PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentDiminuer sa consommation de viande : une idée qui gagne du terrain...

Diminuer sa consommation de viande : une idée qui gagne du terrain ?

—————————–Article 400 Mots————————————————

De plus en plus de Français réduisent leur consommation de viande, selon un baromètre publié par le Réseau action climat et l’institut de sondage Harris Interactive. 57 % des Français affirment avoir réduit leur consommation de viande ces trois dernières années et 39 % souhaitent le faire dans les trois prochaines années. Manger mieux et moins de viande est au cœur des enjeux sur le bien-être animal et de la transition écologique. Pourtant, la consommation de viande diminue encore assez peu dans les pratiques effectives des Français. Les alternatives s’affirment petit à petit, comme les légumes secs et les légumineuses, les céréales et les graines. En revanche, la consommation d’algues, de viandes de synthèses et d’insectes reste encore peu envisagée pour l’instant.

Le baromètre a cherché aussi à tester l’avis des Français sur un certain nombre de mesures pouvant inciter à une moindre consommation de viande. Parmi celles-ci, les menus végétariens dans la restauration collective. La loi Climat et résilience d’août 2021 a rendu obligatoire la proposition d’un menu végétarien dans les cantines scolaires, de la maternelle au lycée. Pourtant, le gouvernement ne pousse pas dans ce sens, si bien que peu de cantines n’ont proposé cette option. Rendre obligatoire cette option quotidienne végétarienne était une mesure phare de la convention citoyenne pour le climat. Selon le baromètre, 81 % des Français y sont favorables.

Le RAC et 38 autres associations signent un appel « pour une véritable Stratégie nationale pour l’alimentation, la nutrition et le climat ». Ce collectif liste une vingtaine de mesures pour que cette stratégie aille dans le sens d’une alimentation plus durable et plus saine en France. Sur la consommation de viande, tout l’enjeu est d’aller vers le moins et le mieux, selon Benoît Granier, responsable alimentation au RAC. Dans cette optique, il pousse pour l’interdiction de la publicité et du marketing pour les produits mauvais pour la santé et pour la planète, ce qui inclurait les produits carnés issus d’élevages intensifs et non durables. Selon le baromètre, 83 % des Français sont pour cette interdiction.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Vous voulez gagner 1000 $ en 2 semaines ? Achetez 99 actions de J&J.

—————————–Article de Base————————————————

De plus en plus de Français réduisent leur consommation de viande selon un baromètre publié par le Réseau action climat et Harris Interactive. 57% des Français ont réduit leur consommation de viande ces trois dernières années et 39% souhaitent le faire dans les trois prochaines années. Manger moins de viande est au cœur de la transition écologique, car l’élevage est responsable de 14,5% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Cependant, la consommation de viande reste élevée en France, avec près de 100 grammes par jour et par personne, deux fois plus que ce qu’il faudrait pour une alimentation saine et durable. De plus, la diminution de la consommation de viande est motivée, pour 53% des répondants, par des raisons économiques en raison de l’inflation. Les considérations écologiques grimpent également dans le classement, avec 45% des répondants estimant que cela les a poussés à changer leurs habitudes alimentaires. Seulement 41% des Français pensent qu’il est nécessaire de manger de la viande tous les jours. Les alternatives incluent les légumes secs et les légumineuses (80%), les céréales et les graines (78%). Les menus végétariens dans la restauration collective sont soutenus par 81% des Français, mais seulement quelques cantines ont proposé cette option. Un projet de loi « Mieux manger » avec un menu végétarien quotidien dans les cantines sera discuté à l’Assemblée nationale la semaine prochaine. Le RAC, ainsi que 38 autres associations, appellent également à une « Stratégie nationale pour l’alimentation, la nutrition et le climat », avec des mesures pour une alimentation plus durable et plus saine telle que l’interdiction de la publicité pour les produits non durables. 83% des Français sont en faveur de cette interdiction selon le baromètre.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les grenouilles femelles simulent leur propre décès pour échapper aux avances des mâles, selon une étude en français

——————————Article à Propos—————————————————-

Il y a quelques années, le régime alimentaire végétarien ou végétalien était considéré comme une option extrême, réservée à une minorité de personnes. Cependant, ces dernières années, une nouvelle préoccupation est apparue : manger moins de viande, une une réflexion qui s’ancre peu à peu dans les esprits.

Cette tendance est partiellement liée aux préoccupations environnementales. L’industrie de la viande est connue pour avoir un impact considérable sur l’environnement, en raison de son utilisation intensive de ressources naturelles, de la pollution qu’elle génère et de son impact sur la biodiversité. En effet, l’agriculture animale est responsable de près de 15% des gaz à effet de serre issus de l’activité humaine, ce qui contribue au changement climatique. De plus, la production de protéines animales nécessite souvent une grande quantité d’eau, de céréales et de terres, qui pourraient être utilisées de manière plus efficace pour nourrir la population sous forme de cultures alimentaires.

En outre, la consommation excessive de viande peut avoir des effets négatifs sur la santé. De nombreuses études ont montré que les régimes riches en viande rouge et en charcuterie augmentent le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète et de certains cancers. Les régimes sans viande, ou avec une consommation de viande plus faible, peuvent donc être plus sains et prévenir certaines maladies.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Alerte orange dans une douzaine de départements du sud-ouest et du centre de la France.

La réflexion concernant la consommation de viande est de plus en plus présente et de nombreuses initiatives voient le jour pour encourager les gens à manger moins de viande. Certaines entreprises de restauration ont ajouté des options végétariennes ou végétaliennes sur leur menu, tandis que des établissements proposent des jours sans viande. De plus, des célébrités et des personnalités influentes ont pris part au mouvement pour encourager les autres à manger moins de viande.

Cependant, il est important de souligner que manger moins de viande ne signifie pas nécessairement devenir végétarien ou végétalien. Cela peut signifier simplement réduire sa consommation de viande et de charcuterie, et opter pour des alternatives à base de plantes de temps en temps. Cette modification du régime alimentaire peut avoir un impact positif sur l’environnement, la santé et le bien-être animal.

En conclusion, manger moins de viande est une réflexion qui est de plus en plus présente dans la société d’aujourd’hui. L’impact environnemental et les effets négatifs sur la santé associés à la consommation excessive de viande encouragent de plus en plus de gens à considérer une alimentation plus équilibrée et respectueuse de l’environnement. Chacun peut faire sa part et contribuer au changement en adoptant un régime alimentaire plus conscient de l’impact de la consommation de viande.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles