PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuLa prolongation évidente du trimestre anti-inflation, selon Bruno le Maire.

La prolongation évidente du trimestre anti-inflation, selon Bruno le Maire.

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a confirmé la prolongation d’un trimestre supplémentaire de l’opération anti-inflation dans les supermarchés. Cette prolongation vise à endiguer l’inflation galopante dans les rayons des supermarchés, mesurée à près de 16% sur un an en mars. Le gouvernement espère ainsi arrêter la spirale des prix avant la rentrée de septembre/octobre. Les distributeurs, qui s’étaient engagés à vendre une sélection de produits au prix le plus bas possible pendant trois mois, ont globalement donné leur accord pour la prolongation de l’opération. Les prix des produits du trimestre anti-inflation ont ainsi baissé de 13% en moyenne depuis sept semaines, selon le gouvernement, mais cette analyse est qualifiée de fausse par l’association de consommateurs UFC-Que Choisir.

Le ministre a également remercié les industriels de l’agro-alimentaire d’avoir accepté de nouvelles négociations commerciales pour baisser les prix. L’Ania, la principale instance représentative de l’industrie agro-alimentaire, a ainsi engagé les 75 plus grandes entreprises du secteur à rouvrir les négociations avant la fin du mois. Bruno Le Maire a aussi promis des propositions de baisses d’impôts d’ici quelques semaines, soulignant que les annonces pourront être faites d’ici quelques mois, car « nous faisons ce que nos finances publiques nous autorisent à faire ». Le ministre estime que 2 milliards d’euros de baisses d’impôts pour les classes moyennes d’ici 2027 est déjà une somme importante.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Ouverture des enquêtes judiciaires suite à cinq incidents liés à des airbags défectueux

—————————–Article Complet————————————————

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a confirmé que le trimestre anti-inflation dans les supermarchés sera prolongé d’un trimestre supplémentaire pour endiguer l’inflation galopante dans les rayons, mesurée à près de 16% sur un an en mars. Les distributeurs se sont engagés à vendre une sélection de produits au prix le plus bas possible pendant cette période. Le gouvernement travaille également à des propositions de baisses d’impôts pour les classes moyennes d’ici à 2027, pour un montant total de 2 milliards d’euros, avec des annonces attendues dans les prochains mois.

——————————Article à Propos—————————————————-

Le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a annoncé que Le trimestre anti-inflation, qui avait été mis en place pour limiter la hausse des prix pendant l’été, serait « évidemment » prolongé.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  RC Lens - OM EN DIRECT : Fofana donne la victoire à Bollaert ! Superbe but du capitaine lensois...

Cette mesure avait été mise en place en juillet, lorsque les prix des denrées alimentaires avaient commencé à augmenter en raison des effets de la sécheresse et des prix du pétrole. Le trimestre anti-inflation a été conçu pour aider les ménages à maintenir leur pouvoir d’achat en limitant ces augmentations de prix.

Bien que la période initiale de trois mois pour cette mesure soit terminée, Bruno Le Maire a déclaré que la prolongation était nécessaire jusqu’à ce que la situation économique se stabilise. Il a déclaré que cette décision permettra de protéger le pouvoir d’achat des ménages et de garantir que l’inflation ne s’emballe pas.

Le ministre de l’Economie a également souligné la nécessité de poursuivre les efforts pour maintenir la croissance économique, qui est essentielle pour lutter contre l’inflation. Il a rappelé que la France était sur la bonne voie pour une croissance de 2%, mais que des défis économiques continuent de peser sur le pays, notamment le ralentissement économique mondial.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le maire du Wyoming regrette sa publication enflammée sur la clinique d'avortement.

La prolongation du trimestre anti-inflation est une mesure importante dans la lutte contre l’inflation en France. Les hausses de prix ont eu un impact négatif sur le budget des ménages, en particulier les plus vulnérables, et ont également freiné la croissance économique. La décision de prolonger cette mesure apportera une certaine stabilité économique et permettra aux ménages de mieux gérer leurs dépenses.

En conclusion, la prolongation du trimestre anti-inflation est une décision importante pour maintenir la stabilité économique en France. Bien que les défis économiques continuent de peser sur le pays, la prolongation de cette mesure est un pas dans la bonne direction pour soutenir la croissance et protéger le pouvoir d’achat des ménages.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles