PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuJorge Vilda, l'entraîneur des championnes du monde, devrait être évincé

Jorge Vilda, l’entraîneur des championnes du monde, devrait être évincé

——————————Article Journaliste—————————————————-

**Jorge Vilda, le sélectionneur des championnes du monde, devrait être écarté en France**

*Sous la pression des supporters, des experts du football remettent en question la continuité de Jorge Vilda à la tête de l’équipe nationale féminine française.*

**Résultats décevants et manque d’ambition tactique**

Depuis sa nomination en tant que sélectionneur de l’équipe nationale féminine en 2015, Jorge Vilda a eu du mal à faire progresser l’équipe et atteindre les objectifs fixés. Malgré la victoire lors de la Coupe du Monde de la FIFA l’année dernière, les performances récentes ont été loin d’être satisfaisantes.

Le manque d’ambition tactique de Vilda a été un sujet de préoccupation constant pour les critiques. L’équipe semble souvent jouer de manière prévisible et manquer d’imagination dans son jeu. Il est devenu évident que ses schémas tactiques sont désuets et ne sont plus efficaces contre des adversaires de plus en plus compétitifs.

**Difficultés dans la gestion de l’effectif**

En plus de ses lacunes tactiques, il y a également des problèmes dans la gestion de l’effectif par Vilda. Des tensions et des frictions ont émergé entre les joueuses clés et l’entraîneur, ce qui a eu un impact négatif sur les performances de l’équipe. Il est crucial pour un sélectionneur d’avoir une relation solide avec ses joueurs et de maintenir un bon climat dans le vestiaire, mais Vilda n’a pas réussi à le faire.

**Besoin d’un nouveau souffle et d’une vision audacieuse**

La France a longtemps été considérée comme l’une des puissances du football féminin, mais elle est maintenant en danger de perdre son statut. Pour retrouver sa place parmi les meilleures équipes du monde, il est impératif que la Fédération Française de Football prenne des mesures audacieuses, y compris un changement de sélectionneur.

Le moment est venu de renverser la tendance et de choisir un entraîneur qui apportera un nouveau souffle, une vision audacieuse et des idées tactiques innovantes. Il est temps de mettre fin à l’ère Vilda et de prendre un nouveau départ pour l’équipe nationale féminine française.

**Réaction des supporters et des experts**

La frustration des supporters face aux performances décevantes de l’équipe s’est manifestée lors des derniers matches, avec des sifflements et des critiques de plus en plus audibles. Les experts du football partagent également cette opinion et appellent à un changement de sélectionneur.

L’écartement de Vilda pourrait être le premier pas dans la reconstruction de l’équipe et dans la recherche d’un succès futur. La France a besoin d’un leader fort et inspirant pour guider les championnes du monde vers de nouveaux sommets.

**Conclusion**

Jorge Vilda, le sélectionneur des championnes du monde, est confronté à de sérieuses critiques et à des appels à son remplacement en France. Ses résultats décevants et sa vision tactique obsolète ont conduit les supporters et les experts à remettre en question sa capacité à mener l’équipe nationale féminine vers le succès. Pour restaurer la grandeur de l’équipe, il est temps d’apporter un nouveau souffle et de choisir un nouvel entraîneur qui incarnera la force et l’innovation nécessaires pour reconstruire l’équipe.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Non, cette vidéo ne porte pas sur les émeutes à Paris

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Le président par intérim de la Fédération espagnole de football (RFEF), Pedro Rocha a convoqué une réunion des présidents des fédérations régionales pour demander la démission de Luis Rubiales, président de la RFEF, embourbé dans un scandale. Mais la situation du sélectionneur des Espagnoles championnes du monde, Jorge Vilda, devrait être étudiée la semaine prochaine, ainsi que celle de son homologue masculin, Luis de la Fuente. Selon le journal Sport, Vilda ne devrait pas conserver son poste malgré la récente conquête du premier titre planétaire des filles de la Roja en Australie. Si le technicien de 42 ans continuait sa mission, aucune championne du monde ne se rendrait à la prochaine convocation, puisque 15 joueuses avaient déjà boycotté la sélection en septembre 2022, dénonçant notamment le comportement autoritaire de leur entraîneur. Trois d’entre elles avaient toutefois été rappelées pour disputer le Mondial. Le sélectionneur avait applaudi Rubiales lors de sa dernière conférence de presse surréaliste, mais avait pris ses distances le lendemain en dénonçant le comportement du président, alors que six personnes de son encadrement avaient déjà démissionné. Vilda a aussi été accusé d’avoir touché la poitrine d’un membre de son staff lors de la finale de la Coupe du monde contre l’Angleterre. Une réunion fédérale doit encore discuter des modalités de l’éviction du sélectionneur, qui pourrait être remplacé par l’ancienne internationale Sonia Bermúdez.

—————————–Article Complet————————————————

Le cas de Jorge Vilda n’a pas été au cœur de la réunion des présidents des fédérations régionales. L’urgence était de demander la démission de Luis Rubiales, président de la Fédération espagnole de football (RFEF). La situation du sélectionneur des Espagnoles championnes du monde devrait être étudiée la semaine prochaine. Selon Sport, Luis de la Fuente devrait conserver son poste tandis que Vilda pourrait être remplacé par Sonia Bermúdez. Le sélectionneur avait applaudi Rubiales lors de la dernière conférence de presse mais avait pris ses distances le lendemain en publiant un communiqué pour dénoncer son comportement. Il a également été accusé d’avoir touché la poitrine d’une membre de son staff lors de la finale de la Coupe du monde. Une réunion fédérale doit encore discuter des modalités de l’éviction du sélectionneur.

——————————Article à Propos—————————————————-

L’entraîneur de l’équipe nationale espagnole de football féminin, Jorge Vilda, est actuellement sous le feu des critiques après la performance décevante de son équipe lors de la dernière Coupe du Monde féminine. Malgré des attentes élevées, l’Espagne n’a pas réussi à progresser au-delà des huitièmes de finale, une véritable déception pour une équipe considérée comme l’une des meilleures au monde.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le Royaume-Uni finalise un accord sur les données avec la Corée du Sud pour aider à débloquer des millions de dollars de croissance économique

Il est temps pour la Fédération Espagnole de Football de prendre des mesures et d’écarter Vilda de ses fonctions de sélectionneur. Sa gestion de l’équipe durant le tournoi a été critiquée à maintes reprises, et ses choix tactiques discutables ont clairement coûté cher à l’équipe.

Tout d’abord, il est important de souligner le manque de créativité offensive de l’équipe sous la direction de Vilda. L’Espagne a montré une grande difficulté à marquer des buts tout au long de la compétition, en dépit d’avoir des joueuses talentueuses dans ses rangs. Les attaquantes ont été mal utilisées, et les options offensives étaient souvent limitées. Les adversaires ont pu facilement deviner les schémas de jeu de l’équipe, ce qui a rendu la tâche plus aisée pour les défenses adverses.

De plus, le manque de flexibilité tactique de Vilda était évident. Il a persisté à utiliser la même formation de jeu tout au long du tournoi, même lorsque cela ne donnait pas les résultats escomptés. Cela a conduit à un manque de variété dans le jeu de l’équipe, facilitant ainsi le travail des adversaires pour trouver des moyens de les contrer. Un entraîneur compétent aurait été en mesure de s’adapter aux circonstances et d’apporter des modifications tactiques pour surprendre les adversaires, mais ce n’était pas le cas avec Vilda.

Enfin, les performances individuelles des joueuses espagnoles ont également été affectées négativement par les choix de Vilda. Des joueuses clés n’ont pas été utilisées correctement ou n’ont pas eu suffisamment de temps de jeu pour se montrer. Cela a clairement eu un impact sur leur confiance et leur performance sur le terrain. Un entraîneur devrait être en mesure d’optimiser les forces de ses joueurs et de leur donner un environnement propice pour s’exprimer, mais Vilda a échoué à cet égard.

Il est donc temps pour la Fédération Espagnole de Football de prendre des mesures et mettre un terme à la période de Vilda en tant que sélectionneur national. Une nouvelle direction est nécessaire pour apporter un renouveau et une nouvelle dynamique à l’équipe. L’Espagne a beaucoup de potentiel et de talent, et elle mérite un entraîneur qui puisse maximiser ces atouts et les conduire vers le succès.

Le limogeage de Vilda permettrait également à l’équipe de se remettre rapidement sur les rails en vue des prochains défis, tels que les Jeux Olympiques ou l’Euro. Cela donnerait également l’occasion de lancer une recherche pour trouver un entraîneur compétent avec une vision claire pour l’avenir de l’équipe.

En conclusion, Jorge Vilda, le sélectionneur des championnes du monde, devrait être écarté de son poste. Son manque de créativité offensive, son manque de flexibilité tactique et ses choix discutables ont coûté cher à l’équipe espagnole lors de la dernière Coupe du Monde. Il est temps pour la Fédération Espagnole de Football de prendre des mesures et de trouver un nouvel entraîneur capable de mener l’équipe vers le succès.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  L'augmentation des vols laisse les agriculteurs de fruits et légumes impuissants

——————————Article en rapport avec le sujet —————————————————-

**Jorge Vilda, le sélectionneur des championnes du monde, devrait être écarté**

Le monde du football est en constante évolution et cela s’applique également aux équipes nationales féminines. Alors que certaines équipes progressent et atteignent de nouveaux sommets, il est crucial de s’assurer que les entraîneurs sont à la hauteur des attentes. Malheureusement, il semblerait que Jorge Vilda, le sélectionneur de l’équipe nationale féminine, ne soit pas à la hauteur de son poste.

**Un manque de résultats concrets**

Depuis sa nomination en tant que sélectionneur, Vilda n’a pas réussi à obtenir les résultats escomptés. Malgré la victoire de l’équipe nationale espagnole féminine lors de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA en 2019, les performances récentes ne sont pas à la hauteur de ce succès. L’équipe a été éliminée prématurément lors des Jeux Olympiques de Tokyo, ce qui constitue une déception majeure.

**Une gestion douteuse de l’équipe**

L’une des principales critiques à l’encontre de Vilda est sa gestion douteuse de l’équipe. Des joueuses clés ont été écartées de l’équipe nationale sans raison apparente, affectant ainsi le potentiel de l’équipe. De plus, certaines décisions stratégiques, comme le choix de tactiques pendant les matchs, ont été remises en question. Il semble que Vilda manque de clarté et de vision pour mener l’équipe vers la victoire.

**Une dynamique de jeu stagnante**

Un autre problème majeur avec Vilda à la barre de l’équipe nationale est la stagnation de la dynamique de jeu. Contrairement à d’autres équipes qui ont évolué et amélioré leur jeu, l’équipe espagnole semble stagner. Les performances décevantes et les résultats mitigés indiquent clairement qu’un changement est nécessaire pour redonner une impulsion à l’équipe.

**La nécessité d’un nouvel entraîneur**

Face à ces défis et à ces résultats décevants, il est temps de considérer un nouvel entraîneur pour l’équipe nationale féminine. Un entraîneur expérimenté et capable de motiver les joueuses est indispensable pour faire progresser l’équipe. L’Espagne a montré son potentiel avec sa victoire en Coupe du Monde, mais il est maintenant temps de donner un nouvel élan à cette équipe.

**Conclusion**

Jorge Vilda, le sélectionneur des championnes du monde, devrait être écarté de son poste en raison de ses résultats décevants, de sa gestion douteuse de l’équipe et de la stagnation de la dynamique de jeu. L’équipe nationale féminine mérite un entraîneur qui saura la guider vers de nouveaux sommets. Il est temps pour l’Espagne de prendre des mesures pour relancer son équipe nationale féminine et lui offrir la meilleure chance de succès sur la scène mondiale.

—————————–FIN—————————————————————————-

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles