FinanceGagner de l'argentLe PDG d'Adidas déclare que Kanye "ne voulait pas" faire une tirade...

Le PDG d’Adidas déclare que Kanye “ne voulait pas” faire une tirade antisémite

Le PDG d’Adidas, Bjørn Gulden, a déclaré qu’il ne pensait pas que Kanye West “pensait ce qu’il disait” lorsque le rappeur a fait de nombreux commentaires antisémites l’année dernière, ce qui a conduit à la résiliation de son contrat d’endossement.

Lors d’une podcast la semaine dernière, M. Gulden a attribué les déclarations de M. West à son tempérament artistique. “En tant que personnes créatives, il [made] a fait des déclarations qui n’étaient pas très bonnes, ce qui a poussé Adidas à rompre le contrat et à retirer le produit”, a-t-il déclaré à l’animateur du podcast.

M. Gulden a déclaré que M. West, qui n’a pas clairement répudié ses commentaires antisémites, avait été mal compris. “C’est très regrettable car je ne pense pas qu’il pensait ce qu’il a dit. Je ne pense pas que ce soit une mauvaise personne. C’est simplement ce qui s’est passé. Et cela signifie que nous avons perdu cette affaire, l’une des collaborations les plus réussies de l’histoire. C’est très triste.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Neko Health, cofondée par Daniel Ek, directeur général de Spotify, lève 60 millions d'euros

En octobre, le rappeur, également connu sous le nom de Ye, a porté une tenue White Lives Matter lors d’un défilé de mode à Paris, puis a fait une série de déclarations antisémites au cours des semaines suivantes.

West a tweeté qu’il se préparait à “faire un death con 3 sur le PEUPLE JUIF”, faisant probablement référence au terme “defcon” utilisé par l’armée américaine pour signaler divers degrés de préparation à une situation d’urgence. Ce message lui a valu une interdiction de huit mois de X, anciennement Twitter, qui n’a été que de trois mois. levé en juillet. Plus tard ce même mois, faisant le tour des médias, West a dit à Chris Cuomo dans un interview qu’il était en colère contre une “mafia juive des médias clandestins”. Il a ensuite a déclaré au podcast Drink Champs qu’il était en train de #MeToo-er la culture juive” parce que le “peuple juif a possédé la voix des Noirs”. (Drink Champs a depuis fait l’épisode indisponible).

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Paul Hargreaves, fondateur et PDG, Cotswold Fayre

West a ensuite affirmé que sa célébrité le mettrait à l’abri de toute répercussion de ses commentaires. “Je peux dire des choses antisémites et Adidas ne peut pas me laisser tomber”, a-t-il déclaré à l’époque.

Adidas a laissé tomber West en octobre 2022 à la suite d’une réaction négative du public et d’une plainte déposée par l’association de défense des droits de l’homme. lettre de l’Anti Defamation League exhortant les dirigeants d’Adidas à “reconsidérer leur soutien à la ligne de produits Ye”. À l’époque, Adidas a publié une déclaration disant qu’elle “ne tolère pas l’antisémitisme et toute autre forme d’incitation à la haine” et qu’elle cesserait d’effectuer des paiements à M. West et à ses sociétés.

Adidas n’a pas répondu à une demande de commentaire sur les derniers commentaires de Gulden. L’ADL n’a pas répondu immédiatement à une demande de commentaire.

M. Gulden, qui a été nommé PDG d’Adidas en novembre 2022, immédiatement après la sortie antisémite de M. West, a déclaré au cours du podcast qu’il s’agissait de l’un des risques liés à l’endossement de célébrités. “Lorsque vous travaillez avec des tiers, cela peut arriver”, a-t-il déclaré. “Cela fait partie du jeu. Cela peut arriver avec un athlète, cela peut arriver avec un artiste. Cela fait partie du business.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Antony Blinken annonce une trêve de soixante-douze heures.

En coupant les ponts avec West, Adidas disposait d’environ 1,3 milliard de dollars de marchandises invendues de sa ligne Yeezy. En juillet, la société a fait marche arrière et a décidé de vendre les produits de la marque Yeezy qu’elle avait en stock. L’argent de ces ventes devait être donné “aux organisations qui nous aident et qui ont également été touchées par les déclarations de Kanye”. La vente de ces articles a aidé Adidas réduire sa perte d’exploitation prévue pour cette année de 700 millions d’euros à 450 millions d’euros.

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles