PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuDes foules en colère défient les gouvernants français et leur politique coûteuse.

Des foules en colère défient les gouvernants français et leur politique coûteuse.

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Des milliers de personnes se sont rassemblées dans le centre de Prague le 14 novembre pour protester contre le gouvernement de centre-droit en République tchèque. Les manifestants ont accusé le Premier ministre Petr Fiala de favoriser l’Ukraine au détriment de ses concitoyens. Les manifestants ont particulièrement protesté contre l’augmentation des prix de l’énergie et de l’alimentation alors que l’inflation atteint les 15% dans le pays membre de l’Union européenne et de l’Alliance atlantique. Les manifestations ont également réclamé le départ de la République tchèque de l’OTAN et appelé à des pourparlers de paix en Ukraine. Le gouvernement a fourni une aide substantielle à l’Ukraine depuis l’invasion russe en février 2022. Les manifestants ont appelé à remplacer le gouvernement actuel par de vrais experts. Les organisateurs de la manifestation ont appelé à ce que la République tchèque lutte contre la pauvreté en se concentrant sur les besoins de ses citoyens plutôt que sur les préoccupations internationales.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les ventes de VE aux États-Unis atteignent un record et la part de marché de Tesla diminue

—————————–Article Complet————————————————

Aux cris de « démission » et « honte », des milliers de personnes se sont rassemblées dimanche dans le centre de Prague pour protester contre le gouvernement de centre-droit, l’accusant d’être davantage préoccupé du sort de l’Ukraine que de ses concitoyens. Les manifestants ont notamment manifesté contre la décision du gouvernement du Premier ministre Petr Fiala d’augmenter les prix de l’énergie et de l’alimentation alors que l’inflation atteint les 15 %. Parmi les banderoles, plusieurs réclamaient le départ de la République tchèque de l’Otan et appelaient à des pourparlers de paix en Ukraine. Les manifestants ont répondu à l’appel du PRO, un petit parti non représenté au Parlement.

——————————Article à Propos—————————————————-

Des milliers de manifestants ont défilé dans les rues de plusieurs villes de France pour protester contre le gouvernement et la vie chère. Cette mobilisation fait suite à la hausse du prix des carburants, du gaz et de l’électricité.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le documentaire « Shoah » de Claude Lanzmann rejoint le Registre de la Mémoire du Monde de l'Unesco

Cette vague de mécontentement a commencé il y a quelques semaines, avec le mouvement des “gilets jaunes”, qui manifestent chaque samedi depuis le 17 novembre. Les protestataires réclament une baisse des taxes sur les carburants et une augmentation du pouvoir d’achat.

Ce samedi, les manifestants ont été nombreux à répondre à l’appel des syndicats et des organisations politiques de gauche. À Paris, ils ont défilé du quartier de Montparnasse jusqu’à la place de la République. Dans d’autres villes de France, comme Toulouse, Nantes ou Marseille, des milliers de personnes ont également manifesté.

Les manifestants ont brandi des pancartes et scandé des slogans hostiles au gouvernement. Certains ont également incendié des voitures et des poubelles, provoquant des affrontements avec les forces de l’ordre.

Le président Emmanuel Macron a tenté de répondre aux revendications des manifestants en annonçant une série de mesures visant à améliorer le pouvoir d’achat des Français. Parmi celles-ci, une prime de fin d’année pour les salariés modestes et une exonération de la taxe d’habitation pour 80% des ménages.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Selon l'Institut Tony Blair, la majorité des gens pensent que le Royaume-Uni a eu tort de quitter l'UE

Cependant, ces mesures n’ont pas suffi à calmer la colère des protestataires, qui estiment que le gouvernement ne prend pas en compte leurs demandes. Les syndicats ont d’ailleurs appelé à une nouvelle journée de mobilisation le 14 décembre prochain.

Cette crise sociale révèle les profondes divisions qui existent au sein de la société française, entre les classes populaires et les élites économiques et politiques. Elle met également en lumière la difficulté pour le gouvernement de répondre aux attentes des citoyens, tout en respectant les contraintes budgétaires et écologiques.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles