PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentJames Cleverly effectue une visite historique en Chine dans le but de...

James Cleverly effectue une visite historique en Chine dans le but de « protéger la sécurité nationale du Royaume-Uni »

Le secrétaire d’État aux affaires étrangères, James Cleverly, effectuera une visite historique en Chine mercredi afin de réaffirmer la protection de la sécurité nationale du Royaume-Uni.

Cleverly, actuellement aux Philippines, se rendra à Beijing le 30 août pour des discussions de haut niveau avec des responsables de premier plan, notamment le vice-président Han Zheng et le ministre des Affaires étrangères Wang Yi.

Il s’agira de la première visite d’un secrétaire d’État aux affaires étrangères au Royaume-Uni depuis 2018 – il y a cinq ans – et une occasion de renforcer les efforts du Royaume-Uni pour coopérer avec la Chine dans les domaines de la cybersécurité, de la sécurité et des droits de l’homme.

Cela intervient alors que le Times rapporte que le Premier ministre Rishi Sunak est ouvert à une rencontre avec le Premier ministre chinois Xi Jinping lors du sommet du G20 le mois prochain, alors que les relations entre les deux pays se réchauffent.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Une femme mise en détention pour avoir approché Donald Trump lors de son procès

Cleverly a déclaré : « Il est important que nous gérions notre relation avec la Chine sur un large éventail de questions.

« Aucun problème mondial important – du changement climatique à la prévention des pandémies, de l’instabilité économique à la prolifération nucléaire – ne peut être résolu sans la Chine. »

Il a ajouté : « La taille, l’histoire et l’importance mondiale de la Chine signifient qu’elle ne peut être ignorée, mais cela implique une responsabilité sur la scène mondiale.

« Cette responsabilité signifie que la Chine doit respecter ses engagements et obligations internationaux ».

L’approche du Royaume-Uni pour dialoguer avec la Chine a été exposée dans le discours de Cleverly à Mansion House en avril. Elle consiste à protéger la sécurité nationale lorsque Beijing représente une menace ; à s’aligner avec les alliés dans l’Indo-Pacifique pour défendre le droit international ; et à promouvoir des relations stables avec la Chine.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Elon Musk fait une offre non sollicitée de 43 milliards de dollars pour privatiser Twitter

On s’attend à ce que le secrétaire d’État aux affaires étrangères aborde des questions avec ses homologues, notamment le changement climatique mondial, la guerre de Poutine en Ukraine, les tensions en mer de Chine méridionale et les activités cybernétiques.

Il abordera également les violations des droits de l’homme par Beijing, notamment à l’égard des Musulmans ouïghours dans la province du Xinjiang et au Tibet, ainsi que le défi de l’érosion des droits et des libertés à Hong Kong, régi par la loi sur la sécurité nationale, et les sanctions à l’encontre des députés britanniques, a-t-on confirmé.

Cleverly suit les traces du secrétaire d’État américain Antony Blinken, qui a visité Beijing en juin, mais il est susceptible d’être critiqué par certains conservateurs hostiles à la Chine en raison de problèmes de sécurité.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Coinbase prend une participation en actions dans Circle tandis que le consortium Centre, axé sur l'USDC, ferme ses portes.

Le voyage marquerait la première fois que la politique actuelle du gouvernement britannique à l’égard de la Chine est soumise à un test clé.

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles