Exchange Income Corporation annonce sa plus grande acquisition à ce jour, des résultats record au premier trimestre et une augmentation du dividende.

0
0
Exchange Income Corporation annonce sa plus grande acquisition à ce jour, des résultats record au premier trimestre et une augmentation du dividende.

Contenu de l’article

La société enregistre un chiffre d’affaires record de 400 millions de dollars et un EBITDA ajusté de 67 millions de dollars au premier trimestre ; elle réalise deux acquisitions, dont celle de Northern Mat & Bridge pour 325 millions de dollars.

WINNIPEG, Manitoba – Exchange Income Corporation (TSX : EIF) (“EIC” ou la “Société”), une société diversifiée et axée sur les acquisitions, qui se concentre sur les opportunités dans les secteurs de l’aviation, de l’aérospatiale et de la fabrication, a annoncé ses résultats financiers pour les trois mois se terminant le 31 mars 2022. Tous les montants sont en monnaie canadienne.

Annonce 2

Contenu de l’article

Mike Pyle, PDG d’EIC, a annoncé : “Notre rapport du premier trimestre est l’aboutissement d’un certain nombre d’initiatives et de projets qui placent EIC dans une position positive unique pour le reste de l’année. En dépit d’une demande et de conditions d’exploitation extrêmement variables résultant de la variante Omicron, nous avons été en mesure de produire des résultats records au cours du premier trimestre, avec un chiffre d’affaires qui n’a jamais été aussi élevé et un EBITDA ajusté qui n’a jamais été aussi élevé.1 à un sommet de 400 millions de dollars et 67 millions de dollars, respectivement, au premier trimestre. Omicron s’était largement résorbé à la fin du trimestre et nos volumes de passagers ont rebondi à environ 90% de la normale sur la plupart des marchés. La demande de Quest a augmenté, car notre carnet de commandes s’est étoffé et nous avons remporté des contrats dans des villes où nous n’étions pas présents auparavant. Les défis opérationnels liés à COVID-19, aux perturbations de la chaîne d’approvisionnement et à l’inflation qui en ont résulté demeurent, mais nos perspectives opérationnelles sont solides. Après la fin du trimestre, nous avons conclu deux acquisitions, dont celle de Northern Mat & Bridge pour 325 millions de dollars, qui est la plus importante à ce jour. Il s’agit d’une entreprise exceptionnelle, respectueuse de l’environnement, que nous détaillerons plus loin dans ce communiqué et lors de notre conférence téléphonique de demain. Nous avons également conclu une facilité bancaire améliorée d’environ 1,75 milliard de dollars qui nous fournira des liquidités et des capitaux pour poursuivre notre croissance. Chacun des éléments pris individuellement est une raison d’être confiant pour l’avenir, mais collectivement, cela nous a donné la visibilité nécessaire pour fournir des prévisions pour les exercices 2022 et 2023, et revenir à notre stratégie pré-pandémique d’augmentation régulière de notre dividende avec une augmentation du dividende à 0,20 $ par mois ou 2,40 $ par an.”

Faits saillants financiers du 1er trimestre

  • Un revenu record de 400 millions de dollars, soit une augmentation de 99 millions de dollars ou 33 %.
  • EBITDA ajusté consolidé de 67 millions de dollars, un nouveau record pour le premier trimestre qui représente une croissance de 3 millions de dollars ou 4 %, ou 28 % si l’on exclut les programmes de soutien gouvernementaux dans les deux périodes.
  • Le bénéfice net s’est élevé à 4 millions de dollars ou 0,10 $ par action, soit une baisse de 3 millions de dollars ou 47 %.
  • Bénéfice net ajusté produit1 de 8 millions de dollars ou 0,20 $ par action, soit une baisse de 3 millions de dollars ou 26 %.
  • Flux de trésorerie disponible moins les dépenses d’investissement de maintenance1 était de 19 millions de dollars, ce qui correspond à la période précédente.
  • Le ratio de distribution des flux de trésorerie disponibles sur douze mois moins les dépenses d’investissement de maintenance s’est amélioré, passant de 62 % à 59 %.

Faits saillants après la fin du trimestre

Annonce 3

Contenu de l’article

  • Acquisition de Northern Mat & Bridge pour 325 millions de dollars
  • Acquisition d’Advanced Paramedics Ltd. pour 15 millions de dollars.
  • Modification, extension et augmentation de la taille de la facilité de crédit, qui passe de 1,3 à 1,75 milliard de dollars.
  • Annonce d’une augmentation de 5,3 % du dividende, qui passe à 2,40 $ par action sur une base annuelle.
  • EBITDA ajusté prévu pour 2022 entre 410 et 430 millions de dollars.
  • EBITDA ajusté prévu pour 2023 entre 500 et 530 millions de dollars, ce qui représente une augmentation de plus de 50 % par rapport à nos sommets pré-pandémiques atteints en 2019.

Faits saillants financiers sélectionnés

(Tous les montants sont en milliers, sauf les données en pourcentage et en actions)

Q1

2022

Q1

2021

Variation (%)

Revenu

$400,226

$300,746

33%

EBITDA ajusté

$66,956

$64,122

4%

Bénéfice net

$3,753

$7,127

-47%

par action (de base)

$0.10

$0.20

-50%

Bénéfice net ajusté

$7,835

$10,551

-26%

par action (de base)

$0.20

$0.30

-33%

Ratio de distribution du bénéfice net ajusté sur les douze derniers mois (de base)

105%

145%

Flux de trésorerie disponible1

$47,409

$41,638

14%

par action (de base)

$1.22

$1.17

4%

Flux de trésorerie disponible moins les dépenses d’investissement pour la maintenance

$19,496

$19,574

0%

par action (de base)

$0.50

$0.55

-9%

Flux de trésorerie disponible des douze derniers mois moins les dépenses en capital d’entretien Ratio de distribution (de base)

59%

62%

Dividendes déclarés

$22,120

$20,247

9%

Examen des résultats financiers du 1er trimestre
Le revenu consolidé pour le trimestre s’est élevé à 400 millions de dollars, soit une augmentation de 99 millions de dollars ou 33 % par rapport à 2021. L’EBITDA ajusté consolidé pour l’année a été de 67 millions de dollars, soit une augmentation de 3 millions de dollars ou de 4 % par rapport à la période précédente. L’augmentation de l’EBITDA ajusté a été réalisée malgré une réduction de 10 millions de dollars du soutien gouvernemental reçu par rapport à la période précédente.

Les revenus du secteur de l’aérospatiale et de l’aviation ont augmenté de 98 millions de dollars et le BAIIA ajusté a augmenté de 10 millions de dollars, soit 19 %, pour atteindre 63 millions de dollars. Les investissements de la société au cours des périodes précédentes, notamment par le biais des dépenses en immobilisations liées à la croissance1 et des acquisitions de Carson Air et de CTI, ont contribué positivement aux revenus et au BAIIA ajusté. Ces augmentations ont été réalisées malgré une réduction de 6 millions de dollars du montant de l’aide gouvernementale reçue par rapport à la période précédente et l’impact significatif sur nos compagnies aériennes de l’apparition soudaine de la variante Omicron. Malgré ces défis, les revenus des passagers et des vols affrétés ont augmenté et les revenus du fret sont restés solides, la société ayant pu rebondir rapidement après les impacts induits par Omicron au cours du trimestre. Les revenus de Regional One pour le trimestre ont augmenté de 38 millions de dollars, soit 110 %, grâce à une reprise significative des ventes d’actifs et de pièces détachées de grande taille qui reflète la reprise des voyages, en particulier aux États-Unis.

Annonce 4

Contenu de l’article

Les marges d’EBITDA ajusté du segment Aérospatiale et Aviation ont été affectées par trois différences notables par rapport à la période précédente. Premièrement, le soutien gouvernemental a diminué de 6 millions de dollars dans le secteur de l’aérospatiale et de l’aviation. Deuxièmement, l’acquisition de CTI, qui génère des revenus importants à des marges plus faibles en raison des besoins en capitaux moins importants de l’entreprise, a diminué les marges. Troisièmement, l’escalade rapide des prix du carburant a temporairement réduit les marges, car il y a toujours un décalage entre le moment où l’augmentation se produit et celui où ces coûts encourus sont répercutés sur le client, soit par contrat, soit par le biais de suppléments de prix du carburant.

Le chiffre d’affaires du secteur de la fabrication a augmenté de 1 million de dollars pour atteindre 119 millions de dollars et l’EBITDA ajusté a diminué de 7 millions de dollars pour atteindre 11 millions de dollars, la moitié environ de cette baisse étant due à la fin des programmes de soutien gouvernementaux. Bien que les effets de la pandémie de COVID-19 persistent, l’impact est passé des inefficacités de production à divers niveaux de contraintes liées à la chaîne d’approvisionnement, à l’augmentation des prix des matériaux directs et aux défis de la main-d’œuvre. La filiale la plus touchée est Quest, surtout si on la compare à la période précédente, qui était l’un des meilleurs trimestres de l’histoire de Quest. L’impact des projets reportés, suite à COVID-19, a été retardé et n’a commencé à impacter ses résultats qu’au second semestre 2021. Le cycle d’approvisionnement plus long de Quest pour ses projets a fait que les lacunes à court terme dans le calendrier de production n’ont pas pu être comblées, les projets étant reportés sur des périodes ultérieures. Quest a toutefois connu des évolutions positives en 2022, notamment une augmentation de 12 % de son carnet de commandes, qui comprend des projets sur deux nouveaux marchés américains. Les autres filiales du segment ont collectivement connu une augmentation de l’EBITDA ajusté par rapport à la période précédente.

EIC a enregistré un bénéfice net ajusté de 8 millions de dollars pour le trimestre, soit 0,20 $ par action, contre 11 millions de dollars, soit 0,30 $ par action pour la période précédente, soit une baisse de 33 % par action.

La société a généré des flux de trésorerie disponibles de 47 millions de dollars, soit une augmentation de 6 millions de dollars par rapport à la période précédente, en raison de l’augmentation de l’EBITDA ajusté et de la réduction des impôts courants. Le flux de trésorerie disponible moins les dépenses en capital de maintenance est de 19 millions de dollars ce trimestre, essentiellement inchangé par rapport à 2021. L’augmentation de l’EBITDA ajusté a été partiellement compensée par une augmentation de 6 millions de dollars des dépenses d’investissement de maintenance.1 en raison de l’augmentation des heures de vol en 2022, due à l’augmentation du nombre de passagers. Le ratio de distribution des flux de trésorerie disponibles des douze derniers mois de la société, moins les dépenses d’investissement de maintenance, est de 59 %.

Publicité 5

Contenu de l’article

Carmele Peter, président d’EIC, a déclaré : ” Ce trimestre n’a pas été comme les autres que nous avons connus et a présenté des défis très exceptionnels pour nos équipes de direction. Non seulement le premier trimestre est le plus difficile d’un point de vue saisonnier, mais la direction a également dû faire face aux conséquences d’Omicron, qui a entraîné une réduction du trafic passagers pendant la première partie du trimestre et le plus grand absentéisme du personnel lié à COVID-19 jamais enregistré à ce jour. L’environnement inflationniste, exacerbé par l’instabilité géopolitique, les problèmes de chaîne d’approvisionnement et les pénuries de main-d’œuvre, a ajouté aux défis. Tout comme nos équipes de gestion l’ont fait tout au long de la pandémie, elles ont géré ces défis et étaient prêtes à profiter de l’augmentation de la demande des passagers dans la dernière partie du premier trimestre et, grâce à l’efficacité et à la gestion des coûts, elles ont pu produire des résultats au premier trimestre qui ont dépassé les attentes.”

Acquisitions
EIC est heureuse d’annoncer aujourd’hui qu’elle a finalisé l’acquisition de deux nouvelles entreprises, dont l’une est la plus grande acquisition de notre histoire.

Le 10 mai, EIC a acquis Northern Mat & Bridge (” Northern Mat “), dont le siège social est situé à Calgary, en Alberta, pour un prix d’achat de 325 millions de dollars. Cette acquisition a été financée par l’émission de 35 millions de dollars d’actions ordinaires d’EIC aux vendeurs et par des liquidités d’un montant de 290 millions de dollars provenant de la facilité de crédit de la société. Les actionnaires qui sont des gestionnaires actifs ont reçu la grande majorité des actions ordinaires d’EIC.

Northern Mat est le premier fournisseur canadien de solutions d’accès temporaires sécuritaires, rentables et respectueuses de l’environnement pour les industries de la transmission et de la distribution d’énergie, des pipelines, du pétrole et du gaz, des interventions d’urgence, des énergies renouvelables, de la foresterie, des mines et de la construction en général. Northern Mat est le plus grand fournisseur de tapis d’accès et de ponts temporaires au Canada, avec des opérations dans tout le pays. Gérant chaque aspect des besoins d’accès d’un client, la gamme de produits et de services de Northern Mat comprend des tapis d’accès, des tapis de forage, des tapis de grue, des ponts temporaires, la planification et la consultation, la livraison, l’installation, l’entretien, la relocalisation, l’enlèvement, la remise en état, le nettoyage et l’élimination. Ces solutions sont obtenues par la location ou la vente de tapis de bois et de ponts temporaires afin de réduire au maximum l’empreinte environnementale pendant la construction du projet et de permettre la restitution du terrain avec une perturbation minimale lorsque le projet est terminé.

Annonce 6

Contenu de l’article

La durabilité est l’une des pierres angulaires du modèle économique de Northern Mat. Ses tapis et ses ponts permettent d’accéder à des zones reculées d’une manière beaucoup plus respectueuse de l’environnement que la construction de routes temporaires en gravier et l’installation de ponceaux et de dispositifs de dérivation de l’eau, qui sont difficiles à enlever et à remettre en état et peuvent entraîner une contamination croisée du sol. Au-delà du simple fait d’être un fournisseur de services respectueux de l’environnement, Northern Mat reconnaît la nécessité de fonctionner de manière responsable. La totalité du bois acheté auprès de fournisseurs canadiens pour leurs tapis provient de fournisseurs certifiés pour la gestion durable des forêts. Pour chaque arbre récolté, 3,5 semis sont plantés, assurant ainsi des ressources renouvelables pour les générations futures.

L’un des points forts de l’acquisition est l’équipe de direction exceptionnelle. Une équipe de gestion solide est un prérequis pour toute entreprise que nous acquérons, et Northern Mat excelle dans ce domaine. Le groupe de la haute direction est une équipe de professionnels chevronnés, chacun ayant plus de 20 ans d’expérience et comptant en moyenne près d’une douzaine d’années au sein de l’entreprise. L’attention inébranlable que la direction porte à la santé et à la sécurité, aux produits de haute qualité et au meilleur service de sa catégorie est au cœur du succès de l’entreprise.

Darren Francis, président et directeur général de Northern Mat, a déclaré : “Nous ne pourrions pas être plus heureux de rejoindre la famille d’entreprises d’EIC. EIC représente tout ce que nous recherchions chez un nouveau propriétaire. Sa philosophie d’achat à long terme, la préservation de l’équipe de direction existante et de l’esprit d’entreprise de Northern Mat, tout en fournissant les ressources nécessaires à notre croissance, nous permettront d’atteindre nos objectifs futurs. Il est important pour nous que les relations que nous entretenons avec nos employés, nos clients et les autres parties prenantes ne changent pas et qu’elles deviennent même plus fortes. La culture d’EIC et la façon dont elle travaille avec ses partenaires indigènes sont également un parfait complément à la nôtre. Je suis très enthousiaste pour ce que l’avenir nous réserve.”

Comme d’autres entreprises d’EIC, Northern Mat opère dans les communautés autochtones du Canada. Comme EIC, elle a établi de nombreux partenariats avec les communautés autochtones dans lesquelles elle opère. De plus, Northern Mat a une politique de relations avec les autochtones basée sur le respect mutuel, l’équité, la compréhension et la communication ouverte pour comprendre les préoccupations liées à l’utilisation des terres et minimiser les impacts sur les zones sensibles. Northern Mat s’efforce d’être un partenaire commercial et un employeur de choix pour les communautés et les peuples indigènes.

Annonce 7

Contenu de l’article

M. Pyle a commenté : ” Le prix d’achat de Northern Mat répond à nos critères stratégiques et financiers tout en marquant la première acquisition dans le cadre de la stratégie d’EIC visant à acquérir des sociétés ayant pour objectif d’aider les autres dans les domaines de la durabilité environnementale. Notre concentration sur les entreprises rentables avec des équipes de gestion éprouvées dans des niches de marché reconnaissables reste inchangée. Northern Mat remplit toutes les conditions requises, quel que soit l’angle sous lequel on la considère.

EIC a également acquis Advanced Paramedic Ltd (“APL”), dont le siège social est situé à Peace River, en Alberta. Le prix d’achat de 15 millions de dollars a été financé par l’émission de 2 millions de dollars d’actions ordinaires d’EIC aux vendeurs et par un montant en espèces de 13 millions de dollars provenant de la facilité de crédit de la société. APL fournit une gamme de services médicaux d’urgence, y compris des services d’ambulance aérienne et terrestre, des soins primaires, des soins communautaires, des ambulances industrielles, des services médicaux pour les événements spéciaux et des transferts médicaux non urgents, aux communautés éloignées, aux organismes gouvernementaux et aux clients industriels du nord de l’Alberta. APL est le plus grand fournisseur d’équipages médicaux d’ambulance aérienne en Alberta et renforce la présence d’EIC en tant que leader de l’ambulance aérienne au Canada.

Adam Terwin, directeur général adjoint d’EIC, a ajouté : ” La conclusion de deux acquisitions stratégiques et rentables au début de l’année, dont la plus importante de l’histoire de la société, est extrêmement stimulante. Les multiples d’achat sont conformes à nos multiples d’acquisition historiques, ce qui, sur la base de la valeur totale de la transaction de 340 millions de dollars, se traduira par une augmentation à deux chiffres de notre bénéfice net ajusté par action et par une réduction de notre ratio de distribution. Les perspectives viennent amplifier cette augmentation, qui est calculée sur la base de leurs résultats historiques. Les solutions d’accès temporaires respectueuses de l’environnement deviennent la meilleure pratique dans un nombre croissant d’industries et de régions à travers le Canada. Northern Mat, en tant que leader de l’industrie, est prête à continuer à bénéficier de cet élan dans un avenir immédiat”.

En conjonction avec ces acquisitions, et afin de maintenir notre liquidité et la solidité de notre bilan historique, nous avons élargi et amélioré notre facilité bancaire syndiquée à 1,75 milliard de dollars, en hausse par rapport à 1,3 milliard de dollars. Cela permettra à EIC de disposer des liquidités nécessaires pour poursuivre son modèle commercial d’acquisition et d’investissement opportuniste et rentable. Dans le cadre de l’acquisition de Northern Mat, la Banque Nationale Inc. a joué le rôle de conseiller financier et MLT Aikins LLP celui de conseiller juridique d’EIC.

Annonce 8

Contenu de l’article

Outlook
” L’apparition de la variante Omicron à la fin de 2021 et au cours du premier trimestre de 2022 a retardé notre retour à des opérations commerciales normales “, a déclaré M. Pyle. “Récemment, cependant, un certain nombre de choses se sont produites qui ont considérablement augmenté notre confiance dans la prévision de nos perspectives. La pandémie semble s’estomper, et le nombre de passagers approche 90 % des niveaux pré-pandémie dans toutes nos compagnies aériennes, à l’exception de Wasaya. Les nouveaux contrats du segment Aérospatiale et Aviation remportés au cours des dernières périodes ont commencé ou sont sur le point de commencer au cours des deux prochains trimestres. La demande chez Quest s’est accélérée, et nous avons vu une augmentation de notre carnet de commandes couplée à des contrats dans deux marchés métropolitains complètement nouveaux. Les acquisitions que nous avons faites l’année dernière ont donné les résultats escomptés et les achats récents de Northern Mat et APL ont élargi notre portefeuille et apporteront de solides contributions dans les périodes futures.”

M. Pyle a conclu en disant : ” Avec ces événements en toile de fond, nous sommes maintenant en mesure de publier des prévisions pour les exercices 2022 et 2023. Ces prévisions sont basées sur nos entreprises existantes et les investissements engagés à ce jour. Toute fusion-acquisition ou dépense d’investissement de croissance future ne ferait qu’augmenter ces perspectives. Nous prévoyons un EBITDA ajusté pour 2022 compris entre 410 et 430 millions de dollars, et un EBITDA ajusté pour 2023 compris entre 500 et 530 millions de dollars. Ces prévisions pour 2023 montrent une croissance de plus de 50 % depuis nos sommets pré-pandémiques atteints en 2019. Cette croissance est remarquable compte tenu de la formidable dislocation créée par la pandémie et montre le pouvoir de toujours garder un œil sur l’horizon et d’investir pour l’avenir.”

La société rappelle aux actionnaires et autres parties prenantes la tenue de son assemblée générale annuelle le mercredi 11 mai 2022 à 10h30 CST. L’assemblée se tiendra au hangar Calm Air, situé au 930 Ferry Road à Winnipeg. L’assemblée comprendra une présentation sur sa plus récente acquisition, Northern Mat.

Les états financiers intermédiaires complets d’EIC et le rapport de gestion pour la période de trois mois se terminant le 31 mars 2022 sont disponibles à l’adresse suivante www.ExchangeIncomeCorp.ca ou à www.sedar.com.

Avis de conférence téléphonique
La direction tiendra une conférence téléphonique pour discuter de ses résultats financiers du premier trimestre 2022, le mercredi 11 mai 2022, à 8 h 30 (HE). Pour participer à la conférence téléphonique, composez le 1-888-886-7786 ou le 1-416-764-8658. Veuillez composer le numéro 15 minutes avant le début de la conférence pour obtenir une ligne. La conférence téléphonique sera archivée pour être réécoutée jusqu’au 18 mai 2022, à minuit. Pour accéder à la conférence téléphonique archivée, veuillez composer le 1-877-674-7070 ou le 1-416-764-8692 et entrer le code bis 799522#.

Annonce 9

Contenu de l’article

Une retransmission audio en direct de la conférence téléphonique sera disponible à l’adresse suivante www.ExchangeIncomeCorp.ca et www.newswire.ca. Veuillez vous connecter au moins 15 minutes avant la conférence téléphonique afin de disposer du temps nécessaire au téléchargement de tout logiciel qui pourrait être requis pour participer à la webémission. Une rediffusion archivée de la conférence sera disponible pendant 90 jours.

À propos de Exchange Income Corporation
Exchange Income Corporation est une société diversifiée axée sur les acquisitions, qui se concentre sur deux secteurs : les services et l’équipement pour l’aérospatiale et l’aviation, et la fabrication. La société utilise une stratégie d’acquisition disciplinée afin d’identifier des entreprises déjà rentables et bien établies, dotées d’une solide équipe de gestion, générant des flux de trésorerie réguliers, opérant dans des marchés à créneaux et présentant des possibilités de croissance organique. Pour plus d’informations sur la société, veuillez consulter le site www.ExchangeIncomeCorp.ca. Des renseignements supplémentaires sur la société, y compris tous les documents publics, sont disponibles sur SEDAR ( www.sedar.com).

Avertissement concernant les déclarations prévisionnelles
Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse qui sont de nature prospective sont basées sur les attentes actuelles et sont soumises à un certain nombre d’incertitudes et de risques, et les résultats réels peuvent différer matériellement. Ces incertitudes et risques comprennent, sans s’y limiter, les risques liés au COVID-19 et aux pandémies, la dépendance de Exchange Income Corporation à l’égard des activités et des actifs qu’elle possède actuellement, le degré d’endettement de ses filiales, le fait que les distributions en espèces ne sont pas garanties et fluctueront en fonction des résultats financiers de la société, la dilution, les restrictions sur la croissance potentielle future, le risque de responsabilité des actionnaires, les pressions concurrentielles (y compris la concurrence sur les prix), les changements dans l’activité du marché, le caractère cyclique des industries, le caractère saisonnier des activités, les mauvaises conditions météorologiques et les fluctuations des devises étrangères, les poursuites judiciaires, les prix des marchandises et l’exposition aux matières premières, la dépendance à l’égard du personnel clé et les exigences en matière d’environnement, de santé et de sécurité et autres exigences réglementaires. Sauf si la loi canadienne sur les valeurs mobilières l’exige, la Bourse ne s’engage pas à mettre à jour les énoncés prospectifs ; ces énoncés ne sont valables qu’à la date à laquelle ils sont faits. De plus amples informations sur ces risques et incertitudes, ainsi que sur d’autres risques et incertitudes, sont disponibles dans les documents d’information déposés par Exchange Income Corporation auprès des autorités de réglementation des valeurs mobilières, disponibles à l’adresse suivante www.sedar.com.

Annonce 10

Contenu de l’article

Annexe A
L’EBITDA ajusté, le bénéfice net ajusté, les flux de trésorerie disponibles et les dépenses d’investissement de maintenance et de croissance ne sont pas des mesures reconnues par les IFRS et sont donc définis ci-dessous.

Le 27 mai 2021, les Autorités canadiennes en valeurs mobilières ont publié le Règlement 52-112 sur l’information concernant les mesures financières non conformes aux PCGR et autres mesures financières, ainsi que la politique d’accompagnement de ce règlement qui est entré en vigueur pour les exercices financiers se terminant après le 15 octobre 2021. En raison des exigences de cet instrument, la Société présente le ” BAIIA ajusté ” qui est déterminé exactement de la même manière que le ” BAIIA ” était présenté dans ses publications antérieures. Ainsi, tous les montants présentés comme ” EBITDA ajusté ” sont directement comparables aux montants présentés comme ” EBITDA ” dans les publications antérieures.

EBITDA ajusté : est défini comme le bénéfice avant intérêts, impôts sur le revenu, dépréciation, amortissement, autres éléments non monétaires tels que les gains ou les pertes comptabilisés sur la juste valeur des éléments de contrepartie conditionnelle, la dépréciation d’actifs et les coûts de restructuration, et tout élément ponctuel inhabituel non opérationnel tel que les coûts d’acquisition. Il est utilisé par la direction pour évaluer ses résultats consolidés et les résultats de ses secteurs d’activité. L’EBITDA ajusté est une mesure de performance utilisée par de nombreux investisseurs pour analyser les liquidités disponibles pour la distribution des opérations avant la prise en compte du service de la dette, des dépenses en capital et des impôts sur le revenu. La mesure IFRS la plus comparable, présentée dans les états des résultats de la société comme une mesure IFRS supplémentaire, est le bénéfice d’exploitation avant dépréciation, amortissement, coûts financiers et autres. La Société a réconcilié l’EBITDA ajusté avec le bénéfice avant impôts ci-dessous. Tous les montants présentés dans le tableau ci-dessous sont présentés dans le compte de résultat de la société, l’EBITDA ajusté étant présenté comme le bénéfice d’exploitation avant dépréciation, amortissement, coûts financiers et autres.

Trois mois
31 mars,
2022

Trois mois
31 mars 2021

EBITDA ajusté

$

66,956

$

64,122

Amortissement des immobilisations

36,891

30,743

Amortissement des actifs incorporels

2,841

4,451

Charges financières – intérêts

14,852

11,391

Amortissement des actifs liés au droit d’utilisation

6,536

6,124

Charges d’intérêts sur les passifs relatifs aux droits d’utilisation

752

873

Frais d’acquisition

455

104

Bénéfice avant impôts

$

4,629

$

10,436

Bénéfice net ajusté : est défini comme le bénéfice net ajusté des coûts d’acquisition, de l’amortissement des actifs incorporels, de la désactualisation des intérêts sur la contrepartie conditionnelle de l’acquisition, de la désactualisation accélérée des intérêts sur les débentures convertibles et des éléments non récurrents. Le bénéfice net ajusté est une mesure de performance, au même titre que le flux de trésorerie disponible moins les dépenses d’investissement de maintenance, que la société utilise pour évaluer le flux de trésorerie disponible pour distribution aux actionnaires. La mesure IFRS la plus comparable est le bénéfice net. La désactualisation des intérêts sur la contrepartie conditionnelle est enregistrée dans la période suivant une acquisition après que le paiement prévu aux vendeurs soit actualisé. La valeur enregistrée lors de l’acquisition est augmentée du paiement attendu sur la période de complément de prix. La désactualisation accélérée des intérêts sur les débentures convertibles reflète la désactualisation supplémentaire des intérêts enregistrée au cours d’une période qui, si ce n’était de l’action de remboursement anticipé de la série de débentures, aurait été enregistrée sur la durée restante jusqu’à l’échéance. Ces intérêts reflètent la différence entre la valeur comptable des débentures convertibles et la valeur nominale en circulation.

Annonce 11

Contenu de l’article

La société présente le bénéfice net ajusté par action, qui est calculé en divisant le bénéfice net ajusté, tel que défini ci-dessus, par le nombre moyen pondéré d’actions en circulation au cours de la période, tel que présenté dans les états financiers et les notes de la société.

La société présente un ratio de distribution du bénéfice net ajusté, qui est calculé en divisant les dividendes déclarés au cours d’une période, tels que présentés dans les états financiers et les notes de la société, par le bénéfice net ajusté, tel que défini ci-dessus. La Société utilise cette mesure pour évaluer les flux de trésorerie disponibles pour la distribution aux actionnaires.

Trois mois terminés le 31 mars,

2022

2021

Bénéfice net

$

3,753

$

7,127

Frais d’acquisition (net d’impôt 65 $ et néant)

390

104

Amortissement des actifs incorporels (net d’impôt 767 $ et 1 202 $)

2,074

3,249

Accroissement des intérêts sur la contrepartie conditionnelle de l’acquisition (net d’impôts de néant et néant)

71

Accroissement accéléré de l’intérêt sur les débentures rachetées (net d’impôt 599 $ et néant)

1,618

Bénéfice net ajusté

$

7,835

$

10,551

par action – de base

$

0.20

$

0.30

par action – Dilué

$

0.20

$

0.29

Flux de trésorerie disponible : pour l’année est égal au flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation telles que définies par les normes IFRS, ajusté des variations du fonds de roulement hors trésorerie, des coûts d’acquisition, des paiements de capital sur les dettes de location du droit d’utilisation et de tout élément ponctuel inhabituel hors exploitation. Le flux de trésorerie disponible est une mesure de performance utilisée par la direction et les investisseurs pour analyser les liquidités générées par les activités d’exploitation avant l’impact saisonnier des variations des éléments du fonds de roulement ou d’autres éléments inhabituels. La mesure IFRS la plus comparable est le flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation. Les ajustements apportés aux flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation dans le calcul des flux de trésorerie disponibles comprennent d’autres mesures IFRS, notamment l’ajustement de l’impact des variations du fonds de roulement et la déduction des paiements en principal sur les obligations de location du droit d’utilisation.

La société présente les flux de trésorerie disponibles par action, qui sont calculés en divisant les flux de trésorerie disponibles, tels que définis ci-dessus, par le nombre moyen pondéré d’actions en circulation au cours de la période, tel que présenté dans les états financiers et les notes de la société.

Trois mois terminés le 31 mars,

2022

2021

Flux de trésorerie d’exploitation

$

25,054

$

68,266

Variation du fonds de roulement hors trésorerie

28,499

(20,995)

Frais d’acquisition (nets d’impôts 65 $ et néant)

390

104

Paiements de capital sur les dettes de location du droit d’utilisation

(6,534)

(5,737)

$

47,409

$

41,638

par action – de base

$

1.22

$

1.17

par action – Entièrement dilué

$

1.10

$

1.06

Publicité 12

Contenu de l’article

Dépenses d’investissement pour la maintenance et la croissance : Les dépenses d’investissement d’entretien sont définies comme les dépenses d’investissement effectuées par la société pour maintenir les opérations de la société à leur niveau actuel. Les autres dépenses d’investissement sont classées comme des dépenses d’investissement de croissance, car elles génèrent de nouveaux flux de trésorerie et ne sont pas prises en compte par la direction pour déterminer les flux de trésorerie nécessaires au maintien des activités actuelles de la société. Bien qu’il n’existe pas de mesure IFRS comparable pour les dépenses d’investissement de maintien ou les dépenses d’investissement de croissance, le total des dépenses d’investissement de maintien et des dépenses d’investissement de croissance est équivalent au total des achats d’immobilisations et d’actifs incorporels, nets des cessions, dans l’état des flux de trésorerie.

Trois mois terminés le 31 mars 2022

DÉPENSES EN CAPITAL

Aérospatiale et
Aviation

Fabrication

Siège social

Total

Dépenses en capital pour l’entretien

$

27,244

$

634

$

35

$

27,913

Dépenses d’investissement pour la croissance

8,155

13

8,168

Total des achats nets d’immobilisations et d’actifs incorporels, selon l’état des flux de trésorerie

$

35,399

$

647

$

35

$

36,081

Trois mois terminés le 31 mars 2021

DÉPENSES EN CAPITAL

Aérospatiale et
Aviation

Fabrication

Siège social

Total

Dépenses en capital pour l’entretien

$

21,053

$

983

$

28

$

22,064

Dépenses d’investissement pour la croissance

22,178

354

22,532

Total des achats nets d’immobilisations et d’actifs incorporels, selon l’état des flux de trésorerie

$

43,231

$

1,337

$

28

$

44,596

Les investisseurs sont avertis que l’EBITDA ajusté, le bénéfice net ajusté, les flux de trésorerie disponibles, les dépenses d’investissement de maintenance et les dépenses d’investissement de croissance ne doivent pas être considérés comme une alternative aux mesures reconnues par les normes IFRS, telles que le bénéfice net ou les flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation. La méthode de calcul de l’EBITDA ajusté, du bénéfice net ajusté, des flux de trésorerie disponibles, des dépenses d’investissement de maintenance et des dépenses d’investissement de croissance de la société peut différer de celle d’autres entités et, par conséquent, ne pas être comparable aux mesures utilisées par ces dernières. Pour de plus amples renseignements sur les mesures non conformes aux IFRS de la société, veuillez vous reporter à la section suivante Section 4 – Dividendes et ratios de distribution et Section 12 – Mesures financières non conformes aux IFRS et glossaire du rapport de gestion de la société, qui est disponible sur SEDAR à l’adresse suivante www.sedar.com.


1 L’EBITDA ajusté, le bénéfice net ajusté, les flux de trésorerie disponibles, les flux de trésorerie disponibles moins les dépenses d’investissement de maintenance, les dépenses d’investissement de maintenance et de croissance, ainsi que les montants par action et les ratios de distribution correspondants sont des mesures non IFRS. Voir l’annexe A pour plus d’informations.

Publicité 13

Contenu de l’article

1 L’EBITDA ajusté, le bénéfice net ajusté, les flux de trésorerie disponibles, les flux de trésorerie disponibles moins les dépenses d’investissement de maintenance, les dépenses d’investissement de maintenance et de croissance, ainsi que les montants par action et les ratios de distribution correspondants sont des mesures non IFRS. Voir l’annexe A pour plus d’informations.

1 L’EBITDA ajusté, le bénéfice net ajusté, les flux de trésorerie disponibles, les flux de trésorerie disponibles moins les dépenses d’investissement de maintenance, les dépenses d’investissement de maintenance et de croissance, ainsi que les montants par action et les ratios de distribution correspondants sont des mesures non IFRS. Voir l’annexe A pour plus d’informations.

Voir la version source sur businesswire.com :

logo

Contacts

Mike Pyle
Directeur général
Exchange Income Corporation
(204) 982-1850
[email protected]

Pam Plaster
Vice-présidente, Développement des investisseurs
Exchange Income Corporation
(204) 953-1314
[email protected]

#distro

Publicité

Commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion animé mais civilisé et encourage tous les lecteurs à partager leurs opinions sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail : vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur que vous suivez commente. Visitez notre Directives de la communauté pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos email paramètres.

Retour à l’accueil Worldnet