PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuÀ Pitgam, les femmes sont les reines du carnaval

À Pitgam, les femmes sont les reines du carnaval

—————————–Résumé de l’Article————————————————

La petite commune de Pitgam, près de Dunkerque dans le Nord, a clôturé la saison carnavalesque avec une tradition originale où ce sont les femmes qui se placent en première ligne de la bande. Le défilé rituel se caractérise par un joyeux chahut où l’objectif est de faire ployer cette première ligne par une poussée collective. Cette année, c’est aussi celle du renouveau car, à cause du Covid-19, les festivités sont restées en suspens depuis trois ans. La maire de la commune, Brigitte Decriem, qui est au four et au moulin, a accueilli environ 6 000 personnes et les préparatifs ont commencé une semaine avant. Hormis l’édile du village, c’est une autre Brigitte qui est à l’origine de ce carnaval, créé au début des années 1990. Depuis, elles n’ont jamais lâché l’affaire. Et cette année, une petite nouvelle les a rejointes pour la traditionnelle avant-bande matinale. Tandis que les carnavaleux se pressent autour de la fumée des barbecues improvisés, notamment devant l’église, la musique des sonos a désormais envahi la cité. Dans l’après-midi, ce sera au tour de la bande, dirigée par un nouveau tambour-major, José, de reprendre du service pour un chahut organisé de deux heures. Et toujours des femmes en première ligne pour résister aux vagues des carnavaleux. Pour récompenser tout ce petit monde, la maire, fidèle à son habitude, arrosera la foule avec des harengs et du fromage de Bergues.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Soudan : les États étrangers se précipitent pour une évacuation à haut risque

—————————–Article Complet————————————————

Pitgam, petit village du Nord de la France, célèbre chaque année en avril le dernier carnaval de la saison avec une tradition originale où les femmes sont en première ligne. La commune de 900 habitants accueille environ 6 000 personnes pour cette journée festive, qui implique une grosse logistique avec une semaine de préparation et une cinquantaine de bénévoles. Cette année marque le renouveau car les festivités sont restées en suspens depuis trois ans en raison de la pandémie de Covid-19. Madame la maire, Brigitte Decriem, est très impliquée dans les préparatifs, tout comme l’association Les Peirates, fondée par Brigitte Dubrulle dans les années 1990. La journée est marquée par un joyeux chahut collectif où les femmes en première ligne doivent résister aux vagues des carnavaleux. La journée se termine avec la dégustation de harengs et de fromage de Bergues, offerts par la maire pour récompenser tous les participants à ce carnaval pas comme les autres.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les contrats à terme du Dow Jones sont en hausse, la reprise des marchés s'accélère ; 10 titres envoient des signaux d'achat

——————————Article à Propos—————————————————-

Le Carnaval de Pitgam est un événement bien connu dans la région du Nord de la France. Cette fête annuelle, qui se tient dans la ville de Pitgam, attire des milliers de visiteurs chaque année. Mais ce qui rend ce carnaval unique, c’est que les femmes sont toujours en première ligne !

En effet, le Carnaval de Pitgam est une fête où les femmes sont à l’honneur. Elles sont celles qui mènent la danse, littéralement ! Les femmes ont pris le parti de prendre les commandes de cette fête traditionnelle et de revendiquer leur place en première ligne.

Depuis plusieurs années maintenant, les femmes de Pitgam sont devenues les vedettes du carnaval. Elles ont créé des chars à thèmes, des costumes extravagants et des danses endiablées. Elles ont même mis en place une association de femmes pour coordonner toutes les activités du carnaval.

Cette association, nommée « Les femmes en première ligne », est composée d’environ 40 femmes de tous âges. Elles se réunissent régulièrement pour préparer le carnaval et créer des costumes et des décors. Elles souhaitent promouvoir l’égalité hommes-femmes et faire entendre leur voix dans une fête traditionnellement dominée par les hommes.

Grâce à leur détermination, les femmes de Pitgam ont réussi à faire du Carnaval de Pitgam un événement unique en son genre. Les festivités s’étendent sur plusieurs jours et comprennent des défilés de chars, des spectacles de danse, des concerts et des feux d’artifice. Tous les habitants de la ville participent à la fête, mais les femmes restent les stars incontestées.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les téléphones portables impactent la qualité du sperme, révèle une étude.

Le Carnaval de Pitgam est un exemple de la façon dont les femmes peuvent prendre les devants et changer les choses. Les femmes de Pitgam ont réussi à transformer une fête traditionnelle en un événement moderne et inclusif. Elles ont montré qu’elles étaient tout aussi capables que les hommes de diriger et de coordonner une fête d’une telle ampleur.

Le Carnaval de Pitgam est un événement unique en son genre, qui met en avant les femmes et leur contribution à la communauté locale. Les femmes en première ligne ont ouvert de nouvelles perspectives pour ce carnaval traditionnel et ont donné à la fête un nouveau souffle. Cette leçon d’audace et de leadership mérite d’être saluée et de servir d’exemple à toutes les femmes.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles