PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentLe Fonds africain pour les infrastructures vise 500 millions de dollars lors...

Le Fonds africain pour les infrastructures vise 500 millions de dollars lors de sa première clôture

Contenu de l’article

(Bloomberg) — Africa50, une plateforme d’investissement basée au Maroc, cherche à lever 500 millions de dollars dans la première étape de son Infrastructure Acceleration Fund qui investira dans des projets d’énergie, de transport, de télécommunication et d’eau.

Contenu de l’article

La plateforme, lancée il y a plus d’une décennie par la Banque africaine de développement et les gouvernements africains, vise à contribuer à combler l’écart de financement des infrastructures du continent, estimé par la BAD à 68 à 108 milliards de dollars.

Contenu de l’article

“Avec ce fonds, nous positionnons le groupe Africa50 pour jouer un rôle de premier plan en aidant à tirer parti des plus de 98 billions de dollars d’actifs mondiaux gérés”, a déclaré le président de la BAD, Akinwumi Adesina, dans un communiqué d’Africa50.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  La plateforme de santé numérique Awell obtient un investissement de 5 millions de dollars pour automatiser et rationaliser les flux de soins

Le fonds de capital-investissement en infrastructures, qui devrait être clôturé dans les prochains mois, a jusqu’à présent reçu des engagements de la Société financière internationale et de 18 investisseurs institutionnels du continent, a déclaré Africa50 en réponse à des questions envoyées par courrier électronique.  

Il s’agit notamment de la Nigeria Sovereign Investment Authority, de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique, de la Banque ouest-africaine de développement, de la CDC Sénégal, de la CDC Bénin, de la CNSS Togo, de la CDG Invest et de la Attijariwafa Bank du Maroc, a-t-elle ajouté.

“La sécurisation des engagements de ces importants investisseurs institutionnels africains marque le début d’une nouvelle ère de collaboration et d’investissement dans le secteur des infrastructures en Afrique”, a déclaré le directeur général d’Africa50, Alain Ebobissé, dans le communiqué.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Marche de solidarité pour Nahel, décision du hijab dans le football et premier vol de Virgin Galactic.

L’Infrastructure Acceleration Fund cherchera à investir dans des projets et des actifs bancables grâce à des investissements en actions et quasi-en actions, dans le but de fournir des rendements attractifs ajustés au risque pour les investisseurs.

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles