PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentLe métro de Tshwane n'exécute pas l'ordonnance de la Haute Cour

Le métro de Tshwane n’exécute pas l’ordonnance de la Haute Cour

La municipalité métropolitaine de Tshwane n’a pas respecté une décision de la Haute Cour lui enjoignant de reconnecter l’alimentation électrique de six unités d’un projet de propriété sectionnelle dans le centre commercial Zambezi Retail Park à Pretoria.

La municipalité a indiqué dans une lettre aux avocats de Vresthena (Pty) Ltd, le propriétaire des unités de propriété sectionnelle qui les loue à différentes entreprises, qu’elle ne rebrancherait pas l’électricité à ces unités – et a demandé l’engagement que Vresthena ne rebrancherait pas l’électricité elle-même.

Lire : Tshwane doit reconnecter l’électricité aux unités de titres sectionnels du Zambezi Retail Park

Vresthena a donc déposé une nouvelle requête urgente pour obliger le métro de Tshwane à.. :

  • Reconnecter l’électricité à ces unités ;

  • Assister Vresthena en coupant temporairement l’électricité qui alimente la sous-station de Zambezi Retail Park/China Mall pour permettre à Vresthena d’installer toutes les pièces nécessaires et/ou d’effectuer toutes les réparations nécessaires à la sous-station en question ; et

  • Reconnecter l’alimentation électrique à la sous-station immédiatement après avoir effectué les réparations nécessaires à cette sous-station.

Vresthena demande également l’autorisation de saisir la Haute Cour pour toute « réparation conséquente » si le métro, ou toute partie agissant en son nom, empêche la reconnexion de l’alimentation électrique à ces unités – et elle veut qu’il soit ordonné au métro d’installer un compteur à la sous-station, qui sera relié à son compte tarifaire une fois que la reconnexion aura été effectuée.

Cette dernière demande fait suite à une série de requêtes en justice déposées par les deux parties pour résoudre un litige concernant la fourniture d’électricité à ces unités.

Les propriétés de Vresthena partagent un seul point d’approvisionnement en électricité, le métro fournissant l’électricité par l’intermédiaire de la société Zambezi Retail Park – mais cette société est dysfonctionnelle depuis sa création, et le 28 mars 2022, la municipalité a émis des avis de déconnexion aux locataires et aux occupants en raison de leur prétendu défaut de paiement de l’électricité et d’autres services.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Macron affirme ne pas avoir été complaisant envers l'acteur

L’activité juridique s’intensifie

Les services ont été déconnectés le 13 avril 2022, ce qui a incité Vresthena à déposer une requête urgente demandant au tribunal d’obliger le métro à accepter et à réexaminer sa demande de connexion électrique séparée pour les locataires et d’ordonner le rétablissement de son approvisionnement en électricité et en eau.

Lire : La dette d’électricité de Tshwane, d’un montant de 1,4 milliard de dollars, aggrave la crise de trésorerie d’Eskom

Le 16 juin 2022, la Haute Cour de Pretoria a ordonné à la municipalité de rétablir les services à la propriété dans un délai de 14 jours et a autorisé Vresthena à charger un électricien de reconnecter l’électricité si la municipalité ne le faisait pas.

Le 6 juillet 2022, la municipalité a introduit une demande d’autorisation d’appel. Vresthena a alors déposé une demande (le 23 août 2022) visant à obtenir une ordonnance déclaratoire selon laquelle l’ordonnance du 16 juin ne serait pas suspendue pendant l’examen de la demande d’autorisation.

Lire : La ville de Tshwane « risque d’être placée sous administration ».

Le 28 septembre, la Cour a autorisé la municipalité à faire appel du jugement du 16 juin, mais a ordonné que ce dernier soit exécuté dans l’attente du jugement en appel.

La municipalité a alors exercé son droit d’appel automatique en vertu de l’article 18(4) de la loi sur les juridictions supérieures (Superior Courts Act) en déposant un recours devant la cour plénière de la division Gauteng de la Haute Cour de Pretoria contre l’ordre d’exécution.

Cet appel a été rejeté le 10 novembre 2022, le tribunal ayant rendu une ordonnance autorisant l’exécution de l’ordonnance principale pendant que la décision d’appel était en cours.

La municipalité a ensuite déposé un « avis d’appel » le 22 novembre 2022 devant la Cour suprême d’appel (SCA).

Le 22 juin 2023, la Cour d’appel suprême a jugé que ce recours était « irrégulier et nul et qu’il n’y avait pas d’appel en bonne et due forme devant nous » et a rayé l’affaire du rôle de la Cour avec dépens.

L’administrateur de la propriété de Vresthena, Desiree van der Walt, a déclaré à propos de la dernière demande urgente que le jugement du SCA était « en substance, la quatrième ordonnance confirmant que le conseil [metro] devait reconnecter l’électricité ».

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le moteur d'avion qui s'est brisé sur un vol United n'a pas été suffisamment inspecté : Les enquêteurs

Frustration

Elle a déclaré que les représentants légaux de Vresthena ont engagé depuis le 22 juin 2023 les représentants légaux de la municipalité pour déterminer quand l’électricité sera rétablie.

Elle dit que la municipalité a répondu le 29 juin 2023 en livrant :

  • Une demande d’autorisation spéciale d’interjeter appel de l’ordonnance de l’assemblée plénière ;

  • Une demande d’excuses pour la remise tardive de la requête en autorisation spéciale d’interjeter appel ; et

  • Une correspondance indiquant que la municipalité « ne rebranchera pas l’électricité » et demandant « un engagement que le requérant [Vresthena] ne rebranchera pas l’électricité ».

M. Van der Walt a déclaré que Vresthena avait informé la municipalité que la requête auprès du SCA était irrecevable et qu’elle allait, conformément à l’ordonnance de la Haute Cour, procéder au rétablissement de l’électricité.

« Un engagement urgent a été demandé pour que le Conseil [municipality] n’entravera pas le demandeur et fournira une assistance pour la reconnexion, au plus tard le 4 juillet 2023, faute de quoi cette demande sera lancée », a-t-elle déclaré.

« Lorsque cette déclaration sous serment a été finalisée et déposée, aucune réponse dans les délais n’avait encore été reçue de la part du Conseil. »

De l’argent gaspillé et des millions dépensés en diesel

Van der Walt a déclaré que l’ensemble des locaux du Zambezi Retail Park étaient privés d’électricité depuis le 12 août 2022 et a affirmé, entre autres, que :

  • La déconnexion précédente entre le 13 avril 2022 et le 13 juillet 2022 a coûté à Vresthena R2 019 986,55 en diesel pour fournir de l’électricité temporaire aux locataires par le biais d’un générateur diesel.

  • Vresthena, à ses propres frais, en raison de l’inaction de la municipalité, a rétabli l’approvisionnement en électricité conformément à l’ordonnance du tribunal pour un coût de 724 000 R, mais ces dépenses ont été dilapidées en raison de la déconnexion d’août 2022.

  • Si cette demande est acceptée, Vresthena utilisera les 200 000 rands pour payer les pièces et la main-d’œuvre nécessaires au rétablissement de l’électricité.

  • Si l’ordonnance du tribunal est exécutée et que Vresthena engage cette dépense, elle a une crainte plus que raisonnable que la municipalité n’hésite pas à couper l’alimentation, ce qui, si cela se produit, signifierait que cet argent aurait été dilapidé sans raison, une fois de plus.

  • Depuis que l’électricité a été à nouveau coupée, Vresthena a dépensé plus de 19 millions de rands en diesel pour maintenir les lumières allumées.

  • La sous-station a été pillée et tous les câbles et équipements ont été volés lorsque l’électricité a été coupée. [this] se reproduira, causant un préjudice à la fois à Vresthena et à la municipalité. De plus, chaque fois que la municipalité coupe l’électricité, elle enlève les pièces achetées par Vresthena et refuse de les rendre.

  • Il ne peut y avoir aucun préjudice concevable pour la municipalité si l’ordonnance de la Cour suprême reste en vigueur parce qu’elle prévoit suffisamment un processus pour déterminer exactement la quantité d’électricité que Vresthena et ses locataires consomment et que Vresthena s’engage à payer à la municipalité.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Macron veut maintenir la réduction des impôts malgré les avertissements de déficit

La porte-parole du métro de Tshwane, Lindela Mashigo, a déclaré mercredi que la ville pouvait confirmer que l’affaire était toujours en cours et qu’elle avait déposé une requête auprès du SCA.

« L’affaire reste donc en suspens », a-t-il déclaré.

Lire :

La ville de Tshwane règle enfin une facture de 878 millions de rands à Eskom [Jul 2022]
Eskom menace de couper l’électricité à Tshwane [Aug 2022]

Hein Wiese, du cabinet d’avocats Wiese & Wiese Inc., a déclaré mercredi que la municipalité n’avait pas encore fait part de son intention de s’opposer à la dernière demande urgente de Vresthena.

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles