PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuL'armée découvre deux « Fille de Chibok » après neuf ans.

L’armée découvre deux « Fille de Chibok » après neuf ans.

—————————–Résumé de l’Article————————————————

L’armée nigériane a annoncé avoir retrouvé deux des jeunes filles enlevées en 2014 par les djihadistes de Boko Haram, portant à 14 le nombre de jeunes filles retrouvées ces dernières années. Les deux filles enlevées, Hauwa Maltha et Esther Marcus, font partie des 276 écolières âgées de 12 à 17 ans enlevées de leur pensionnat de Chibok, dans le nord-est du Nigeria. 57 d’entre elles avaient réussi à s’échapper et 80 autres avaient été échangées contre des responsables de Boko Haram. D’autres filles ont été retrouvées par la suite, mais 96 sont encore portées disparues.

Hauwa Maltha et Esther Marcus ont été présentées à la presse à Maïduguri la capitale régionale. Les deux jeunes femmes ont été secourues le 21 avril 2021. Les deux jeunes filles avaient 12 ans lors de l’enlèvement et ont été mariées à des djihadistes de Boko Haram. Hauwa Maltha a été retrouvée enceinte et avec un enfant de trois ans. Elle a été mariée à trois djihadistes différents. Esther Marcus a également été mariée deux fois à des djihadistes. Selon Hauwa Maltha, c’est le chef historique de Boko Haram, Abubakar Shekau, qui les a mariées à ses hommes. Abubakar Sekau est mort en mai 2021 dans des combats avec l’Etat islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap).

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les actions gagnent après le message prudent de Powell : Les nouvelles du marché boursier aujourd'hui

Depuis l’enlèvement des filles de Chibok, de nombreuses autres écoles ou universités ont été attaquées dans le nord du Nigeria ces dernières années, certaines par des djihadistes, mais surtout par des groupes criminels qui pratiquent des enlèvements de masse contre rançons. L’insurrection djihadiste dans le nord-est dure depuis quatorze ans et a fait 40 000 morts et 2,2 millions de déplacés.

—————————–Article Complet————————————————

L’armée nigériane a annoncé avoir retrouvé deux des écolières enlevées par les djihadistes de Boko Haram en 2014, portant à 14 le nombre de jeunes filles retrouvées ces dernières années. Elles faisaient partie des 276 écolières enlevées de leur pensionnat de Chibok, dans le nord-est du Nigeria. Cette affaire avait provoqué une campagne mondiale baptisée #BringBackOurGirls.

Sur les 276 écolières, 57 d’entre elles avaient réussi à prendre la fuite et 80 autres avaient été échangées contre des responsables de Boko Haram dans le cadre de négociations avec les autorités. Par la suite, d’autres filles ont été retrouvées la plupart avec des enfants de combattants de Boko Haram, mais 96 sont encore portées disparues.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Opendoor subit de lourdes pertes après avoir perdu de l'argent sur les ventes de maisons

Des officiers nigérians ont présenté Hauwa Maltha et Esther Marcus à la presse à Maïduguri la capitale régionale. Les deux jeunes femmes ont été secourues le 21 avril. Hauwa Maltha a été retrouvée enceinte et avec un enfant de trois ans. Elle a été mariée à trois djihadistes différents. Esther Marcus a aussi été mariée deux fois à des djihadistes. Depuis l’enlèvement « des filles de Chibok », de nombreuses autres écoles ou universités ont été attaquées dans le nord du Nigeria ces dernières années. L’insurrection djihadiste dans le Nord-Est dure depuis quatorze ans et a fait 40 000 morts et 2,2 millions de déplacés.

——————————Article à Propos—————————————————-

L’armée nigériane a annoncé la nouvelle incroyablement bonne qu’elle avait retrouvé deux des « filles de Chibok » neuf ans après leur enlèvement.

Les filles, enlevées en 2014 dans une école de Chibok, ont été enlevées par le groupe terroriste Boko Haram, qui avait kidnappé plus de 270 élèves. Depuis lors, de nombreuses filles ont été libérées, certaines sont mortes en captivité et d’autres sont toujours portées disparues.

Les deux filles retrouvées ont été retrouvées lors d’une mission de recherche à la suite d’informations fournies par un repentant de Boko Haram.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les Futures du Dow Jones chutent après le rallye du marché qui fait fi de l'inflation, Tesla s'envole ; Airbnb s'envole sur les résultats.

Le gouvernement nigérian a lancé un programme de réinsertion pour les femmes libérées, qui comprend des soins médicaux, une éducation, une formation professionnelle et des soins psychologiques. Le programme est soutenu par des organisations internationales, notamment l’UNICEF.

Le président nigérian, Muhammadu Buhari, a félicité les forces de sécurité pour la récupération des deux filles et a déclaré : « Leurs victoires sont notre victoire, la sécurité de chaque Nigérian est notre responsabilité commune. »

La nouvelle est une lueur d’espoir pour les familles des autres filles toujours portées disparues. Des années de pression de la société civile ont mis la question des « filles de Chibok » au centre de l’attention internationale, et cette nouvelle leur donnera l’espoir que d’autres seront également retrouvées.

Le groupe Boko Haram a dévasté le nord-est nigérian ces dernières années, tuant des milliers de personnes et forçant des millions d’autres à fuir leur foyer. La récupération des deux filles de Chibok montre que le gouvernement nigérian est en train de gagner la guerre contre le groupe terroriste et envoie un message d’espoir à la population nigériane.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles