PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentLancement d'une nouvelle classe d'actifs pour remplacer l'incitation fiscale de la section...

Lancement d’une nouvelle classe d’actifs pour remplacer l’incitation fiscale de la section 12J

Vous pouvez également écouter ce podcast sur iono.fm. ici.

FIFI PETERS : Un nouveau fonds d’investissement a été lancé aujourd’hui, et il vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux pour investir dans les énergies renouvelables. Cela s’appelle une Section 12B [in reference to that part of the Income Tax Act].

Jeff Miller, son fondateur, est là pour nous expliquer exactement ce qu’est le Fonds pour l’énergie verte Twelve B et comment il va fonctionner.

Jeff, vous nous avez donné un peu d’histoire sur le contexte et vous nous avez fait comprendre que la section 12B n’est pas entièrement nouvelle. Mais vous avez innové quelque chose qui existait déjà, avec ce Fonds pour l’énergie verte de l’article 12B. Dites-nous en plus sur la façon dont il fonctionnera et à qui il s’adresse.

JEFF MILLER : Le fonds est vraiment destiné aux particuliers qui paient des impôts, aux sociétés, aux trusts qui sont dans une situation de paiement d’impôts, ainsi qu’aux fonds de pension et de prévoyance qui pourraient vouloir investir.

Règlement 28 [of the Pension Funds Act, which limits the extent to which retirement funds may invest in certain asset classes] est disponible pour tous les investisseurs. Il est utile si vous avez une base d’imposition.

Il est donc évident que les personnes qui paient des impôts au taux maximum de 45% bénéficieront de l’avantage de 45%.

S’ils investissent, disons, R1 million dans le fonds, ils obtiendront un avantage fiscal car nous leur donnerons un certificat Section 12B de R1 million qu’ils pourront déduire de leur revenu imposable l’année où l’investissement a été fait et le kit solaire mis en production.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les employés reçoivent des courriels sur les suppressions massives d'emplois

FIFI PETERS : Plus sur le kit solaire et plus sur la façon dont le fonds fonctionne. Si je comprends bien, l’argent qui est investi, vous – les administrateurs et les gestionnaires du fonds – prenez cet argent et l’investissez dans des projets solaires capables de générer de l’électricité. Et ce faisant, vous êtes en mesure de générer des rendements pour le fonds. Donnez-nous juste cet ABC.

JEFF MILLER : Oui. Ce qui se passe, c’est que l’investisseur fait un investissement dans le fonds, le fonds achète des kits solaires qu’il déploie dans divers projets. Ces projets peuvent être un complexe immobilier, un bâtiment industriel ou commercial. Nous n’investissons pas dans des maisons, mais nous faisons de grandes unités de titre de propriété.

Ce que nous faisons, c’est que nous leur fournissons les panneaux solaires, les batteries, les onduleurs, et nous les retirons du réseau.

Nous avons un centre de contrôle à distance 24 heures sur 24 qui peut voir qu’ils sont toujours en marche. Nous installons également des contrôleurs de geyser dans les systèmes, afin de pouvoir surveiller l’utilisation des geysers. Et à la fin de la journée, non seulement il y a un bon rendement pour les investisseurs – qui est entre 14% et 15% net de frais et d’impôts – mais le preneur d’électricité est en mesure de fixer ses coûts d’électricité parce que les escalades sont fixées à l’IPC plus un ou deux pour cent, par opposition à ces surprises où vous obtenez comme une augmentation de 18,6% pour cette année et 12% pour l’année suivante.

FIFI PETERS : Ok. Donc [there are] les critères d’investissement – ce n’est pas pour tout le monde. Il semble que vous deviez disposer d’une somme importante pour pouvoir participer. Alors donnez-nous juste cette ventilation.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le secteur des services profite de la chaleur des dépenses de loisirs.

JEFF MILLER : Le montant minimum est un investissement de R100 000 dans le fonds. Il n’y a pas de maximum comme avec la Section 12J où il y avait un plafond de R2,5 millions pour les individus et les trusts, et de R5 millions pour les sociétés. Mais ici, il y a un minimum de R100 000 et pas de maximum. C’est vraiment pour les personnes qui sont des contribuables qui paient beaucoup d’impôts.

FIFI PETERS : D’accord. Mais alors vous êtes en mesure d’investir un minimum de R100 000, et vous êtes en mesure d’obtenir cet avantage fiscal de R100 000 dans votre déclaration d’impôts.

JEFF MILLER : Vous investissez 100 000 rands dans le fonds, le fonds utilise ce kit et le déploie dans des systèmes solaires, qui se déploient au niveau des titres de propriété des sections ou des industries. [developments]ou des complexes, ou des centres commerciaux. Ils donneraient alors à leur tour à l’investisseur un abattement au titre de la section 12J pour les R100 000 qu’ils ont investis, qu’ils peuvent déduire de leur revenu imposable. En outre, la vente de l’électricité produite par le kit solaire génère des bénéfices, qui sont distribués aux investisseurs deux fois par an, en février et en août.

FIFI PETERS : D’accord, donc deux fois par an. Et, comme vous le dites, les investisseurs qui sont en mesure de participer envisagent des rendements de 14% à 15% nets de frais.

JEFF MILLER : C’est net de frais et de taxes.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les ventes de NFT Trump ont chuté de 99 % depuis leur lancement à la mi-décembre.

FIFI PETERS : Alors, combien coûtent les frais ?

JEFF MILLER : En ce qui concerne les frais, il y a des frais d’établissement de 1%. Il y a des frais de gestion de 2 % par an, et il y a une commission de performance de 20 % après le remboursement du capital-risque aux investisseurs. C’est donc très typique de la section 12J ou des fonds de capital-investissement où il s’agit d’une commission de deux et 20 %. [percent] structure de type deux-et-20.

FIFI PETERS : Quelles sont vos attentes en termes d’adoption ?

JEFF MILLER : Eh bien, jusqu’à présent, nous avons eu une grande, grande réponse. Je pense que le timing est bon. Je pense que nous sommes au bon moment au bon endroit. Je pense qu’il coche toutes les cases en termes d’ESG. [environmental, social and governance]en termes de création d’emplois, en termes de résolution de la crise énergétique que nous connaissons tous au jour le jour. Je pense que les investissements dans le secteur de l’énergie, tant du secteur privé que du secteur public, aideront le fisc et la croissance de l’économie.

Je pense que l’Afrique du Sud, en suivant cette voie, deviendra un acteur majeur de l’énergie solaire dans le monde.

Je pense donc que, dans l’ensemble, il y a de la lumière au bout du tunnel.

FIFI PETERS : Je ne vais pas excuser ce jeu de mots. Mais Jeff, merci beaucoup pour votre temps. Jeff Miller, fondateur du fonds Twelve B Green Energy. Le fonds a été lancé pour vous donner un avantage fiscal, potentiellement, pour investir dans l’énergie solaire.

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles