PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuDeux militants d'extrême droite écopent de six mois de prison ferme après...

Deux militants d’extrême droite écopent de six mois de prison ferme après avoir été arrêtés en possession d’armes.

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Deux militants d’extrême droite ont été arrêtés à leur retour d’Ukraine, où ils ont combattu, avec des armes de guerre dans leur sac. Ils ont été condamnés à 15 mois de prison, dont 9 mois avec sursis et à une interdiction de détenir une arme soumise à autorisation pendant 5 ans. Les hommes étaient fichés pour atteinte à la sûreté du territoire et étaient surveillés par la DGSI. La police a recensé 400 Français partis combattre en Ukraine, dont une trentaine connue pour appartenir à l’extrême droite.

—————————–Article Complet————————————————

Deux militants d’extrême droite ont été condamnés à 15 mois de prison, dont 9 avec sursis, pour transport et détention d’armes à leur retour d’Ukraine. Ils ont également été interdits de détenir une arme pendant 5 ans. Les deux hommes étaient en possession d’optiques et de chargeurs de munitions classés en arme de guerre, et ont déclaré avoir combattu en Ukraine. Ils étaient surveillés par la DGSI et fichés pour atteinte à la sûreté du territoire. 400 Français ont été recensés par la DGSI pour être partis combattre en Ukraine, dont 30 appartenant à l’extrême droite.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les vendeurs d'Etsy appellent au boycott après la rétention d'argent

——————————Article à Propos—————————————————-

Deux militants d’ultradroite ont été condamnés à six mois de prison ferme pour avoir été arrêtés avec des armes. Les individus ont été arrêtés à leur retour d’un voyage en République tchèque, où ils ont acheté des armes illégales.

Les prévenus étaient membres d’un groupe d’extrême droite appelé « Action des forces opérationnelles » et auraient acheté des armes semi-automatiques, des munitions et des explosifs lors de leur voyage. L’un des militants aurait également tenté d’acheter un lance-roquettes, mais le vendeur a refusé de lui vendre.

Les deux hommes ont été arrêtés par la police à la frontière entre l’Allemagne et la Tchéquie et ont été placés en détention. Ils ont été jugés pour possession illégale d’armes à feu, violation de la législation sur les armes et tentative d’acquisition d’explosifs.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Quand utiliser Rel Canonical ou Noindex ...ou les deux ?

Le juge a déclaré lors du procès que les actions des militants représentaient une menace pour la sécurité publique et a condamné les deux hommes à six mois de prison ferme. Il a également ordonné la confiscation de toutes les armes et munitions saisies lors de leur arrestation.

Cette affaire souligne les dangers posés par les groupes d’extrême droite et leur obsession pour les armes à feu. Il est important que les autorités soient vigilantes dans leur surveillance de ces groupes et prennent des mesures pour empêcher la propagation de la haine et de la violence.

Nous ne pouvons pas tolérer les individus qui cherchent à utiliser la violence pour imposer leur idéologie extrémiste. La condamnation de ces militants est un message clair que de tels comportements ne seront pas tolérés et que la sécurité publique sera protégée à tout prix.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  La Nouvelle-Zélande domine l'Argentine et se qualifie pour la finale

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles