PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuEntente pour une pause de sept jours, du 4 au 11 mai.

Entente pour une pause de sept jours, du 4 au 11 mai.

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Les dirigeants de l’armée et des forces paramilitaires en guerre au Soudan ont convenu d’une trêve de sept jours, du 4 au 11 mai, lors d’un entretien téléphonique avec le président sud-soudanais Salva Kiir. Cette trêve décidée sur l’initiative de l’organisation régionale est-africaine Igad, dont le Soudan est membre, a pour but de permettre la nomination de représentants pour des négociations de paix. Les précédentes trêves n’ont pas été respectées et les combats, qui ont commencé le 15 avril, ont déjà fait plus de 500 morts, principalement à Khartoum et au Darfour, ainsi que des milliers de blessés et de déplacés. L’ONU a qualifié la situation de « véritable catastrophe », plongeant le pays, déjà l’un des plus pauvres du monde, dans une grande détresse. Des pénuries d’eau, d’électricité et de nourriture affectent les populations restées à Khartoum, l’une des villes les plus chaudes du monde.

—————————–Article Complet————————————————

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les fausses alertes terroristes visant les écoles de police s'expliquent par une lettre d'exercice interne

Les dirigeants de l’armée et des forces paramilitaires en guerre au Soudan ont convenu d’une trêve de sept jours, qui doit durer du 4 au 11 mai, lors d’un entretien téléphonique avec le président sud-soudanais Salva Kiir. Ils ont également convenu de nommer des représentants pour des négociations de paix qui doivent se tenir dans le lieu de leur choix. Le pays, l’un des plus pauvres au monde, est plongé dans une « véritable catastrophe » selon l’ONU, avec plus de 330 000 personnes déplacées et 100 000 autres parties vers les pays voisins. Les précédentes trêves n’ont pas été respectées et les combats, qui ont commencé le 15 avril, ont fait plus de 500 morts et des milliers de blessés.

——————————Article à Propos—————————————————-

Accord pour une trêve de sept jours, du 4 au 11 mai

Un accord de cessez-le-feu a été conclu entre Israël et le Hamas en vue de mettre fin à plus d’une semaine de violence dans la région. L’accord, qui est entré en vigueur le mardi 4 mai, stipule qu’une trêve de sept jours sera en place jusqu’au mardi 11 mai.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Un rapport budgétaire critique le système complexe des aides à l'énergie.

La décision de conclure un accord de cessez-le-feu est intervenue après des jours de bombardements intenses entre les forces israéliennes et le Hamas. Cette escalade de violence a également vu des tirs de roquettes du Hamas sur les villes israéliennes, faisant plusieurs morts et blessés.

L’annonce de la trêve a été saluée par la communauté internationale, qui avait exprimé sa préoccupation face à l’escalade de la violence dans la région. Le président américain Joe Biden a déclaré que les États-Unis travaillaient de près avec les parties concernées pour mettre fin au conflit.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré que l’objectif de l’opération militaire israélienne à Gaza était de restaurer le calme et la sécurité pour les citoyens d’Israël. De son côté, le Hamas a déclaré qu’il avait atteint ses objectifs en envoyant des roquettes sur Israël.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  La Française des Jeux à la recherche d'un millionnaire, dans 3 jours le jackpot sera redistribué

Alors que la trêve est en place, des discussions se poursuivent sur la réouverture de la frontière entre Gaza et Israël, ainsi que sur les questions politiques plus larges liées au conflit israélo-palestinien.

Les groupes de défense des droits de l’homme ont également appelé à une enquête sur les allégations de crimes de guerre et de violations du droit international humanitaire commis pendant les violences récentes.

La trêve de sept jours est une étape importante pour réduire les tensions dans la région et sauver des vies. Il est de la responsabilité de toutes les parties concernées de travailler à une résolution durable du conflit, qui permettra la paix et la stabilité pour les citoyens de la région.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles