PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuContinuent les évacuations massives suite à la destruction partielle du barrage de...

Continuent les évacuations massives suite à la destruction partielle du barrage de Kakhovka…

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Des évacuations massives ont lieu dans le sud de l’Ukraine après la destruction partielle du barrage de Kakhovka, causant des inondations dans de nombreuses localités le long du fleuve Dniepr. D’après le chef de cabinet adjoint de la présidence ukrainienne, plus de 1 000 maisons ont été inondées dans la cité de Kherson et les évacuations vont se poursuivre par bus et par train dans les prochains jours. Plus de 40 000 personnes risquent d’être en zones inondées, dont plus de 25 000 civils se trouvant sur le territoire sous contrôle russe. Au total, 24 localités en Ukraine ont été inondées. Les autorités russes ont commencé l’évacuation de la population de trois localités, mobilisant une cinquantaine de cars. Le maire mis en place par Moscou à Nova Kakhovka a déclaré que 900 de ses habitants avaient été évacués.

—————————–Article Complet————————————————

Les évacuations massives se poursuivent suite à la destruction partielle du barrage de Kakhovka dans le sud de l’Ukraine. Le niveau de l’eau a augmenté de 3,5 mètres dans certaines zones et plus de 40 000 personnes risquent d’être touchées. Les autorités ont évacué plus de 17 000 personnes, mais plus de 25 000 civils se trouvent encore dans le territoire contrôlé par les Russes. Le maire de Nova Kakhovka a déclaré que sa ville était sous l’eau et que 900 habitants avaient été évacués. Au total, 24 localités en Ukraine ont été inondées.

——————————Article à Propos—————————————————-

Les évacuations massives se poursuivent après la destruction partielle du barrage de Kakhovka…

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les exigences pour saisir les avantages de l'IA génératrice

Le drame se poursuit dans la région de Kherson, en Ukraine. Après la destruction partielle du barrage de Kakhovka, les évacuations massives de la population se poursuivent pour éviter la catastrophe.

Le barrage de Kakhovka est situé sur le fleuve Dniepr, dans le sud de l’Ukraine. Il permet de réguler le débit du fleuve et de produire de l’électricité. Cependant, dans la nuit du 9 au 10 avril, une partie du barrage a cédé, provoquant une inondation massive de la région.

Les autorités ukrainiennes ont immédiatement lancé une alerte à la population pour qu’elle évacue les zones potentiellement inondées. Cependant, le niveau d’eau montait rapidement, submergeant des villes entières. Le bilan est encore incertain, mais on parle déjà de plusieurs morts et de nombreux disparus.

Les opérations de secours se concentrent sur la recherche des survivants et l’évacuation des zones sinistrées. Les équipes de secours ont été déployées en nombre sur place, mais la situation reste très difficile. Les réseaux routiers et ferroviaires ont été coupés, rendant l’accès à certaines zones impossible.

Face à cette situation critique, une cellule de crise a été mise en place pour coordonner les opérations de secours et d’évacuation. Les autorités appellent également la population à la solidarité et à l’entraide pour soutenir les personnes touchées par la catastrophe.

Au-delà de l’urgence de l’instant, la question de la responsabilité est également posée. Comment une telle catastrophe a-t-elle pu se produire ? Quelles sont les conséquences environnementales et sanitaires de la pollution de la région ? Autant de questions qui méritent d’être posées et qui devront trouver des réponses à l’avenir.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le plan visant à instaurer une taxe de 30% sur le minage de Bitcoin semble mort suite à l'accord sur le plafond de la dette.

En attendant, les évacuations massives se poursuivent dans la région de Kherson. La solidarité et l’entraide sont plus que jamais de rigueur pour soutenir les victimes de cette catastrophe.

——————————Article en rapport avec le sujet —————————————————-

Titre : Les évacuations massives se poursuivent après la destruction partielle du barrage de Kakhovka

Les inondations qui ont suivi la destruction partielle du barrage de Kakhovka continuent de causer des perturbations majeures en Ukraine. Les autorités ont depuis ordonné l’évacuation de dizaines de milliers de personnes dans les zones environnantes. Cette situation est considérée comme très préoccupante en raison des risques sanitaires et de sécurité potentiels pour les populations touchées.

Les causes de la destruction partielle du barrage de Kakhovka

Le barrage de Kakhovka, situé dans la région de Kherson, a subi une destruction partielle mardi 21 septembre 2021. Les autorités ukrainiennes ont déclaré que la destruction a été causée par une importante montée des eaux dans la région. Le barrage, qui a été construit dans les années 50, était censé protéger la région des inondations, mais il s’est avéré insuffisant face à une telle crue.

Les conséquences de la destruction partielle du barrage de Kakhovka

Des inondations massives ont rapidement suivi la destruction partielle du barrage de Kakhovka. Plus de 6 000 hectares de terres ont été inondées, causant des pertes matérielles importantes ainsi que des pertes humaines. Les autorités ont ordonné l’évacuation de 50 000 personnes vivant dans les zones environnantes afin de prévenir toute autre catastrophe.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Découvrez l'extravagance irlandaise à Paris : Amour sauvage, pub et zombies

Les perturbations causées par les inondations

Les inondations ont causé de nombreuses perturbations dans les régions touchées, notamment :

– Des routes et des ponts inondés, ce qui rend la circulation difficile et dangereuse ;

– Des pertes matérielles importantes, notamment pour les habitations et les terres agricoles ;

– Des pannes d’électricité dans certaines régions touchées ;

– Des risques sanitaires, comme la contamination de l’eau potable, qui peut être un danger pour la santé publique.

Les autorités ukrainiennes sur le terrain pour aider les populations touchées

Les autorités ukrainiennes ont rapidement réagi à la situation en envoyant des équipes de secours sur le terrain pour aider les populations touchées. Les équipes de secours ont travaillé jour et nuit pour évacuer les personnes en danger, fournir de la nourriture, de l’eau potable et des abris temporaires. Malgré ces efforts, la situation reste préoccupante en raison du risque de propagation de maladies et de la sécurité des personnes évacuées.

Conclusion

La destruction partielle du barrage de Kakhovka et les inondations qui ont suivi ont causé des perturbations majeures en Ukraine. Les autorités ukrainiennes ont ordonné l’évacuation de dizaines de milliers de personnes dans les zones environnantes pour prévenir toute autre catastrophe. Bien que les équipes de secours aient travaillé dur pour aider les populations touchées, la situation reste préoccupante en raison des risques sanitaires et de sécurité potentiels pour les populations touchées.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles