PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentExplication : pourquoi la France effectue-t-elle une perquisition dans une entreprise de...

Explication : pourquoi la France effectue-t-elle une perquisition dans une entreprise de cartes graphiques ?

Par Supantha Mukherjee

STOCKHOLM (Reuters) – Une perquisition des autorités françaises dans les bureaux d’une entreprise technologique nommée Nvidia, selon des médias, est la dernière d’une série d’actions menées par les régulateurs européens pour empêcher les grandes entreprises technologiques de faire obstacle à la concurrence.

L’Autorité de la concurrence française (FCA) a annoncé mercredi avoir effectué la perquisition à l’aube la veille dans une entreprise du secteur des “cartes graphiques”, a-t-elle déclaré. Le journal français Challenges et le Wall Street Journal ont identifié l’entreprise comme étant Nvidia.

Nvidia et la FCA ont refusé de commenter.

POURQUOI NVIDIA EST-ELLE IMPORTANTE ?

Nvidia fabrique des processeurs graphiques (GPU), des puces qui décomposent une tâche informatique en plusieurs parties plus petites et les traitent ensemble, ce qui rend le processus plus rapide que les méthodes traditionnelles.

Les GPU sont très recherchés par les entreprises technologiques pour leurs centres de données, par les fabricants de consoles de jeux vidéo et même par les mineurs de bitcoins pour résoudre des énigmes mathématiques complexes et gagner davantage de cryptomonnaies.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le prochain défi de la bourse : Le marasme du mois d'août

Nvidia détient quasiment le monopole du marché des GPU avec une part de marché de 84 %, loin devant ses concurrents Intel et AMD. Avec une capitalisation boursière de 1 billion de dollars, Nvidia devient également essentielle à la technologie de l’intelligence artificielle (IA) en plein essor.

Presque tous les systèmes informatiques utilisés pour alimenter des services tels que ChatGPT – le chatbot générateur d’IA à succès d’OpenAI – utilisent des GPU de Nvidia.

Alors que les prix des GPU commencent à plus de 1 000 dollars, ceux préférés par les entreprises d’IA peuvent coûter bien plus de 10 000 dollars. Des systèmes d’IA spécialisés de Nvidia tels que le DGX A100 commencent à 199 000 dollars, soit le prix de quatre Tesla Model 3.

Par exemple, Oracle a déclaré avoir dépensé des milliards de dollars en puces Nvidia.

POURQUOI LA FRANCE S’Y INTÉRESSE-T-ELLE ?

La FCA a publié plus tôt cette année un rapport sur le fonctionnement concurrentiel du secteur de l’informatique en nuage.

Elle examinait la domination du marché des entreprises de cloud telles qu’Amazon, Google et Microsoft et si leur domination du marché affecte la concurrence.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les principales voies pétrolières de la Russie indiquent enfin une production en accord avec l'engagement de l'OPEP+

Dans ce rapport, l’autorité a également souligné que plusieurs développements, tels que les modèles linguistiques de grande envergure et les jeux en nuage, pourraient avoir un impact sur le fonctionnement concurrentiel du secteur.

Nvidia est présent dans les deux secteurs et si une startup prévoit de créer une entreprise d’IA, elle devrait dépendre de Nvidia pour les puces.

La FCA a effectué une visite et une saisie non annoncées sur les lieux après autorisation d’un juge. Selon elle, la question de savoir si l’entreprise a mis en place des pratiques anticoncurrentielles ne pourrait être établie que par une enquête sur le fond.

“En ce qui concerne les prochaines étapes après la perquisition initiale, il y aura très probablement des procédures judiciaires contre la perquisition elle-même et l’ordonnance du juge ayant autorisé la perquisition”, a déclaré Charlotte Colin-Dubuisson, associée en matière de concurrence et d’investissement étranger au cabinet d’avocats Linklaters.

En France, il s’agit d’une procédure distincte devant les tribunaux et cela peut avoir une incidence sur l’affaire de la FCA si la perquisition et/ou l’ordonnance sont invalidées, a ajouté Colin-Dubuisson.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Voulez-vous avoir plus de bonnes idées de la part de vos employés ?

LA FCA ENQUÊTE-T-ELLE SUR D’AUTRES ENTREPRISES ?

Diverses autorités françaises ont déjà examiné les grandes entreprises technologiques, notamment en infligeant une amende à Google en 2021 pour violation du droit de la concurrence de l’UE.

La FCA examine si les concurrents des grandes entreprises de cloud rencontrent des obstacles.

L’autorité dispose d’outils pour protéger la concurrence en vertu du droit sur les abus de position dominante, du droit sur les cartels, de l’abus de dépendance économique et du contrôle des concentrations, ainsi que du droit sur les pratiques de concurrence restrictives.

Elle estime également que certains échecs du marché pourraient être résolus par des réglementations actuellement en discussion, telles que la proposition de loi sur les données de l’UE.

(Rapport de Supantha Mukherjee à Stockholm ; reportage supplémentaire de Dominique Vidalon à Paris ; édité par Emelia Sithole-Matarise)

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles