PartenairesNewspaper WordPress Theme
Actu"La communauté LGBTQ+ craint les conséquences de la victoire d'Erdogan"

« La communauté LGBTQ+ craint les conséquences de la victoire d’Erdogan »

—————————–Résumé de l’Article————————————————

La victoire de Recep Tayyip Erdogan en Turquie est vue d’un mauvais œil par la communauté LGBT+. Pendant toute la campagne électorale, il les a insultés et a utilisé leur présence pour attaquer l’opposition. Les LGBT+ craignent d’être visés, même physiquement, en raison de leurs orientations sexuelles. Les attaques du président Erdogan à leur encontre ont été constantes, allant jusqu’à déclarer qu’aucun LGBT+ ne peut être le produit de cette nation. Pour les militants LGBT+, cette rhétorique homophobe encourage les personnes hostiles aux LGBT+ à passer à l’acte en sachant qu’il n’y aura aucune conséquence si on les attaque. Certains préfèrent même quitter le pays pour se rendre dans des pays plus accueillants, comme les États-Unis. Malgré ces craintes et cette inquiétude, Erdogan a été élu pour un nouveau mandat présidentiel.

—————————–Article Complet————————————————

En Turquie, la communauté LGBT+ craint les conséquences de la réélection de Recep Tayyip Erdogan. Le président islamo-conservateur a régulièrement attaqué la communauté lors de la campagne électorale, affirmant notamment qu’ « aucun LGBT ne peut être le produit de cette nation » et dénonçant la « religion » LGBT+ importée d’Amérique et d’Europe. Des membres de la communauté LGBT+ ont témoigné de discours et d’actes de haine, et craignent désormais d’être visés, y compris physiquement. Certains envisagent de quitter le pays, affirmant qu’ils se sentent traités comme des criminels pour le simple fait d’exister.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Interpellation de l'ancien Premier ministre suite à sa condamnation pour corruption

——————————Article à Propos—————————————————-

La récente réélection du président turc Recep Tayyip Erdogan a provoqué l’inquiétude et la crainte au sein de la communauté LGBTQ+. En effet, Erdogan est connu pour son conservatisme social et sa politique répressive à l’encontre des minorités sexuelles.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2003, Erdogan a adopté une série de mesures restrictives visant à limiter les droits et les libertés de la communauté LGBTQ+. Parmi celles-ci, on peut citer l’interdiction des marches des fiertés dans de nombreuses villes turques, l’arrestation et la répression de militants pro-LGBTQ+ et la censure de films et de médias considérés comme faisant la promotion de l’homosexualité ou de la transidentité.

En outre, les propos homophobes et transphobes de certains membres du gouvernement turc ont contribué à alimenter un climat de peur et d’hostilité à l’encontre de la communauté LGBTQ+. En 2018, le Conseil de l’Europe a appelé la Turquie à mettre fin à toutes les discriminations à l’encontre des LGBTI et à garantir leur droit à la libre expression et à la manifestation pacifique.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Mediapart rapporte les allégations d'anciennes petites amies de Stéphane Plaza l'accusant de comportement violent, physique et verbal

La réélection d’Erdogan pour un nouveau mandat présidentiel de cinq ans soulève donc de sérieuses interrogations quant à l’avenir des droits LGBTQ+ en Turquie. Les militants et les organisations de défense des droits humains craignent que le gouvernement turc ne poursuive sa politique répressive à l’encontre de la communauté LGBTQ+, en accentuant la répression et les restrictions sur les droits et les libertés des minorités sexuelles.

En réponse à cette situation, les militants et les organisations LGBTQ+ turques ont appelé à la solidarité et à la mobilisation de la communauté internationale pour faire pression sur le gouvernement turc et engager un dialogue constructif autour des enjeux de la diversité sexuelle et de genre. Ils rappellent que la défense des droits LGBTQ+ est un enjeu de droits humains fondamentaux et qu’il incombe à toute la société de travailler pour l’égalité et la justice sociale.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Kiev continue de réclamer son adhésion à l’Otan, malgré le soutien militaire du G7

En somme, la victoire d’Erdogan effraie la communauté LGBTQ+ en Turquie et met en relief l’urgence d’une mobilisation pour la défense des droits et des libertés de tous les individus, indépendamment de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre. Seule une action collective et solidaire pourra faire avancer cette cause et garantir un avenir de respect et d’égalité pour les minorités sexuelles en Turquie et dans le monde entier.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles