PartenairesNewspaper WordPress Theme
Actu"La moitié des 600 millions de pertes des clubs français en 2022...

“La moitié des 600 millions de pertes des clubs français en 2022 attribuée au PSG”

—————————–Résumé de l’Article————————————————

La LFP a publié les comptes pour la saison 2021-2022 du football français, montrant des pertes de 600 millions d’euros, soit 45 millions de moins que l’année précédente. La moitié des clubs de Ligue 1 ont réussi à éviter les pertes en maîtrisant leur base de coûts, en développant leurs revenus hors droits audiovisuels et en réduisant leur dépendance à la vente de joueurs. Cependant, la dette financière de la Ligue 1 a augmenté de 88% entre la saison 2018-2019 et la saison 2021-2022, atteignant 981 millions d’euros, tandis que le PSG a enregistré une perte de 368 millions d’euros, l’OM de 31 millions d’euros et l’OL est revenu dans les clous grâce aux ventes de joueurs l’été dernier. Le président du DNCG admet également que les équipes françaises dépensent trop en masse salariale en Coupe d’Europe pour marquer un point à l’indice UEFA. Les Allemands, les Anglais, les Italiens et les Espagnols dépensent moins et ont des résultats plus performants en Coupe d’Europe. La saison prochaine sera cruciale pour la consolidation des clubs et le désendettement.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  "L'ombre du nazisme plane sur la vente de bijoux d'exception à Genève"

—————————–Article Complet————————————————

Le football français a enregistré des pertes de 600 millions d’euros pour la saison 2021-2022, soit 45 millions d’euros de moins que la précédente. Selon le président de la DNCG, Jean-Marc Mickeler, la moitié des clubs de Ligue 1 n’affichent pas de pertes grâce à une démarche vertueuse pour maîtriser leur base de coûts, développer leurs revenus hors droits audiovisuels et réduire leur dépendance à la vente de joueurs. La dette de la Ligue 1 a augmenté de 88 % entre la saison 2018-2019 et la saison 2021-2022, de 522 millions d’euros à 981 millions d’euros. Le PSG a encore enregistré une perte de 368 millions d’euros la saison passée, tandis que l’OM a perdu 31 millions d’euros et l’OL est revenu dans les clous grâce aux ventes de joueurs. Le président de la DNCG a également souligné que l’argent est mal dépensé par les équipes françaises en Coupe d’Europe.

——————————Article à Propos—————————————————-

Les clubs de football français ont subi une perte énorme de 600 millions d’euros au cours de la saison 2021-2022, dont la moitié de ces pertes ont été enregistrées par le Paris Saint-Germain (PSG).

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le créateur de "l'hydrotomie percutanée" exclu de l'Ordre des médecins.

En raison de la pandémie de COVID-19, la saison de football a été perturbée et les matches ont été joués sans public dans les stades en France pendant une grande partie de la saison. Cela a eu un impact financier important sur les clubs, qui ont vu leurs revenus diminuer considérablement.

Le PSG a été particulièrement touché par la pandémie, enregistrant une perte de 300 millions d’euros. Cela s’explique en partie par les coûts élevés de joueurs tels que Neymar et Kylian Mbappé, ainsi que par les pertes de revenus liées à la pandémie.

Les autres grands clubs français ont également subi des pertes importantes. L’Olympique de Marseille a enregistré une perte de 60 millions d’euros, tandis que l’Olympique Lyonnais et Lille ont chacun enregistré une perte de 50 millions d’euros.

Les dirigeants des clubs ont exprimé leur inquiétude quant à l’impact financier à long terme de la pandémie de COVID-19 sur le football français. Ils ont appelé à une aide financière de l’État pour aider à compenser les pertes.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les ventes de logements à Vancouver augmentent de 15 % et se rapprochent de la moyenne des dix dernières années

Malgré ces pertes financières, les clubs restent optimistes quant à l’avenir du football français. La saison 2021-2022 a été marquée par une grande compétitivité, avec de nombreux clubs tels que Monaco et Lens ayant réussi à rivaliser avec les plus grands clubs tels que le PSG et l’OM.

Les supporters sont également impatients de revenir dans les stades pour soutenir leur équipe préférée. Les clubs espèrent que la situation de la pandémie s’améliorera et que le public pourra revenir dans les stades dès la saison prochaine, ce qui contribuera à augmenter les revenus des clubs.

En conclusion, la saison de football 2021-2022 a été difficile pour les clubs français, avec une perte combinée de 600 millions d’euros. Le PSG a été le plus touché, enregistrant la moitié de ces pertes financières. Cependant, les clubs restent optimistes quant à l’avenir du football français et espèrent un retour rapide du public dans les stades pour aider à compenser les pertes financières.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles