PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentDéputé Dodovu "ignorant de sa propre contribution" aux problèmes financiers de la...

Député Dodovu “ignorant de sa propre contribution” aux problèmes financiers de la ville de Tshwane

* Le maire exécutif de la Ville de Tshwane, Cilliers Brink, a envoyé cette réponse à Moneyweb dans le cadre d’un droit de réponse supplémentaire, suite à une interview sur l’émission podcast Moneyweb@Midday hier, intitulée “Tshwane : La municipalité la moins performante du pays.”

Le vendredi 21 juillet 2023, la Commission de la gouvernance coopérative et des affaires traditionnelles du Parlement a visité la Ville de Tshwane pour recevoir une mise à jour sur les finances de la ville et notre réponse aux conclusions de l’Auditeur général.

Eu égard au respect du Parlement et à la franchise quant aux défis auxquels la ville doit faire face pour parvenir à une reprise financière, le directeur de la ville et moi-même avons présenté en détail ce que nous avons entrepris pour assurer la viabilité financière de la ville.

Je considère la position financière de la ville comme critique mais récupérable, et je considère la conclusion négative de l’audit de la ville comme un avertissement visant à restaurer ou à mettre en place des systèmes et des contrôles qui ont été négligés ou qui n’ont jamais existé dans la métropole.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les fonds de couverture placent la plus grande vente à découvert jamais vue sur les bons du Trésor de référence.

Pendant l’engagement de surveillance parlementaire, le président de la Commission de sélection, M. Thamsanqa “China” Dodovu, n’a posé aucune question pendant les délibérations et ne semblait pas avoir une grande compréhension du gouvernement local (ce qui est inquiétant, étant donné qu’il occupe ses fonctions depuis plusieurs années).

À la fin de la réunion, M. Dodovu a prononcé un discours long et décousu dans lequel il faisait référence à l'”acte illégal” du budget non financé de la ville, apparemment ignorant du plan de financement de la ville qui venait d’être présenté en détail.

Le Trésor national a également approuvé ce plan.

C’est à ce moment que le malheureux M. Dodovu a annoncé qu’il avait fait partie de la commission de sélection qui avait voté pour dissoudre le conseil municipal de la Ville de Tshwane en 2020, décision qui a été annulée en tant qu’illégale et anticonstitutionnelle par la plus haute cour du pays sept mois plus tard.

En vertu de l’article 139 de la Constitution, la Commission de la gouvernance coopérative et des affaires traditionnelles (une commission du Conseil national des provinces) a un rôle à jouer dans la décision des interventions dans les municipalités.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  La crise de l'électricité en Afrique du Sud se poursuivra jusqu'en 2025

Dans le cas de la décision illégale de dissoudre le conseil de la ville en mars 2020, la majorité de la Commission de la gouvernance coopérative et des affaires traditionnelles n’a pas fait preuve de diligence (ayant clairement reçu des ordres politiques).

Le même manque de réflexion était visible lorsque M. Dodovu a publié une déclaration ce week-end attaquant la ville et qualifiant sa situation financière d'”embarrassante”.

Politicien de deuxième ordre du premier ordre, Dodovu n’a clairement aucune idée de sa propre contribution aux problèmes financiers de la ville, ni aucune honte.

Excédent budgétaire en 2020

En l’année financière où le conseil de la ville a été dissous et placé sous administration provinciale, la ville a enregistré un excédent budgétaire dépassant les 200 millions de rands.

Après la période désastreuse d’administration dirigée par l’ancien maire ANC du district municipal du West Rand, Mpho Nawa, la Ville de Tshwane a connu un déficit budgétaire dépassant les 4 milliards de rands.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Des conditions météorologiques favorables permettent aux pompiers de maîtriser les incendies

Le parti DA a dû saisir plusieurs tribunaux pour faire annuler la dissolution du conseil de la ville. Cela a finalement été réalisé en octobre 2020…

Cependant, pendant sept mois, la ville est restée sans conseil municipal chargé d’examiner les décisions d’un administrateur politiquement nommé.

Cependant, le président de la Commission de sélection, Dodovu, sans qui la ville n’aurait jamais dû subir l’intervention désastreuse du gouvernement provincial de Gauteng, semble ignorer complètement sa propre responsabilité.

Bien qu’il soit prompt à critiquer l'”embarras”, il semble manquer de la conscience de soi nécessaire pour ressentir lui-même de l’embarras.

Alors que la ville respecte le Parlement et ses commissions, nous voulons mettre en garde le président Dodovu : lui aussi n’est pas à l’abri des critiques. S’il abuse à nouveau de sa position pour faciliter une intervention illégale dans la ville, la ville demandera des frais à son encontre.

Cllr Cilliers Brink est le maire exécutif de la Ville de Tshwane.

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles