PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuÀ peine ayant quitté le gouvernement, Pap Ndiaye est nommé au Conseil...

À peine ayant quitté le gouvernement, Pap Ndiaye est nommé au Conseil de l’Europe.

——————————Article Journaliste—————————————————-

### **A peine sorti du gouvernement, Pap Ndiaye nommé au Conseil de l’Europe en Francais**

#### **Un nouvel engagement pour Pap Ndiaye après son passage au gouvernement**

Après avoir occupé un poste important au sein du gouvernement français, Pap Ndiaye se voit offrir une nouvelle opportunité de servir son pays. En effet, il vient d’être nommé au Conseil de l’Europe en français, une nomination qui ne manque pas de susciter l’attention.

#### **Un intellectuel engagé reconnu pour son expertise**

Pap Ndiaye est avant tout connu pour son parcours d’intellectuel engagé. En tant que spécialiste des questions de discrimination et d’inégalités, il a déjà marqué les esprits par ses nombreuses publications et interventions publiques. Son passage au gouvernement en tant que ministre délégué à la Promotion de l’égalité des chances lui a également permis de mettre en place des politiques visant à lutter contre les discriminations.

#### **Une nomination qui renforce la représentation française**

La nomination de Pap Ndiaye au Conseil de l’Europe en français vient renforcer la représentation de la France au sein de cette institution. En tant qu’expert reconnu, il pourra apporter son expertise dans les débats et les décisions qui touchent à des sujets tels que les droits de l’homme, la démocratie et la lutte contre les discriminations.

#### **Une voix française qui compte sur la scène internationale**

La voix de Pap Ndiaye ne se limitera pas seulement à la représentation de la France au Conseil de l’Europe en français, elle aura également un écho au niveau international. En effet, les sujets traités par cette institution concernent l’ensemble des pays membres et peuvent avoir des répercussions au-delà des frontières. Pap Ndiaye aura donc une occasion unique de faire entendre sa voix et de défendre les valeurs qui lui sont chères.

#### **Une reconnaissance bien méritée**

La nomination de Pap Ndiaye au Conseil de l’Europe en français est une reconnaissance bien méritée pour son parcours et son engagement. Son expertise et sa passion pour la lutte contre les discriminations en font un candidat idéal pour ce poste. Sa nomination ne manquera pas de susciter des attentes, mais nous pouvons être certain qu’il saura relever ce défi avec brio.

En concluant, la nomination de Pap Ndiaye au Conseil de l’Europe en français vient renforcer la représentation française au sein de cette institution et permettra à ce brillant intellectuel de continuer à défendre ses valeurs avec passion et détermination.

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Pap Ndiaye, who was recently removed from the Ministry of National Education, has been appointed as the ambassador representing France to the Council of Europe, defending a nomination that aligns with his longstanding commitment to human rights. Less than a week after his highly commented departure from the Rue de Grenelle, Pap Ndiaye bounces back in Strasbourg. This surprising announcement was confirmed on Wednesday morning during the Council of Ministers and quietly formalized on the second-to-last page of the traditional report sent by the Elysee Palace.

Known for his work on issues of racism and discrimination, Pap Ndiaye, a 57-year-old academic, stated that this appointment aligns with his longstanding commitments. During his time as Minister of National Education, he also paid great attention to these issues. However, due to his lack of political experience, he never truly managed to emerge from the shadow of President Emmanuel Macron, who was highly present on educational matters.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Deux magnifiques buts mais pas de gagnant dans cette première demi-finale... Suivez le match avec nous...

Pap Ndiaye, who was also the director of the Museum of Immigration History in Paris, wants to refute the idea that this nomination is a convenient placement after being removed from the government at an early stage. It is also not a way for the executive to temper its supposed bitterness after facing criticism for its actions within the Macron camp. He assures that he has always been a free man and has always ensured that he can express his thoughts. He remains a man of conviction, as evidenced by his recent criticism of the media branch of the Bolloré group, particularly CNews, which he described in mid-July as an “extreme right-wing” channel. He received tepid support from the executive for these statements.

Pap Ndiaye will start his duties in Strasbourg on August 1st within this organization that ensures the defense of human rights in Europe. He succeeds Marie Fontanel, who has been in office since September 1st, 2020. Fontanel, a former advisor to Emmanuel Macron at the Elysee Palace, is flying to the Philippines where she has been appointed ambassador.

As a member of the Council of Europe, France’s ambassador sits every week on the Council’s “Committee of Ministers,” whose essential function is to ensure the implementation of judgments and certain decisions of the European Court of Human Rights by member states. Pap Ndiaye emphasizes the importance of this position as human rights issues concern all countries, including France, which has recently faced criticism for police violence issues and the treatment of disabled individuals. He also expresses a particular interest in the work of the European History Education Observatory, which is part of the Council of Europe and led by former French Minister Alain Lamassoure.

—————————–Article Complet————————————————

Un nouveau mandat. Pap Ndiaye, tout juste évincé du ministère de l’Éducation nationale, sera désormais l’ambassadeur représentant la France auprès du Conseil de l’Europe, défendant une nomination «en droite ligne» avec ses «engagements de toujours» pour les droits humains. Moins d’une semaine après son départ très commenté de la rue de Grenelle, Pap Ndiaye rebondit donc à Strasbourg. Une annonce surprise, entérinée ce mercredi matin en Conseil des ministres et officialisée sans tambour en avant-dernière page du traditionnel compte rendu envoyé par l’Elysée. Engagé «sur les questions de racisme et de discrimination». Remplacé par le jeune Gabriel Attal au ministère, où il n’est resté que 14 mois, Pap Ndiaye, universitaire âgé de 57 ans, assure auprès de l’AFP qu’il s’agit d’une «nomination en droite ligne avec (ses) engagements de toujours». «Je travaille depuis longtemps sur les questions de racisme et de discrimination. Et dans mes fonctions de ministre de l’Éducation nationale, j’ai aussi prêté grande attention à cela», assure-t-il. L’arrivée au ministère de l’Éducation de ce spécialiste de l’histoire sociale des États-Unis et des minorités avait constitué l’un des principaux paris politiques du début du second quinquennat d’Emmanuel Macron. Mais faute d’expérience politique, il n’avait jamais vraiment réussi à s’extraire de l’ombre d’un président omniprésent sur la thématique de l’école. Un «homme libre». Pap Ndiaye, qui fut également directeur du Musée de l’histoire de l’immigration à Paris, veut ainsi battre en brèche l’idée que cette nomination serait un recasage de complaisance, après avoir été précocement débarqué du gouvernement. Ni même une manière pour l’exécutif de tempérer sa supposée amertume, après avoir essuyé des salves sur son action au sein même du camp macroniste: «Ce n’est pas de mon silence dont il s’agit», assure-t-il. «J’ai toujours été un homme libre et j’ai toujours veillé à pouvoir exprimer ma pensée. On ne peut pas me considérer comme quelqu’un qui se tairait. Je reste un homme de conviction», martèle-t-il. Rappelant au passage ses récentes prises de position contre la branche média du groupe Bolloré, en particulier CNews qu’il a qualifiée, mi-juillet, de chaîne «d’extrême droite», propos pour lesquels il a reçu un timide soutien de l’exécutif. Pap Ndiaye prendra ses fonctions à Strasbourg à partir du 1er août, au sein de cette organisation qui s’assure de la défense des droits de l’homme en Europe. Il prend la suite de Marie Fontanel, en poste depuis le 1er septembre 2020: cette ancienne conseillère d’Emmanuel Macron à l’Elysée doit s’envoler pour les Philippines où elle a été nommée ambassadrice. Décisions de la Cour européenne des droits de l’homme La France fait partie des 46 États membres du Conseil de l’Europe. L’ambassadeur représentant la France siège chaque semaine au sein du «Comité des ministres» du Conseil, dont la fonction essentielle est d’assurer l’exécution par les États membres des arrêts et de certaines décisions de la Cour européenne des droits de l’homme. «C’est un poste très important car les questions relatives aux droits de l’homme interpellent tous les pays, y compris la France», récemment épinglée pour des sujets de violences policières ou pour le traitement des personnes handicapées, souligne Pap Ndiaye. Mais il s’est aussi dit particulièrement intéressé par les travaux de l’Observatoire de l’enseignement de l’histoire en Europe, dépendant du Conseil de l’Europe et dirigé par l’ancien ministre français Alain Lamassoure.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le suspect en détention provisoire plaide l'accident « causé par l'extinction maladroite d'une cigarette »

——————————Article à Propos—————————————————-

L’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Pap Ndiaye, vient d’être nommé au Conseil de l’Europe seulement quelques jours après avoir quitté le gouvernement français. Cette nomination souligne l’importance de son expertise et de sa personnalité dans le domaine politique et européen.

Pap Ndiaye a été un ministre très actif et engagé dans son poste, mettant en avant des politiques innovantes pour l’enseignement supérieur et la recherche en France. Sa nomination au Conseil de l’Europe témoigne de la reconnaissance de ses compétences et de son expérience dans le domaine de la politique internationale.

Le Conseil de l’Europe est une organisation intergouvernementale composée de 47 pays membres, dont la France. Son objectif principal est de promouvoir les droits de l’homme, la démocratie et l’état de droit en Europe. En tant qu’ancien ministre de l’Enseignement supérieur, Pap Ndiaye pourra apporter son expertise et ses connaissances dans ces domaines au sein de cette organisation.

Sa nomination au Conseil de l’Europe est également une opportunité pour la France de renforcer sa présence et son influence au sein de cette organisation internationale. La voix de Pap Ndiaye, en tant que représentant de la France, pourra ainsi contribuer à la défense des valeurs démocratiques et des droits de l’homme en Europe.

Cette nomination ne fait que confirmer la reconnaissance de Pap Ndiaye en tant que personnalité politique influente et compétente. Son travail au sein du gouvernement français a été salué par de nombreux acteurs politiques et son expérience dans le domaine de l’éducation et de la recherche en fait une personnalité incontournable dans le paysage politique français.

Il sera intéressant de suivre les actions et les prises de position de Pap Ndiaye au sein du Conseil de l’Europe. Sa nomination ouvre de nouvelles perspectives pour la France au sein de cette organisation internationale, et offre également une opportunité pour lui de continuer à contribuer à l’avancement des droits de l’homme et de la démocratie en Europe.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Légère augmentation du nombre de femmes siégeant au conseil d'administration de l'indice FTSE, mais seulement un dixième des dirigeants d'entreprise sont des femmes

En conclusion, la nomination de Pap Ndiaye au Conseil de l’Europe seulement quelques jours après son départ du gouvernement français est une reconnaissance de son expertise et de son engagement dans le domaine politique et européen. Sa présence au sein de cette organisation internationale offre de nouvelles perspectives pour la France et permettra à Pap Ndiaye de continuer à défendre les valeurs démocratiques et les droits de l’homme en Europe.

——————————Article en rapport avec le sujet —————————————————-

A peine sorti du gouvernement, Pap Ndiaye nommé au Conseil de l’Europe

L’ancien ministre de l’Éducation nationale, Pap Ndiaye, vient d’être nommé au Conseil de l’Europe après avoir récemment quitté ses fonctions gouvernementales. Cette nouvelle nomination témoigne de la reconnaissance de son engagement et de son expertise dans le domaine de l’éducation et des politiques publiques.

Une carrière exemplaire au service de l’éducation

Pap Ndiaye a consacré une grande partie de sa carrière à l’amélioration de l’éducation en France. En tant que ministre de l’Éducation nationale, il a mis en place de nombreuses réformes visant à renforcer l’égalité des chances et à améliorer la qualité de l’enseignement.

Ses actions en faveur de l’éducation inclusive et de la diversité ont été saluées par de nombreux experts et acteurs du secteur éducatif. Il a notamment œuvré pour lutter contre les discriminations en milieu scolaire et pour favoriser l’accès aux études supérieures pour tous les jeunes, quel que soit leur milieu social ou leurs origines.

Une nomination prestigieuse au Conseil de l’Europe

La nomination de Pap Ndiaye au Conseil de l’Europe témoigne de la reconnaissance de son travail et de son expertise dans le domaine de l’éducation. Le Conseil de l’Europe est une institution internationale qui vise à promouvoir les droits de l’homme, la démocratie et l’État de droit en Europe.

En tant que membre, Pap Ndiaye pourra contribuer activement à l’élaboration des politiques éducatives au niveau européen et participer aux travaux visant à promouvoir l’éducation pour tous en Europe. Son expérience et ses connaissances seront précieuses pour développer des politiques éducatives innovantes et inclusives.

Un engagement continu pour l’éducation

La nomination de Pap Ndiaye au Conseil de l’Europe ne marque pas la fin de son engagement pour l’éducation. Au contraire, elle lui donne une nouvelle plateforme pour défendre ses valeurs et ses convictions en faveur d’une éducation de qualité pour tous.

Dans son nouveau rôle, Pap Ndiaye pourra également partager son expérience et son expertise avec les autres membres du Conseil de l’Europe, contribuant ainsi à renforcer la coopération et l’échange de bonnes pratiques entre les pays européens.

Conclusion

La nomination de Pap Ndiaye au Conseil de l’Europe est une reconnaissance méritée de son engagement et de son expertise dans le domaine de l’éducation. Son rôle au sein de cette institution lui permettra de continuer à œuvrer en faveur de l’éducation pour tous, en Europe et au-delà. Son expérience et ses connaissances seront précieuses pour développer des politiques éducatives inclusives et équitables pour les générations futures.

—————————–FIN—————————————————————————-

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles