PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceApple retire WhatsApp et Threads de son magasin en Chine suite aux...

Apple retire WhatsApp et Threads de son magasin en Chine suite aux inquiétudes de Pékin concernant la ‘sécurité nationale’

Apple retire WhatsApp et Threads de sa boutique en Chine suite à des préoccupations de ‘sécurité nationale’ exprimées par Beijing

La question de la réglementation stricte de l’internet en Chine reste un sujet brûlant. Apple, le géant américain de la technologie, a dû se plier à cette réalité après avoir été contraint d’obtempérer aux requêtes du gouvernement chinois concernant le retrait de certaines applications de sa boutique. Parmi ces applications figurent WhatsApp et Threads.

Apple capitule devant Beijing

Le gouvernement chinois a cité des préoccupations de ‘sécurité nationale’ après avoir demandé à Apple de retirer instantanément WhatsApp et Threads de son Apple Store local. Ces deux plates-formes sont des services de messagerie très populaires qui appartiennent respectivement à Facebook et Instagram. Apple n’a eu d’autre choix que de respecter la demande du gouvernement chinois, soulignant la pression maintenant constante sur les entreprises technologiques internationales opérant en Chine.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Méta, la Banque de l'Amérique, Affirm, JetBlue, Spirit et d'autres acteurs influents sur le marché boursier

Préoccupations croissantes concernant la censure en Chine

La décision d’Apple de retirer ces applications de son magasin chinois a suscité des préoccupations croissantes quant à la censure des médias sociaux en Chine. de plus, Armelle Godener, une experte en liberté d’expression, a déclaré que « la décision de Beijing de faire pression sur Apple pour le retrait de ces applications souligne une fois de plus l’ampleur de la censure des médias sociaux et de l’internet dans le pays ».

Implications pour les utilisateurs chinois

Pour les utilisateurs chinois, le retrait de WhatsApp et Threads de l’Apple Store signifie qu’ils ne pourront plus télécharger ni mettre à jour ces applications à moins qu’ils ne contournent le système en utilisant des VPN. Cela présente un nouveau défi pour ces utilisateurs qui dépendent de ces plates-formes pour communiquer avec leurs amis et leur famille à l’étranger.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  JPMorgan, BofA en pourparlers pour financer un rachat de DocuSign à 13 milliards de dollars

Que peut-on attendre de l’avenir?

Le retrait de WhatsApp et Threads du magasin Apple en Chine souligne une tendance préoccupante à l’égard de l’utilisation d’Internet dans le pays. Beaucoup se demandent maintenant quelles seront les prochaines mesures prises par le gouvernement chinois en matière de censure d’Internet et quels seront leurs impacts sur les entreprises technologiques internationales opérant dans le pays, ainsi que sur les citoyens chinois qui utilisent ces plateformes.

En conclusion, le retrait de ces applications de la part d’Apple souligne la position précaire des grandes entreprises technologiques opérant dans un marché chinois de plus en plus complexe et réglementé.

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles