PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuLa bière Bud Light ciblée par un boycott suite à un partenariat...

La bière Bud Light ciblée par un boycott suite à un partenariat avec une influenceuse transgenre.

—————————–Résumé de l’Article————————————————

La marque de bière américaine Bud Light est dans la tourmente après un partenariat avec une influenceuse transgenre. Dylan Mulvaney a été choisie pour promouvoir la marque avec une canette personnalisée pour fêter son premier anniversaire de transition de genre. Cela a suscité la colère de la droite conservatrice américaine qui a appelé au boycott de la marque de bière. Les stars de la country se sont notamment mobilisées contre Bud Light, conduisant à une baisse des ventes dans les bars républicains. Les politiciens, tels que le gouverneur de Floride Ron DeSantis, ont également promis de ne plus boire cette marque de bière. Anheuser-Busch InBev, propriétaire de Bud Light, a réagi en diffusant une publicité patriotique et en s’excusant pour la polémique. La marque M & M’s avait déjà été la cible de critiques en janvier pour avoir voulu rendre ses mascottes plus inclusives. Cependant, les campagnes de boycott ont rarement un impact durable sur les ventes, selon Jura Liaukonyte, économiste à l’université Cornell.

—————————–Article Complet————————————————

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Un comité bipartisan va examiner la réforme des institutions

La marque de bière américaine Bud Light a suscité la polémique suite à son partenariat avec une influenceuse transgenre. Des conservateurs ont appelé au boycott de la marque, soutenus notamment par des stars de la country. Des bars dans des Etats républicains ont également annoncé qu’ils suivraient le boycott. Anheuser-Busch InBev a lancé une contre-offensive avec une publicité patriotique, mais le patron a présenté des excuses qui n’ont pas satisfait tout le monde. Cette polémique n’est pas la première du genre, mais cela peut ne pas se traduire par une baisse des ventes selon une économiste de l’université Cornell.

——————————Article à Propos—————————————————-

Récemment, la célèbre entreprise de bière Bud Light s’est associée à une influenceuse transgenre nommée drag queen Bianca Del Rio, créant ainsi une campagne publicitaire intitulée “Bud Light Pride”. Cependant, cette collaboration n’a pas été bien reçue par tout le monde, suscitant un boycott de la part de certains consommateurs.

Les critiques proviennent principalement des gens qui estiment que cette collaboration n’est pas appropriée. Ils pensent que le partenariat de Bud Light avec Bianca Del Rio et le mouvement LGBTQ+ en général sert à promouvoir une certaine idéologie plutôt qu’un simple produit. Les critiques évoquent également le décalage entre une entreprise de bière et une représentante de la communauté transgenre.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Moins d'épuisement professionnel et de fatigue, avec moins de jours de maladie : Ce que l'essai de la semaine de travail de 4 jours révèle sur le bien-être des employés

D’autres personnes, en revanche, voient cette association comme un pas en avant pour la représentation de la diversité, de l’inclusion et de l’égalité des genres. Ils saluent l’initiative de Bud Light de s’engager dans la lutte pour les droits LGBTQ+ et de soutenir une personnalité influente comme Bianca Del Rio.

Quoi qu’il en soit, le boycott a été bel et bien lancé, avec des consommateurs appelant à cesser d’acheter des produits Bud Light en signe de protestation. Les adversaires de l’entreprise se sont également exprimés sur les réseaux sociaux, appelant à la fin de la campagne Bud Light Pride ou à son boycott complet.

Dans une déclaration officielle, l’entreprise de bière a déclaré qu’elle respectait la diversité et l’inclusion et qu’elle restait engagée à promouvoir ces valeurs. Elle a également souligné que la campagne “Bud Light Pride” était un hommage aux consommateurs LGBTQ+ et qu’elle n’avait pas l’intention de s’engager dans des débats politiques.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  La "réinitialisation" du marché immobilier par la Fed n'est pas près de s'arrêter - 5 choses à savoir d'ici 2023

Toutefois, les experts en marketing soutiennent que les chances de succès de cette campagne dépendent de l’ampleur des réactions négatives et de la proportion de personnes qui décident effectivement de boycotter la marque. Bud Light est une entreprise de bière bien établie et populaire, mais la réaction négative de certains consommateurs pourrait nuire à la réputation de l’entreprise et à ses résultats financiers si les réactions négatives se multiplient.

En fin de compte, le partenariat de Bud Light avec Bianca Del Rio suscite des opinions divisées. Certaines personnes le voient comme un progrès vers l’inclusion et la représentation, tandis que d’autres le trouvent inapproprié. Seul l’avenir nous dira si l’entreprise a fait le bon choix en s’associant à une représentante de la communauté transgenre.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles