise des prix de la Liga, Rubiales a embrassé sur la bouche le défenseur international Mario Hermoso, une action qui a immédiatement suscité la polémique.

**Un acte déplacé selon de nombreux observateurs**

La scène a été capturée en vidéo et a rapidement fait le tour des réseaux sociaux. De nombreux observateurs ont critiqué l’action de Rubiales, affirmant qu’un geste aussi intime était déplacé dans un contexte professionnel. Certains l’ont même qualifié d’inapproprié et de sexiste.

**Un geste qui porte atteinte à l’image de la fédération**

En tant que président de la fédération espagnole, Luis Rubiales est censé incarner l’intégrité et le professionnalisme. Son geste a été perçu comme une atteinte à l’image de la fédération et à sa crédibilité. De nombreux fans et analystes sportifs se sont demandés si Rubiales était véritablement capable de prendre des décisions objectives et impartiales dans sa fonction.

**Une réaction mitigée de la part des joueurs et des dirigeants**

Si certains joueurs et dirigeants ont minimisé l’incident, affirmant qu’il s’agissait d’un geste anodin, d’autres ont exprimé leur désapprobation. Certains ont appelé à des excuses publiques de la part de Rubiales, tandis que d’autres ont exigé des mesures disciplinaires de la part de la fédération.

**Une leçon pour le monde du sport**

Cet incident met en lumière un problème plus large dans le monde du sport, à savoir le manque de sensibilité envers les questions de respect et de consentement. Il souligne également la nécessité pour les dirigeants sportifs d’être exemplaires et de promouvoir des valeurs de respect et d’égalité.

**Conclusion**

Le geste de Luis Rubiales envers Mario Hermoso a suscité une vive polémique et remis en question son aptitude à exercer sa fonction de président de la fédération espagnole. Ce scandale souligne l’importance pour les dirigeants sportifs de se comporter de manière exemplaire et de promouvoir des valeurs de respect et d’égalité. Il invite également à une réflexion plus large sur les problèmes de sensibilité et de consentement dans le monde du sport.

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Le président de la Fédération espagnole de football, Luis Rubiales, a été critiqué pour avoir embrassé l’attaquante Jenni Hermoso sur la bouche après la victoire de l’équipe nationale en finale de la Coupe du monde. Les images de cet incident ont été diffusées sur les réseaux sociaux et ont provoqué de vives critiques. Cependant, la joueuse espagnole semble avoir pris cet embrassade avec légèreté et a déclaré qu’il s’agissait d’un geste mutuel spontané. Elle a également souligné qu’elle entretenait une excellente relation avec le président et qu’il s’agissait d’un geste naturel d’affection et de gratitude. Certains journaux espagnols ont comparé cet incident à l’officialisation de la relation entre le gardien Iker Casillas et la journaliste Sara Carbonero, qui s’étaient embrassés en direct après la victoire de l’Espagne en 2010.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Alerte à Pantin : un parent d'élève soupçonné de proférer des menaces de décapitation à l'encontre d'un enseignant

Ce baiser s’inscrit dans un contexte tendu au sein de l’équipe nationale espagnole. Certaines joueuses dénoncent depuis plusieurs mois les méthodes jugées « dictatoriales » du sélectionneur, Jorge Vilda, qui bénéficie néanmoins du soutien indéfectible de Luis Rubiales. Par ailleurs, le président a également été accusé d’avoir organisé des orgies avec l’argent de la fédération en septembre dernier. Classement FIFA
En termes de classement mondial, l’Espagne occupe actuellement la septième place du classement FIFA. La sélection espagnole a connu des résultats mitigés ces dernières années, n’ayant réussi à se qualifier ni pour la Coupe du Monde 2018 ni pour l’Euro 2020. Cependant, la victoire en finale de la Coupe du Monde contre l’Angleterre a été un grand succès pour l’équipe nationale et a suscité une grande fierté au sein de la fédération espagnole. Ce triomphe a également permis à l’Espagne de se qualifier pour la prochaine Coupe du Monde, qui aura lieu en Australie et en Nouvelle-Zélande en 2023.

En conclusion, l’embrassade entre Luis Rubiales et Jenni Hermoso a suscité des critiques, mais la joueuse l’a pris avec légèreté et l’a considérée comme un geste d’affection spontané. Ce baiser s’inscrit dans un contexte tendu au sein de l’équipe nationale espagnole, avec des joueuses dénonçant les méthodes du sélectionneur et des accusations d’orgies impliquant le président de la fédération. Cependant, la victoire en finale de la Coupe du Monde contre l’Angleterre a été une grande réussite pour l’Espagne et a permis à l’équipe de se qualifier pour la prochaine Coupe du Monde en Australie et en Nouvelle-Zélande.

—————————–Article Complet————————————————

Le président de la Fédération espagnole de football, Luis Rubiales, a été critiqué pour avoir embrassé l’attaquante Jenni Hermoso sur la bouche après la victoire de l’Espagne en finale de la Coupe du Monde. Les images ont circulé sur les réseaux sociaux et ont suscité de nombreuses critiques envers Rubiales. Hermoso a pris l’incident avec légèreté, déclarant que c’était un geste spontané de joie. Certains journaux espagnols pensaient initialement que c’était une répétition de l’embrassade entre le gardien de but Iker Casillas et la journaliste Sara Carbonero lors de la Coupe du Monde 2010. Ce baiser s’inscrit dans un contexte tendu au sein de l’équipe nationale espagnole, avec des joueuses dénonçant les méthodes « dictatoriales » du sélectionneur et des accusations selon lesquelles Rubiales aurait organisé des orgies avec l’argent de la fédération.

——————————Article à Propos—————————————————-

Le président de la fédération espagnole critiqué pour avoir embrassé Hermoso sur la bouche

Le président de la fédération espagnole de football, Luis Rubiales, est au cœur d’une vive polémique après avoir embrassé la footballeuse Alexia Putellas Hermoso sur la bouche. Cet acte, jugé inapproprié, a suscité de nombreuses critiques et a relancé le débat sur le sexisme dans le football.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les prix du pétrole augmentent alors que la Chine assouplit les restrictions sur le COVID et que la tempête américaine alimente les inquiétudes sur l'offre.

L’incident s’est produit lors d’une célébration après la victoire de l’équipe nationale espagnole lors de l’Euro 2021 féminin. Alors que l’équipe célébrait sa victoire, Rubiales a approché Hermoso et l’a embrassée sur la bouche sans son consentement. Une vidéo de cet incident a rapidement circulé sur les réseaux sociaux, provoquant la colère des supporters et des critiques de la part de nombreux acteurs du monde du football.

Cette action est considérée comme une violation de l’intimité et du consentement de la joueuse. En effet, le geste de Rubiales est problématique car il démontre un manque de respect des limites personnelles et une objectification des femmes dans le sport. Il envoie un message négatif aux jeunes joueuses qui aspirent à une carrière dans le football et renforce les stéréotypes de genre prévalant dans ce milieu.

Les critiques contre Rubiales ne se sont pas fait attendre. De nombreux internautes ont exprimé leur perplexité et leur indignation face à cet acte sexiste. Certains ont souligné que cet incident reflète les inégalités persistantes entre les hommes et les femmes dans le sport, tandis que d’autres ont appelé à des sanctions sévères contre Rubiales afin de dissuader de tels comportements à l’avenir.

Des personnalités du football se sont également exprimées sur cette affaire. Des joueuses professionnelles, des entraîneurs et d’autres responsables du football ont condamné le comportement de Rubiales. Ils soulignent que le consentement est une valeur fondamentale qui ne doit pas être bafouée, peu importe le contexte ou la relation entre les personnes.

Suite à cette controverse, Rubiales a présenté ses excuses publiques à Hermoso et à toute la communauté sportive pour son geste déplacé. Il a admis avoir commis une erreur et a promis de tirer les leçons de cette situation. Cependant, de nombreux acteurs du football estiment que des excuses ne suffisent pas et demandent des actions plus concrètes pour lutter contre le sexisme dans le sport.

Cette affaire met en lumière la nécessité de promouvoir l’égalité entre les sexes dans le sport. Les femmes doivent pouvoir évoluer dans le monde du football sans être marginalisées, objets de discrimination ou victimes de comportements inappropriés. Il est donc primordial que les instances dirigeantes du sport mettent en place des mesures strictes pour prévenir de tels incidents, éduquer les acteurs du football sur les questions de consentement et sanctionner durement les auteurs de comportements sexistes.

La polémique autour de l’incident entre Rubiales et Hermoso souligne une problématique plus large qui existe dans le sport et appelle à une réflexion collective sur la façon dont nous pouvons créer un environnement sportif inclusif et respectueux, où les femmes sont traitées sans discrimination et avec dignité.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  La lutte acharnée commence chez les favorites sur un parcours très difficile... Rejoignez-nous pour suivre la 4e étape

——————————Article en rapport avec le sujet —————————————————-

Le président de la fédération espagnole critiqué pour avoir embrassé Hermoso sur la bouche

L’affection entre collègues peut prendre diverses formes : poignée de main, accolade ou même un simple sourire. Cependant, lorsqu’un président de fédération embrasse un joueur sur la bouche, cela peut rapidement se transformer en polémique. C’est ce qui s’est récemment produit en Espagne, où le président de la fédération espagnole a été vivement critiqué pour avoir embrassé la joueuse de football Hermoso sur la bouche.

Un geste déplacé qui génère la controverse

Il est vrai que le président de la fédération espagnole a souvent montré son attachement et sa proximité envers les joueurs et les joueuses de l’équipe nationale espagnole. Cependant, le choix d’embrasser Hermoso sur la bouche a été considéré comme inapproprié par de nombreux observateurs. Certains y voient une intrusion dans l’intimité de la joueuse, tandis que d’autres dénoncent une forme de sexisme, arguant que cela ne se serait jamais produit avec un joueur masculin.

Des réactions mitigées

Les réactions face à cet incident ont été diverses. Si certains ont estimé qu’il s’agissait d’un geste amical et sans arrière-pensée, d’autres ont condamné cette attitude comme étant déplacée et irrespectueuse. Des personnalités du monde du sport ont également fait part de leur indignation, affirmant que ce genre de comportement ne devrait pas être toléré dans un environnement professionnel.

Le sexisme dans le sport

Cet incident met en lumière une problématique plus large : le sexisme dans le sport. Les femmes sont souvent sous-représentées et marginalisées dans cette industrie, et des gestes tels que celui-ci ne font que renforcer cette inégalité. Il est primordial que les instances sportives prennent des mesures pour garantir un traitement égalitaire entre les hommes et les femmes, et éviter ce genre de situations.

Des excuses présentées

Face à la polémique, le président de la fédération espagnole a finalement présenté ses excuses à Hermoso ainsi qu’à l’ensemble de l’équipe féminine d’Espagne. Il a reconnu que son geste était maladroit et qu’il aurait dû faire preuve de plus de respect envers les joueuses. Bien que ces excuses soient une première étape, il reste encore beaucoup de travail à accomplir pour lutter contre le sexisme dans le sport.

Conclusion

L’incident du président de la fédération espagnole embrassant Hermoso sur la bouche a suscité une vive polémique et remis en question les attitudes sexistes dans le sport. Il est important de promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes, tant sur le terrain que dans les bureaux des instances sportives. Espérons que cet incident servira de leçon et incitera à un changement significatif.

—————————–FIN—————————————————————————-

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles