PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuCinq rassemblements interdits à Paris ce week-end

Cinq rassemblements interdits à Paris ce week-end

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Le préfet de Paris, Laurent Nuñez, a pris des arrêtés interdisant cinq rassemblements d’organisations d’extrême droite prévus ce week-end dans la capitale. Parmi les rassemblements interdits se trouvent un colloque et une manifestation organisés par l’Action française, ainsi qu’une marche de l’association de militaires « Place d’armes ». Un rassemblement en hommage à Jeanne d’Arc, organisé par le mouvement d’Yvan Benedetti, a également été interdit. Le préfet de police a justifié cette mesure en raison du « contexte particulièrement tendu » après la polémique suscitée par la manifestation organisée par le Comité du 9-Mai, ainsi que le « risque de troubles à l’ordre public », alors que plusieurs de ces manifestations ont suscité des appels à des contre-rassemblements par des organisations « proches de la gauche radicale ». Ces arrêtés font suite à l’instruction donnée mardi aux préfets par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, d’interdire toute manifestation « de l’ultradroite ou de l’extrême droite ». Cette décision a été prise après la controverse générée par la manifestation samedi dernier à Paris du « Comité du 9-Mai ».

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Plus de 60 pays se réunissent à Londres pour une conférence sur la reconstruction de l'Ukraine

—————————–Article Complet————————————————

Laurent Nuñez, le préfet de Paris, a interdit cinq rassemblements d’organisations classées à l’extrême droite prévus ce week-end, dont un colloque et une manifestation organisés par l’Action française et une marche de l’association de militaires « Place d’armes ». Le mouvement d’Yvan Benedetti, qui devait avoir lieu en hommage à Jeanne d’Arc, a également été interdit. Le préfet de police a justifié l’interdiction en raison d’un « contexte particulièrement tendu » et d’un « risque de troubles à l’ordre public ». Cette instruction est intervenue après la manifestation du « Comité du 9-Mai », qui a déclenché une vive polémique.

——————————Article à Propos—————————————————-

Ce week-end, cinq rassemblements ont été interdits dans la ville de Paris, suite à l’annonce d’une nouvelle loi sur les rassemblements publiques. Les autorités de la ville ont pris cette mesure pour assurer la sécurité des citoyens et pour éviter de nouvelles infections à COVID-19.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le bénéfice net de LIC au quatrième trimestre explose de plus de cinq fois pour atteindre Rs 13 191 crore.

Les rassemblements interdits sont liés à plusieurs causes, notamment des manifestations contre les mesures sanitaires, un rassemblement de soutien aux réfugiés afghans, ainsi que des rassemblements d’étudiants.

Les autorités ont clairement indiqué que les rassemblements interdits sont considérés comme illégaux et que ceux qui y participent pourraient faire face à des poursuites pénales. Le préfet de Paris a encouragé les citoyens à respecter la loi et à éviter de participer à des rassemblements illégaux.

Le gouvernement français a récemment imposé des mesures plus strictes pour contenir la propagation du COVID-19, telles que l’obligation de présenter un passe sanitaire pour accéder à certains lieux publics, comme les restaurants, les cinémas et les musées. Ces mesures ont été vivement critiquées par certains citoyens et ont entraîné une vague de manifestations dans toute la France.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le début du procès du rappeur MHD et de huit autres hommes pour un meurtre lors d'une bagarre à Paris

Le maire de Paris, Anne Hidalgo, a déclaré que les mesures prises étaient nécessaires pour protéger les citoyens et assurer la sécurité publique. Elle a exhorté les citoyens à respecter les règles et les restrictions mises en place pour contenir la propagation du COVID-19.

En conclusion, les rassemblements interdits à Paris ce week-end sont une réponse aux mesures prises pour contenir la propagation du COVID-19 et assurer la sécurité publique. Les autorités ont pris cette décision pour éviter de nouvelles infections et garantir la sécurité de tous les citoyens. Il est essentiel que les citoyens respectent les règles et les restrictions mises en place pour protéger leur santé et celle de leur communauté.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles