PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuLe chef de Wagner accuse des soldats russes de fuir les combats...

Le chef de Wagner accuse des soldats russes de fuir les combats à Bakhmout…

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Le chef du groupe paramilitaire Wagner, Evguéni Prigojine, a déclaré que la hiérarchie militaire russe cherchait à tromper le président Vladimir Poutine concernant l’offensive en Ukraine. Cette déclaration intervient le jour où la Russie commémore la victoire sur l’Allemagne nazie en 1945. Prigojine accuse également l’armée de ne pas lui fournir les munitions nécessaires pour prendre Bakhmout, épicentre des combats dans l’est de l’Ukraine. Le chef de Wagner met en garde contre une possible perte de la guerre et prévient que le peuple russe serait furieux si cela arrivait.

—————————–Article Complet————————————————

Le chef du groupe paramilitaire Wagner accuse la hiérarchie militaire russe de vouloir tromper Vladimir Poutine concernant l’offensive en Ukraine. Il a déclaré que si le commandant en chef est trompé, le peuple russe sera en colère si la guerre est perdue. Il accuse également l’armée de ne pas lui livrer les munitions nécessaires pour prendre Bakhmout, l’épicentre des combats dans l’est de l’Ukraine.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les vendeurs à découvert gagnent 13 milliards de dollars en pariant contre les petites capitalisations, l'enthousiasme de l'I.A. créant un "ensemble de gagnants".

——————————Article à Propos—————————————————-

Le chef de la mission d’observation de l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe), Alexander Hug, a accusé les militaires russes de fuir les combats à Bakhmout, dans l’est de l’Ukraine.

Selon Hug, les membres de l’OSCE ont observé une série de mouvements de troupes russes dans la région de Bakhmout. Les militaires russes auraient quitté leurs positions sans rencontrer de résistance, alors que les combats se poursuivaient entre les forces ukrainiennes et les séparatistes pro-russes.

Le chef de l’OSCE a souligné que cette situation était « inacceptable » et qu’elle provoquait une « crise de confiance » entre les parties impliquées dans le conflit. Il a également mis en garde contre le risque de nouvelles escalades si les mouvements de troupes russes se poursuivent.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Lundi, neuf départements en vigilance orage et trois en vigilance orange canicule

Cette accusation intervient dans un contexte de tensions extrêmes entre l’Ukraine et la Russie. Depuis le début du conflit dans l’est de l’Ukraine, en 2014, les deux pays se sont accusés mutuellement d’agressions et de violations des accords de cessez-le-feu.

Le chef de la mission de l’OSCE a appelé au respect des accords de Minsk, qui prévoient notamment un cessez-le-feu et le retrait des forces armées étrangères de l’est de l’Ukraine. Il a souligné la nécessité d’une solution politique pacifique au conflit, qui passe par la mise en place d’un dialogue entre les parties impliquées.

En réaction à ces accusations, le ministère de la Défense russe a nié toute implication de ses troupes dans le conflit en Ukraine. Le porte-parole du ministère a déclaré que ces accusations étaient « infondées et absurdes ».

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les criminels du ransomware qui ciblent les écoles publient les informations des enfants

Malgré les négociations en cours, le conflit dans l’est de l’Ukraine reste très instable. Les observateurs de l’OSCE continuent de surveiller la situation sur le terrain et de rapporter les violations des accords de cessez-le-feu. Leur travail est essentiel pour maintenir une paix fragile dans la région.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles