Eskom met en œuvre le délestage de phase 2

0
0
A couple dine by candlelight during a load shedding power outage at a restaurant in the Hout Bay, Cape Town. Image: Dwayne Senior/Bloomberg

La compagnie d’électricité Eskom a mis en œuvre la phase 2 du délestage à partir de 17 heures lundi, et a déclaré qu’elle se poursuivrait jusqu’à 22 heures, essentiellement pendant le pic du soir.

Elle affirme que la demande d’électricité pendant la saison hivernale a augmenté, mettant davantage de pression sur un réseau déjà peu fiable.

Lire : Eskom brûle plus de diesel que jamais pour maintenir l’éclairage.

Selon Eskom, la défaillance d’une unité dans chacune des centrales électriques de Kriel, Grootvlei et Majuba lundi après-midi, ainsi que le retard dans le retour au réseau de plusieurs autres unités de production dans les centrales électriques de Kusile, Matimba, Lethabo, Hendrina et Tutuka, ont ajouté du stress au système et ont nécessité la mise en œuvre des coupures de courant.

La compagnie d’électricité s’attend à ce que les contraintes de capacité se poursuivent pendant les pics de consommation du soir pour le reste de la semaine.

“L’arrivée de l’hiver a entraîné une augmentation de la demande et cela conduira à un système contraint, en particulier pendant les pics du matin et du soir, tout au long de l’hiver “, a réaffirmé Eskom dans sa dernière annonce de délestage.

“Nous demandons donc à tous les Sud-Africains de continuer à utiliser l’électricité avec parcimonie, en particulier entre 05h00 – 09h00 le matin et 16h00 – 22h00 le soir.”

La compagnie d’électricité a actuellement une capacité de 3 049 mégawatts (MW) en maintenance planifiée, tandis que 15 943 MW ont été perdus en raison de pannes non planifiées.

Démission de l’exécutif

Eskom, dans une déclaration séparée publiée plus tôt ce lundi, a annoncé la démission du directeur du groupe pour la production, Phillip Dukashe, qui prendra effet à la fin du mois de mai.

Dukashe quittera la compagnie d’électricité en difficulté après 26 ans de service.

Il a déclaré que son départ est dans le but “d’atteindre un équilibre au profit de sa santé, de sa famille et de ses responsabilités professionnelles”.

Rhulani Mathebula, le chef des unités de production de la compagnie d’électricité, prendra la relève en tant que directeur intérimaire du groupe pour la production pendant que la compagnie cherche à pourvoir le poste.

Lire : Crise de délestage : les pannes d’Eskom atteignent des niveaux record

“Nous saluons Phillip pour son riche héritage de leadership désintéressé, d’intégrité et d’excellence au service d’Eskom et du pays au cours des 26 dernières années et pour s’être toujours levé et avoir fait ce qui est juste et honorable”, a déclaré Eskom dans son communiqué.

“Les vastes connaissances institutionnelles de Phillip, ses compétences transversales et sa solide expérience en matière de leadership exécutif ont permis de créer une stabilité indispensable au sein de la division Production au cours de son mandat et de réaliser des avancées significatives pour aider à redresser la situation. [the] de l’unité de production depuis sa nomination permanente à ce poste en avril 2021.”

Retour à l’accueil Worldnet