PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuDamas dénonce la réaction « excessive » de la France face aux commentaires sur...

Damas dénonce la réaction « excessive » de la France face aux commentaires sur Bachar al-Assad

—————————–Résumé de l’Article————————————————

La Syrie a qualifié de « d’hystérie » les déclarations de la chef de la diplomatie française, Catherine Colonna, qui s’est montrée favorable à un procès du président syrien Bachar al-Assad. La ministre française a déclaré que la lutte contre les crimes et l’impunité faisait partie des valeurs de la diplomatie française. Cependant, le ministère syrien des Affaires étrangères a dénoncé les positions isolées de la France et son désir de rétablir l’héritage de l’ère coloniale.

Bachar al-Assad a récemment participé au sommet de la Ligue arabe en Arabie Saoudite, après en avoir été exclu pendant plus d’une décennie. La levée des sanctions européennes imposées depuis 2011 au régime de Damas n’est pas à l’ordre du jour, selon Catherine Colonna. La guerre en Syrie a fait environ 500 000 morts, ainsi que des millions de réfugiés et déplacés.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Finalistes du programme sur la diversité et l'inclusion

—————————–Article Complet————————————————

Le ministère syrien des Affaires étrangères a qualifié l’attitude de la France d’ « hystérique » après que la ministre des Affaires étrangères Catherine Colonna a déclaré être favorable à un procès du président Bachar al-Assad. Cette réaction fait suite aux déclarations de la France qui a perdu selon le ministère syrien « leur sens après les décisions historiques du sommet arabe en Arabie Saoudite ». La ministre française a souligné que la levée des sanctions européennes imposées au régime de Damas depuis 2011 n’était « certainement pas » à l’ordre du jour. Le régime syrien avait été exclu de la Ligue arabe fin 2011 pour sa répression d’un soulèvement populaire. La guerre en Syrie a fait environ 500 000 morts, des millions de réfugiés et de déplacés.

——————————Article à Propos—————————————————-

La semaine dernière, Damas a condamné « l’hystérie » de la France après des propos sur Bachar al-Assad. Cette réaction de Damas vise les propos récents d’Emmanuel Macron qui a déclaré que la Syrie était toujours le théâtre d’attaque chimique perpétrée sous l’ordre du gouvernement.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Un Q&R en clair sur le projet de rachat de FTX par Binance

Depuis plusieurs années, la situation en Syrie fait régulièrement la une des médias internationaux. Le conflit qui a débuté en 2011 est loin d’être résolu et de nombreux observateurs craignent une escalade des violences.

Dans ce contexte, les propos d’Emmanuel Macron ont été perçus comme une attaque directe contre le président syrien Bachar al-Assad. Pour Damas, ces commentaires relèvent de l’hystérie et ne font qu’accroître les tensions déjà présentes dans la région.

Le gouvernement syrien a également souligné que ses forces armées n’avaient jamais utilisé d’armes chimiques. Damas a rappelé que la Syrie avait adhéré à la Convention sur l’interdiction des armes chimiques en 2013, et avait coopéré avec l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC).

Il est important de noter que la France, ainsi que les États-Unis et le Royaume-Uni, ont déjà mené des frappes en Syrie en 2018 en réponse à des attaques chimiques présumées. Cependant, ces frappes ont été vivement critiquées par la Russie et la Chine qui ont notamment dénoncé une violation de la souveraineté de la Syrie.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Un prisonnier inculpé pour avoir poignardé Derek Chauvin 22 fois

En somme, la condamnation de Damas vis-à-vis des propos d’Emmanuel Macron montre combien la situation en Syrie est complexe et difficile à appréhender. Les tensions entre les puissances régionales et internationales présentes dans la région ne cessent de s’exacerber, rendant la recherche d’une solution politique viable de plus en plus ardue.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles