PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentJohannesburg choisit un maire issu d'un parti ayant obtenu 1% des sièges.

Johannesburg choisit un maire issu d’un parti ayant obtenu 1% des sièges.

Un membre d’un parti politique ne disposant que d’1% des sièges au conseil municipal de Johannesburg a été élu maire avec le soutien de politiciens du Congrès national africain, qui cherchaient à regagner de l’influence dans la ville la plus riche d’Afrique du Sud.

Thapelo Amad, du parti Al Jama-ah, qui détient trois des 270 sièges du conseil, a été élu vendredi face à Mpho Phalatse, de l’Alliance démocratique, qui a été évincé jeudi par un vote de défiance et a décidé de se représenter.

L’élection d’Amad signifie que les deux postes les plus importants du conseil sont désormais détenus par de petits partis minoritaires. Colleen Makhubele, la seule conseillère du Congrès du peuple, a été choisie comme présidente du conseil en septembre après que Vasco da Gama de la DA n’ait pas réussi à battre une motion de défiance.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Hausse des actions mondiales, rebond de la Chine, baisse du dollar : résumé des marchés

Bien que l’ANC détienne le plus grand nombre de sièges au conseil de Johannesburg, il a perdu sa majorité absolue lors du vote municipal de 2016. Johannesburg et d’autres grands centres urbains ont changé de mains à de nombreuses reprises depuis lors, les coalitions entre partis politiques en Afrique du Sud s’étant révélées chancelantes.

© 2023 Bloomberg

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles