PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuLe calendrier chargé des procédures judiciaires de l'ancien président ce mardi

Le calendrier chargé des procédures judiciaires de l’ancien président ce mardi

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Donald Trump fait face à 37 chefs d’accusation pour avoir conservé des secrets de défense dans sa résidence personnelle à Mar-a-Lago, en Floride. Son « arraignment » est prévu à 15 heures (heure de Miami) ce mardi, lors d’une audience à laquelle il devrait plaider non-coupable. Donald Trump sera arrêté, mais n’échappera sans doute pas à une photo, car les menottes ne sont pas autorisées dans les cours fédérales américaines. Les caméras ne sont pas autorisées non plus, mais les journalistes présents pourraient utiliser leur smartphone. Le choix du district sud de Floride a été déterminé par des raisons géographiques, afin d’éviter que la juridiction ne soit contestée en appel. Le dossier a été attribué à la juge Cannon, nommée par Donald Trump, que les procureurs estiment être une juge polémique. Si Donald Trump était élu en 2024, il pourrait en théorie s’auto-gracier, mais il ne pourrait pas échapper à une condamnation à une peine de prison à New York. On ne sait pas si le dossier restera entre les mains de la juge Cannon et chaque camp devrait déposer des recours lors de la phase de pré-procès. Donald Trump a dénoncé une « inculpation sans fondement » et la « corruption » du département de la Justice lors d’élections prévues pour l’avenir.

—————————–Article Complet————————————————

L’ancien président américain Donald Trump doit comparaître devant un juge de Miami pour répondre à 37 chefs d’accusation, dont la rétention de documents liés à la Défense dans sa résidence personnelle. Trump doit plaider non coupable lors de sa comparution, qui devrait être courte. Les journalistes présents pourraient être autorisés à utiliser leur smartphone pour tweeter. Les procureurs auraient eu plus de facilité à mener leur affaire à Washington, mais ont choisi le district sud de Floride pour des raisons géographiques. Les recours devraient être déposés lors de la phase de pré-procès. Si Trump était élu en 2024, il pourrait s’auto-gracier, mais ne pourrait pas échapper à une condamnation à une peine de prison à New York ou potentiellement en Géorgie. Trump a prévu de s’exprimer à son retour dans le New Jersey à la veille de son 77e anniversaire.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  De plus en plus d'entreprises de Wall Street se préparent à une liquidation des actions. Voici pourquoi JPMorgan, Wells Fargo et d'autres estiment que les gains considérables du marché sont menacés.

——————————Article à Propos—————————————————-

Ce mardi, l’ancien président français Nicolas Sarkozy fera face au début d’un « marathon judiciaire ». Sarkozy sera jugé dans plusieurs affaires en cour, qui pourraient potentiellement conduire à sa condamnation.

La première affaire est le procès Bygmalion, où Sarkozy est accusé d’avoir dépassé les limites de dépenses de sa campagne présidentielle de 2012. Le scandale a éclaté en 2014, lorsque des révélations ont révélé que la société Bygmalion, qui avait organisé les rassemblements de campagne pour Sarkozy, avait gonflé les factures pour couvrir les frais supplémentaires.

Dans une autre affaire qui commencera également ce mardi, Sarkozy est accusé d’avoir tenté d’obtenir des informations confidentielles d’un haut magistrat en échange d’une probable nomination à Monaco. Cette affaire a éclaté en 2014 lorsque des écoutes téléphoniques ont été découvertes par la justice.

Enfin, Sarkozy fera également face à une audience de longue date dans l’affaire Bettencourt. L’héritière milliardaire Liliane Bettencourt avait supposément fait des donations illégales à Sarkozy lors de sa campagne présidentielle de 2007.

Le marathon judiciaire de Sarkozy est le résultat de plusieurs années d’enquêtes et d’accusations. Malgré tout, l’ancien président continue de nier toutes les allégations portées contre lui et de clamer son innocence. Il sera soutenu lors des procès par un solide groupe d’avocats, et il faudra attendre pour savoir quelle sera l’issue de ces différents dossiers.

Cependant, quelle que soit leur issue, le procès de Sarkozy est lié à avoir un impact sur sa réputation, et cela pourrait également avoir des répercussions sur l’avenir de sa carrière politique.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Décès des cinq passagers présents à bord.

——————————Article en rapport avec le sujet —————————————————-

Title: Le programme du marathon judiciaire de l’ex-président ce mardi

Subheadings:
1. Introduction
2. Qu’est-ce que le marathon judiciaire de l’ex-président ?
3. Le programme de l’ex-président ce mardi
4. Les charges retenues contre l’ex-président
5. Conclusion

Introduction:

L’ex-président français Nicolas Sarkozy est actuellement en train de faire face à un marathon judiciaire. Déjà reconnu coupable de corruption et de trafic d’influence dans une affaire distincte, il doit maintenant faire face à de nouvelles charges dans une autre affaire judiciaire. Ce mardi, la journée sera particulièrement chargée pour l’ancien chef d’État.

Qu’est-ce que le marathon judiciaire de l’ex-président ?

Le marathon judiciaire de l’ex-président est le surnom donné aux multiples affaires judiciaires auxquelles Nicolas Sarkozy doit faire face. Ces affaires ont commencé avec l’ouverture d’une enquête pour financement illégal de campagne électorale en 2013, mais ont depuis englobé d’autres accusations de corruption, de trafic d’influence et de prise illégale d’intérêts.

Le programme de l’ex-président ce mardi:

Ce mardi 30 juin 2020, l’ex-président Nicolas Sarkozy a un programme chargé en terme d’affaires judiciaires :

– À 10h30, Nicolas Sarkozy doit comparaître devant le tribunal correctionnel de Paris dans l’affaire écoutes. Cette affaire concerne l’interception de conversations téléphoniques entre Nicolas Sarkozy et son avocat, qui ont conduit à l’ouverture d’une enquête pour corruption.

– À 14h, l’ex-président sera entendu dans l’affaire Bygmalion où il est accusé de financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012.

Les charges retenues contre l’ex-président:

Les charges qui pèsent contre l’ex-président sont les suivantes :

– Dans l’affaire écoutes, Nicolas Sarkozy est accusé de corruption et de trafic d’influence pour avoir tenté d’obtenir des informations confidentielles auprès d’un magistrat en échange d’une promesse d’aide pour obtenir un poste de prestige à Monaco.

– Dans l’affaire Bygmalion, Nicolas Sarkozy est accusé de financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012. Il est soupçonné d’avoir dépassé le plafond des dépenses autorisées et d’avoir dissimulé ces dépenses en les faisant passer pour des dépenses liées à des événements organisés par la société Bygmalion.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Foundation : Analyse des trois grands mystères à la fin de la saison 2 (Attention Spoilers)

Conclusion:

Le marathon judiciaire de l’ex-président Nicolas Sarkozy continue, avec de nouvelles accusations qui pèsent contre lui. Ce mardi, il doit faire face à deux affaires judiciaires importantes. Les charges retenues contre Nicolas Sarkozy sont graves et pourraient avoir de lourdes conséquences pour son avenir politique.

——————————Article Journaliste—————————————————-

Le marathon judiciaire de l’ex-président s’ouvre aujourd’hui. Cette semaine, l’ancien chef d’Etat français fera face à plusieurs accusations de corruption et d’abus de pouvoir devant les tribunaux parisiens.

Le procès le plus important implique la vente illégale d’armes à l’Angola dans les années 90. Le gouvernement angolais avait alors acheté pour plus de 360 millions d’euros d’armements à la France, alors que les Nations Unies avaient instauré un embargo sur les armes dans le pays.

L’ancien président est également accusé d’avoir reçu des pots-de-vin pour la construction d’une base navale au Pakistan et pour avoir nommé son ami, Bernard Squarcini, à la tête de la direction centrale du renseignement intérieur.

C’est un véritable marathon judiciaire qui commence pour l’ex-président. Il devra faire face à plusieurs semaines de procès, avec une pression médiatique et politique importante sur ses épaules. Si les accusations portées contre lui sont confirmées, il encourt jusqu’à dix ans de prison et une amende de 1 million d’euros.

Ce procès est également un rassemblement symbolique de toutes les affaires de corruption et de trafic d’influence auxquelles les élites françaises ont été confrontées ces dernières années. Il marque un tournant dans la lutte contre la corruption et les abus de pouvoir en France.

—————————–FIN—————————————————————————-

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles