PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentLa transaction d'options la plus populaire transforme un investissement de 1 $...

La transaction d’options la plus populaire transforme un investissement de 1 $ en un pari sur une action de 1 000 $

Il existe une force invisible qui alimente l’option binaire la plus populaire de l’année – celle qui donne aux professionnels de Wall Street et aux day traders le pouvoir de transformer un investissement de 1 $ en un pari boursier de 1 000 $.

Les investisseurs parient sur les fluctuations quotidiennes des indices boursiers américains en entrant et sortant de contrats à échéance de 24 heures connus sous le nom de « 0DTE », avec un capital initial moins élevé qu’il n’y paraît. Le carburant occulte de cette frénésie : les particularités de l’écosystème des marchés dérivés qui rendent ces options à échéance zéro jours bon marché.

ADVERTISEMENT

CONTINUE READING BELOW

La meilleure façon d’observer ce phénomène est de comparer le montant réellement dépensé par les investisseurs pour les options 0DTE et la valeur notionnelle de ces options – c’est-à-dire l’exposition réelle à l’actif sous-jacent par le biais des contrats.

Sur ce dernier point, le volume des échanges notionnels de 0DTE pour le S&P 500 atteint actuellement en moyenne 516 milliards de dollars par jour, selon les données compilées par Cboe Global Markets. Pourtant, le montant réellement payé pour ces contrats, ou la prime, est seulement de 520 millions de dollars.

En d’autres termes, les traders obtiennent une exposition aux actions d’une valeur de 1 000 $ pour chaque dollar dépensé en 0DTE. Ils devraient dépenser dix fois plus pour obtenir la même position en actions en utilisant des produits dérivés d’une durée de vie plus longue, selon une analyse de Bloomberg à partir des données de Cboe.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  25 plus grands moments de recherche sur Google.

« Ce sont les fantasmes du trading d’options », explique Dennis Davitt, co-gérant du MDP Low Volatility Fund. « Vous dépensez un dollar et vous voyez si ça se passe dans votre sens. Ensuite, c’est terminé à la fin de la journée. »

Pas étonnant que ces options à échéance zéro jour deviennent rapidement un outil populaire pour les investisseurs particuliers qui spéculent en masse, suscitant des inquiétudes chez des acteurs tels que JPMorgan Chase & Co selon lesquelles cette stratégie risque de provoquer de la volatilité sur le marché dans son ensemble.

Les acheteurs de ces transactions paient en réalité 1 $ pour contrôler 1 000 $ d’actions, et la variation de prix de ces actions détermine leurs rendements, généralement de manière amplifiée. Ils peuvent perdre tout l’investissement de 1 $ ou réaliser de beaux profits.

Le levier important de cette transaction résulte du calcul des instruments dérivés. Plus un contrat approche de son échéance, moins le sous-jacent a de temps pour évoluer favorablement, ce qui rend sa prime généralement plus faible.

C’est un peu comme une assurance habitation, où les propriétaires paient généralement moins pour une couverture de six mois que pour une couverture de trois ans, simplement parce que les risques sont moins susceptibles de se produire sur une période plus courte. Le forfait de six mois semble moins cher sur papier, bien qu’il ne soit pas nécessairement une meilleure affaire.

Par exemple, le 22 mars, lorsque la Réserve fédérale s’apprêtait à annoncer sa politique monétaire l’après-midi, le S&P 500 a ouvert à environ 4 002 points. À ce moment-là, une option put à la monnaie – un contrat de protection dont le prix d’exercice est essentiellement le même que celui de l’indice en cours de négociation – coûtait environ 26 $ pour une échéance dans la même session. Un contrat similaire arrivant à échéance deux jours plus tard pouvait être acheté pour environ 37 $ – soit 42% de plus que le 0DTE.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  La fusion des entités HDFC va pousser les banques vers les fusions et acquisitions : Fitch

« Il y a des cas d’utilisation très méticuleux pour les options 0DTE qui n’existaient pas auparavant », explique Jonathan Zaionz, analyste senior des produits dérivés chez Cboe. « Comme les gens adoptent des perspectives à plus court terme et/ou se couvrent avec le 0DTE, ils n’ont pas besoin de payer autant de prime temporelle par rapport aux stratégies à plus long terme. »

Évaluer les risques et les avantages du trading 0DTE est devenu un passe-temps pour Wall Street depuis que les bourses ont étendu l’échéance des options sur indices à chaque jour de la semaine l’année dernière, provoquant une augmentation de l’activité.

ADVERTISEMENT

CONTINUE READING BELOW

Pour les fidèles du 0DTE, le fait même que la somme d’argent en jeu soit bien inférieure à ce que suggère le volume total indique une probabilité moindre que des positions entraînant des pertes déclenchent une vague de volatilité.

Alors que le volume notionnel de 0DTE représente désormais 44% de tous les échanges d’options sur le S&P 500, selon les données de Cboe, le montant d’argent facturé pour ces options ne représente que 7% de l’ensemble des contrats liés à l’indice.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les dirigeants de MoviePass ont fait de fausses déclarations sur les opérations pour attirer les investisseurs et gonfler le prix des actions, affirment les procureurs dans une affaire de fraude boursière.

Kieran Diamond, membre de l’équipe de stratégie de volatilité d’UBS Group AG, compte parmi ceux qui affirment que les préoccupations concernant la menace potentielle du 0DTE pour déstabiliser le marché boursier sont exagérées.

La croissance du trading est alimentée par la multiplication des stratégies pluri-processus, celles qui superposent des options d’achat ou de vente dans le cadre d’un trade systématique. Bien que le volume notionnel impliqué soit énorme, Diamond estime que ces opérations combinées présentent un risque limité car elles vendent généralement une option puis achètent une option hors de la monnaie – se compensant ainsi en termes d’impact sur le marché.

« Parler en chiffres notionnels globaux est une approche simpliste lorsque l’on considère des options à très court terme », explique Diamond.

Quoi qu’il en soit, pour des personnes comme Rocky Fishman, le petit investissement ajouté aux échanges frénétiques est un signe que les options à échéance zéro jour sont principalement un gadget de spéculation boursière pure et simple.

« Il y a beaucoup de volume de trading dans ces opérations de probabilité minimale », dit le fondateur de la firme d’analyse de produits dérivés Asym 500. « Ce n’est pas la seule chose qui se passe dans le 0DTE, mais c’est

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles