PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argent"Borne se réjouit de la présence de l'intersyndicale à Matignon, mais ne...

« Borne se réjouit de la présence de l’intersyndicale à Matignon, mais ne souhaite pas de « pause » sur le texte »

—————————–Article 400 Mots————————————————

La cheffe du gouvernement française, Elisabeth Borne, a annoncé que l’intersyndicale, dont la CGT avec sa nouvelle patronne, a accepté de la rencontrer le 5 avril à Matignon. Pendant cette rencontre, les syndicats aborderont la réforme des retraites, mais Borne refuse toujours de mettre « en pause » le texte. Sophie Binet, élue lors du congrès de la CGT, a annoncé que l’intersyndicale unie demanderait le retrait de la réforme des retraites lors de la rencontre avec Borne. La cheffe du gouvernement a salué l’élection de Binet, soulignant qu’elle était la première femme à la tête de la CGT. Borne a également déclaré qu’elle était à l’écoute de tous les sujets, y compris ceux relatifs aux parcours professionnels et à la prévention de la pénibilité. Cependant, elle a refusé l’idée de mettre le projet de loi sur les retraites « en pause », car il a été voté et est en cours d’examen devant le Conseil constitutionnel. Elle a également critiqué les partis politiques qui refusent le dialogue, tels que La France insoumise et le Parti communiste, qui ont décidé de ne pas se rendre à la rencontre de Matignon.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  L'IA générative est un champ de mines pour la législation sur le droit d'auteur

—————————–Article de Base————————————————

La Première ministre française, Elisabeth Borne, a exprimé sa satisfaction que l’intersyndicale, y compris la CGT et sa nouvelle chef, accepte de la rencontrer pour discuter de la réforme des retraites, bien qu’elle refuse de mettre le projet de loi en pause. Sophie Binet, élue à la surprise générale lors du congrès de la CGT, a annoncé que l’intersyndicale rencontrerait la Première ministre le 5 avril pour exiger le retrait de la réforme. Elisabeth Borne a également déploré le refus de certains partis politiques de dialoguer avec le gouvernement sur cette question.

——————————Article à Propos—————————————————-

Après des semaines de grèves et de manifestations, l’intersyndicale des syndicats de travailleurs a finalement été reçue à Matignon pour discuter du projet de réforme des retraites. Mais si certains ont salué cette rencontre, d’autres se méfient de toute « pause » sur le texte. C’est le cas notamment de Borne, qui se dit satisfaite de la venue de l’intersyndicale à Matignon, mais qui ne veut pas pour autant baisser la garde.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Si vous avez autant d'argent, vous n'avez pas besoin d'une rente.

La ministre chargée de la Transition écologique et solidaire a en effet déclaré : « Je suis satisfaite que le gouvernement écoute les demandes des syndicats. Mais il ne faut pas pour autant suspendre la mobilisation ». Pour elle, il est important que les travailleurs continuent à manifester et à faire pression sur le gouvernement, afin que celui-ci prenne en compte leurs revendications.

Borne a également rappelé que la réforme des retraites était un enjeu majeur pour les travailleurs et qu’elle avait de nombreuses implications sur leur vie professionnelle. Elle a ainsi souligné : « Cette réforme est inadmissible telle qu’elle est proposée. Elle porte atteinte aux droits des travailleurs et réduit les pensions de manière drastique ».

La ministre a ainsi appelé les travailleurs à rester mobilisés et à continuer à manifester, tout en restant dans le cadre du droit et de la légalité. Elle a également insisté sur la nécessité de trouver des solutions alternatives pour financer les retraites, sans briser les acquis sociaux.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le retour à la normale se profile...pour l'instant

En somme, Borne se montre satisfaite de la venue de l’intersyndicale à Matignon, mais ne voit pas dans cette rencontre une « pause » sur le texte. Elle appelle donc les travailleurs à continuer leur mobilisation, en adoptant une attitude de fermeté et en restant dans le cadre du respect des lois et des règles républicaines.

Au final, la position de Borne reflète celle de nombreux travailleurs et syndicats qui ont appelé à la grève et à la mobilisation en France depuis le début du mouvement social. En effet, la réforme des retraites est un sujet sensible qui touche de nombreux Français, et il est important que leurs voix soient entendues.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles