De nouvelles craintes pour les voyages de Pâques avec l’immobilisation d’un troisième ferry de P&O

0
6
P&O Ferries was plunged into a new crisis last night after its vessel the Pride of Kent failed a safety inspection for a second time.

P&O Ferries a été plongé dans une nouvelle crise hier soir après que son navire, le Pride of Kent, ait échoué pour la deuxième fois à une inspection de sécurité.

Ce nouveau coup dur signifie que l’opérateur ne sera pas en mesure de reprendre ses services entre Douvres et Calais avant Pâques, comme il l’avait espéré.

Un autre de ses navires, le Spirit of Britain, a été immobilisé mardi après que les inspecteurs aient constaté de graves déficiences à bord. Les deux navires devront remédier aux problèmes et subir une nouvelle inspection avant de pouvoir reprendre la mer.

Un porte-parole de la Maritime and Coastguard Agency a déclaré : “Le Pride of Kent restera immobilisé suite à la réinspection du ferry, qui a révélé un certain nombre de défaillances supplémentaires, notamment au niveau des systèmes de sécurité et de la documentation de l’équipage.”

L’agence a déclaré que la compagnie de ferries, qui a licencié 800 travailleurs sans préavis le mois dernier, n’avait pas demandé d’autres inspections cette semaine. P&O Ferries a remplacé les marins britanniques licenciés par des travailleurs étrangers, qui seront payés en moyenne 5,50 £ de l’heure.

Grant Shapps, le secrétaire aux transports, a ordonné que tous les navires de P&O soient soumis à une inspection complète de contrôle par l’État du port avant de prendre la mer.

Shapps a prévenu les personnes voyageant ce week-end que le réseau de transport serait “extrêmement chargé”, avec des retards sur les routes, dans les ports et les aéroports.

Il a déclaré à la BBC : “Je pense que ce week-end sera certainement extrêmement chargé sur nos routes, potentiellement dans nos ports, bien sûr, en particulier à Douvres, où P&O a honteusement licencié tout son personnel et a ensuite tenté de faire fonctionner des navires qui n’auraient pas été sûrs avec le personnel de remplacement au-dessous du salaire minimum qu’ils ont essayé d’embaucher rapidement”.

Un porte-parole de P&O Ferries a déclaré : “Nous prenons la sécurité de nos passagers et de notre équipage très au sérieux et nous avons hâte que tous nos navires accueillent à nouveau les passagers touristiques et les clients de fret dès que tous les tests de sécurité obligatoires auront été passés.”

Des retards ont également été enregistrés pour les poids lourds utilisant le port de Douvres hier, et des files d’attente sont revenues sur la M20, qui est soumise au système de contre-courant “Operation Brock”. L’autoroute reste fermée aux véhicules de transport de marchandises en direction de la côte, qui doivent quitter l’autoroute et emprunter l’A20.

Retour à l’accueil Worldnet