IPL 2022 : Riyan Parag et les joueurs de bowling donnent une victoire de 29 tours aux Rajasthan Royals sur les Royal Challengers Bangalore.

0
1
IPL 2022: Rajasthan Royals vs Royal Challengers Bangalore

Riyan Parag a réalisé un demi-centenaire imbattable et l’unité de bowling a été à la hauteur de sa réputation. Les Rajasthan Royals ont remporté une victoire de 29 tours sur les Royal Challengers Bangalore lors d’un match de l’Indian Premier League, ce mardi.

Parag (56 sans sortie en 31 balles) a mené son équipe à 144 pour 8 grâce à son demi-centenaire invaincu, qui est son meilleur score en IPL. Il a frappé trois limites et quatre six pendant son coup.

Parag a brillamment encadré l’ordre inférieur du RR et a frappé Harshal Patel pour un boundary et deux énormes sixes dans la dernière over pour amener le RR à un total décent après avoir été envoyé à la batte.

Mais la poursuite du RCB n’a jamais démarré car les lanceurs du RR, menés par le jeune Kuldeep Sen (4/20), Ravichandran Ashwin (3/17) et Prasidh Krishna (2/23), ont battu le RR pour 115 en 19,3 overs.

Virat Kohli, qui a ouvert le jeu après deux canards consécutifs en première balle, a commencé sur une note méfiante mais a illuminé le stade et suscité l’espoir de ses fans lorsqu’il a frappé deux limites consécutives de Trent Boult pour commencer son jeu.

Mais comme cela s’est produit dans le tournoi, Kohli s’est effondré une fois de plus lorsqu’un bouncer de Prasidh Krishna a eu raison de lui dans la over suivante.

Les problèmes du RCB se sont aggravés dans la septième over lorsque Kuldeep Sen, qui a remplacé Obed McCoy dans le XI de jeu, a pris deux gros wickets – du capitaine Faf du Plessis (23) et de Glenn Maxwell (0) – avec des balles successives.

Mais Shahbaz Ahmed a réussi à garder son guichet intact pour empêcher Sen de réaliser un triplé.

Avec le RCB qui se débat à 38 contre 3 dans la septième over, c’était le match à partir de maintenant.

Les joueurs nationaux indiens – Rajat Patidar (16) et Suyash Prabhudessai – ont échoué lamentablement, laissant la difficile tâche de terminer le tour de batte une fois de plus sur les épaules de Dinesh Karthik (6).

Mais ce n’était pas le jour de Karthik, qui a été éliminé à bon compte.

Ahmed (17 sur 27) n’était pas non plus dans son élément et a eu du mal à frapper la balle.

Plus tôt, la décision de RCB de jouer en premier a donné de bons résultats. Ils ont récupéré des guichets à intervalles réguliers, ne permettant pas à RR de construire un grand partenariat.

Josh Hazlewood (2/19), Wanindu Hasaranga de Silva (2/23) et Mohammed Siraj (2/30) ont ramassé deux guichets chacun pour étouffer les batteurs des Royals.

Devdutt Padikkal (7) et Jos Buttler (8) n’ont pas réussi à donner un bon départ aux RR et la décision de promouvoir Ashwin (17) s’est également retournée contre eux.

Siraj a éliminé Padikkal et Ashwin lors de ses interventions successives, tandis que Hazlewood a récupéré la baguette essentielle de Buttler, attrapée par Siraj à quelques centimètres du sol alors que le batteur ne parvenait pas à se défaire d’une courte livraison et à tirer vers le milieu du terrain.

Sanju Samson (27 sur 21 balles) et Daryl Mitchell (16) ont essayé de forger un partenariat, partageant 35 courses pour le quatrième guichet avant que de Silva ne passe à travers les portes du capitaine de RR alors que le batteur tentait un balayage inversé extravagant.

Mitchell n’a pas réussi à se mettre en route et a essayé de jouer le rôle d’une ancre, en tenant un bout en l’air et avec Parag, il a ajouté 31 courses.

Mais le combat du Néo-Zélandais a été coupé court par Hazlewood qui, dans un effort désespéré pour briser les chaînes, a donné une prise simple à Maxwell à long-on.

A 100 pour 5 après 15 overs, les efforts de RR pour atteindre un objectif décent ont reçu une autre secousse sous la forme de Shimron Hetmyer (3), qui est tombé sur de Silva attrapé dans la profondeur alors qu’il tentait un slog sweep.

Boult (5) a été le prochain à partir, grâce à un attrapé étonnant de Kohli à midwicket sur Harshal Patel.

La lutte de RR peut être évaluée par le fait qu’ils n’ont pas réussi à trouver la clôture pendant sept overs consécutifs du 12 au 18.

Parag l’a finalement brisé dans la 19e en soulevant Hazzlewood au-dessus de la barrière de couverture supplémentaire.

Retour à l’accueil Worldnet