FinanceGagner de l'argentDécouvrez le fonds Vanguard peu connu qui cartonne, même sur ce marché.

Découvrez le fonds Vanguard peu connu qui cartonne, même sur ce marché.

Que penserait Jack Bogle ?

Le légendaire fondateur de Vanguard, décédé il y a trois ans à l’âge de 89 ans, conseillait aux investisseurs d’éviter toute fantaisie dans leurs portefeuilles de retraite, plans 401(k) et IRA.

Le conseil habituel de Bogle à l’investisseur ordinaire était de s’en tenir à un fonds indiciel du marché boursier américain à faible coût pour une croissance à long terme, comme celui-ci
VTSAX,
-3.70%.

Mais ici, peu connu et rarement évoqué, Vanguard gère ce qui ressemble étrangement à un fonds spéculatif.

Et ça marche du tonnerre. Le fonds Vanguard Market Neutral
VMNFX,
+0.33%
a même affiché un petit gain le jeudi rouge, lorsque le Dow Jones a chuté de 1 000 points et que tout s’est effondré.

Le fonds a gagné un tiers de point de pourcentage sur la journée. (Nasdaq
COMP,
-0.81%
: Baisse de 5%.)

Le fonds Vanguard Market Neutral Fund affiche une hausse remarquable de 9,5 % depuis le début de l’année, alors que les actions et les obligations se sont effondrées. (Le Vanguard Balanced Index Fund
VBAIX,
-2.56%,
qui est composé de 60% d’actions américaines et de 40% d’obligations américaines, a perdu 12%).

Et il a augmenté de 26% sur les 12 derniers mois, alors que le fonds équilibré a perdu 5%.

Ce qui est hilarant, c’est qu’il surpasse aussi largement ses concurrents coûteux et exclusifs. Selon la société d’indices de hedge funds HFRI, le hedge fund moyen “neutre par rapport au marché des actions” a fait beaucoup moins bien que le fonds Vanguard sur 1 et 3 ans et depuis le début de l’année.

J’étais tellement intrigué par ce fonds Vanguard non Vanguard que j’ai appelé la société, et j’ai fini par parler à Matthew Jiannino, responsable de la gestion des produits pour le Quantitative Equity Group de Vanguard.

La première chose à noter est que Vanguard hésite à appeler ce fonds un “hedge fund”, en raison de toutes les connotations que cette expression comporte sur les risques élevés et ainsi de suite. Il s’agit d’un fonds commun de placement de détail réglementé, et les frais de fonctionnement sont très bas, très Bogley 0,25% par an. Il n’a pas recours à l’effet de levier et vise à être “à risque contrôlé”, dit Jiannino.

D’un autre côté, s’il ressemble à un canard, marche comme un canard et fait coin-coin comme un canard, c’est probablement un canard, et ce fonds est ce à quoi ressemblaient les fonds “couverts” classiques, originaux. Il s’agit d’un fonds “long-short”, ce qui signifie qu’il parie sur la hausse de certaines actions (“long” dans le jargon boursier) et sur la baisse d’autres (“short”). M. Jiannino précise que le portefeuille est équilibré, les paris à la hausse et à la baisse étant de même taille, de sorte que la performance n’est pas corrélée aux indices boursiers.

La forte progression récente du fonds fait suite à une période de plusieurs années où il a enregistré des résultats médiocres. Comme de nombreux investisseurs, il a été laissé de côté par l’explosion des grandes valeurs technologiques à la fin des années 2010.

Jiannino dit que le fonds fait généralement des paris positifs sur des noms de qualité supérieure. Ce n’est pas un investisseur “value” qui se contente d’acheter des actions par rapport aux fondamentaux d’aujourd’hui, mais ils recherchent des entreprises avec de bonnes perspectives de croissance qui se négocient à un prix raisonnable, dit-il. “Nous avons tendance à privilégier la croissance, mais cette croissance est soutenue par la qualité”, me dit Jiannino. Les actions sont sélectionnées par une petite équipe quantitative interne, qui fait apparemment un meilleur travail que la plupart des Ferrari de Greenwich, Conn.

Ce fonds a-t-il sa place dans le portefeuille d’un investisseur type ? Peut-être pas. En général, on conseille à quelqu’un qui veut plus de stabilité dans son portefeuille de rester simple et de placer de l’argent dans quelque chose comme des obligations à court terme. Vanguard insiste sur le fait que le fonds Market Neutral s’adresse aux “investisseurs avertis”, qui pourraient lui allouer “5 à 10 %” de leur portefeuille. Il peut être utile, surtout dans des périodes comme celle de l’année dernière. L’investissement minimum est de 50 000 $.

D’autre part, je remarque que le fonds Market Neutral a produit une meilleure performance sur 10 ans que le Vanguard Short Term Bond Fund
VBIRX,
-0.30%,
et surtout depuis le début de l’année. Les frais sont étonnamment bas, le ratio de dépenses global est supérieur à 1 %, mais il s’agit d’un chiffre quelque peu trompeur qui reflète le coût des paris courts ou “à la baisse”. Les frais de fonctionnement sont de 0,25 %.

Je préférerais posséder ce fonds plutôt que la plupart de ces fonds spéculatifs haut de gamme, qui coûtent un bras et une jambe et ne donnent rien. Quand vous regardez le fonds Vanguard, vous vous demandez comment ces autres gestionnaires s’en sortent avec leurs frais.

Retour à l’accueil Worldnet

Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles

%d blogueurs aiment cette page :